Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 22:04
Concert FrancoFaune - Off de Propulse: Kouzy Larsen et Tout Finira Bien au Chab Youth Hostel Van Gogh - Bruxelles, le 4 février 2016

Concert FrancoFaune - Off de Propulse: Kouzy Larsen et Tout Finira Bien au Chab Youth Hostel Van Gogh - Bruxelles, le 4 février 2016

Charles Eloy.

Après le Botanique, je me trouve embarqué dans une soirée organisée par FrancoFaune dans le Off de Propulse avec des concerts de deux lauréats ‘Biennale »

Tout finira bien – chanson/jazz 19h00

Le groupe « Tout finira bien » baigne dans un univers proche de Vian, Nougaro et Gainsbourg, rempli de mélopées acoustiques et des mots qui touchent l’esprit et le cœur.

Musicalement nous voyageons dans du rock, du free jazz ou des ambiances que nous rencontrons dans la chanson français (Michel Jonasz)

Les titres s’enchaînent, tantôt ballades, tantôt beaucoup plus rythmés. Gilles Bourgain au chant à un grain de voix généreux et ne surjoue pas. Il reste dans un registre qui lui est propre ne donnant pas un côté théâtral à l’interprétation et les musiciens jouent des rythmes avec une facilité déconcertante.

Set list : Ces matins-là, Juste avant, Un cimetière, Rosa, J’ai marché

http://www.toutfinirabien.com/

Kouzi Larsen – chanson/rock 19h45

La spécificité du groupe: le chanteur joue de l’ oud électrique.

Sur scène, il ressemble à la version jeune de Johnny Rotten, le chanteur des Sex Pistols, un groupe punk anticapitaliste des années septante.

Ses textes peuvent être engagés sans être revendicatifs.

Ce soir, le groupe est en duo, et non quatre musiciens. Kouzi Larsen et le batteur Tekyla réussissent à remplir espace. Vraiment une prouesse.

Pour information, les musiciens ont déjà joué en Grèce et des projets sont en cours pour qu’ils y soient de nouveau invités.

Kouzi Larsen explore les possibilités de l’oud électrique dans ses compositions.

Aicha : un savant mélange de chanson, des rythmes binaires ou polyphoniques se suivent ou se superposent, même avec des mesures 7/8, originaire de la musique des Balkans.

Il faut une oreille exercée aux différentes gammes orientales et occidentales afin de pouvoir transposer la créativité dans une composition qui semble simple au public, mais qui est remplie de structures complexes.

Set list : Bob, Sous les voiles, Aicha, La moitié de l’un, Long Jhoh, L’ombre

https://www.facebook.com/kouzy.larsen

Une journée bien remplie avant la dernière de demain.

Concert FrancoFaune - Off de Propulse: Kouzy Larsen et Tout Finira Bien au Chab Youth Hostel Van Gogh - Bruxelles, le 4 février 2016
Concert FrancoFaune - Off de Propulse: Kouzy Larsen et Tout Finira Bien au Chab Youth Hostel Van Gogh - Bruxelles, le 4 février 2016
Repost 0
Published by Charles Eloy. - dans Concerts
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 16:45
The Temperance Movement + Paceshifters - De Kreun - Kortrijk le 4 février 2016

The Temperance Movement + Paceshifters - De Kreun - Kortrijk le 4 février 2016

THE TEMPERANCE MOVEMENT - De Kreun, Kortrijk (BEL) - 2016.02.04

Lineup Up:

Phil CAMPBELL : Lead vocals guitar

Paul SAYER : Guitar -backing vocals

Nick FYFFE : Bass guitar - backing vocals

Damon WILSON : Drums -backing vocals

Matthew WHITE : Guitar - backing vocals

Setlist :

01.THREE BULLETS. (**)

02.OH LORRAINE. (**)

03.MIDNIGHT BLACK. (*)

04.BE LUCKY. (*)

05.THE SUN AND MOON ROLL AROUND TOO SOON. (**)

06.MAGNIFY. (**)

07.PRIDE. (*)

08.AIN'T NO TELLING. (*)

09.WHITE BEAR. (**)

10.GET YOURSELF LUCKY. (**)

11.ONLY FRIEND. (*)

12.TAKE IT BACK. (*)

13.BATTLE LINES. (**)

14.LOVERS & FIGHTERS. (*)

(*) "The Temperance Movement (2023)

(**) "White Bear" (2016)

Voilà un début de mois qui s'annonce très agréable, les Anglo-Ecossais de The Temperance Movement sont de retour chez nous pour la tournée de promotion de "White Bear" leur second album tout frais sorti le 15 janvier dernier. J'ai une interview programmée à 18.00 donc je me mest en route tôt dans la journée. Ceux qui prennent le train régulièrement me comprendront. Comment t'expliquer ce que ça donne Ciney-Courtrai en train? Disons que c'est un peu comme de faire l'Australie en kangourou. Bref, sur le coup de 15.00 je suis enfin à mon hôtel. Un petit tour de reconnaissance en ville et un passage par la salle de concert, car selon mon principe, il vaut toujours mieux prendre ses repères à temps que de commencer à cavaler partout en dernière minute. Alors à quoi ressemble la salle De Kreun? De l'extérieur c'est un bloc de béton et ce n'est que quand tu te trouves devant la porte que tu sais qu'il y en a une! Elle est derrière le bâtiment et opposée à la rue. Tu as l'impression qu'on l'a mise là pour que ceux qui y viennent ne la trouvent pas. A l'intérieur, c'est un peu vieillot et la salle concert est très petite, on doit pouvoir y mettre 300 personnes à tout casser.

Rencontre avec Ian, le tour manager qui me reçoit cordialement, comme savent le faire les Ecossais et trois minutes plus tard c'est Damon Wilson, le sympathique batteur du groupe, qui fait son entrée. Une bonne trentaine de minutes pour une interview au cours de laquelle on parle de la carrière du band. Luke a quitté le groupe car il n'était pas fait pour les tournées intensives et après quatre années au sein du Movement, il passe la main. Il est remplacé par Matthew White, un ami de longue date. L'an passé, Jimmy Page a demandé à nos cinq gaillards d'enregistrer "Houses of the Holy" un titre en hommage à l'album "Physical Graffiti" de Led Zeppelin. Et comme le dit Damon "lorsque le guitariste du plus grand groupe de Rock te demande quelque chose comme çà, tu ne refuses pas". TTM a aussi été choisi par Mick Jagger himself pour assurer quelques dates en première partie des Rolling Stones lors de leur dernière tournée. Si ce ne sont pas des marques de qualité et de reconnaissance ça, c'est que je n'y connais rien. Le dernier album qui ne fait que 35 minutes, un peu comme sur les vinyles d'antan est plus punchy que le précédent, ça cogne plus fort, ça Rock et ça Roll ! Ils l'ont enregistré dans trois studios différents lors de breaks dans la tournée, c'est du live en studio, ce qui confère à l'ensemble ce rendu compact et ce sentiment d'urgence caractéristique. "En général on faisait deux ou trois prises maximum par chansons, on gardait la meilleure et c'était ok". Quant aux morceaux, on les répétait pendant les soundchecks et on les testait en concert avant de les enregistrer." C'est du travail à l'ancienne et le résultat est là. Je prend congé de Damon qui propose de m'inclure sur la guestlistde ce soir et de me fournir un passe photo. Bien sûr que j'ai accepté! Thanks mate.

La première partie est plus qu'assurée par "PACESHIFTERS" un trio de jeunes gars venus des Pays-Bas. C'était très énergique, très influencé Nirvana, Stone Temple Pilots et il y a même eu une très bonne reprise des Who. Ça dégage vraiment mais c'est crédible à 100 %, en tout cas pendant les 35 minutes de leur prestation.

Ensuite, nous aurons droit à 1h45 d'un live de folie de la part de TTM avec un Phil Campbell qu'on nous a dit souffrant. Je lui ai d'ailleurs fait remarquer que ça ne se voyait pas le moins un monde. Ce mec a une pêche sur scène, mes aïeux, et cette voix râpeuse à la Rod Stewart, incroyable. Matthew White a très bien assimilé le répertoire également et le grand guitariste tient parfaitement son rôle au sein de la formation. Sept morceaux de"White Bear" et sept de "The Temperance Movement" donnent un parfait équilibre à ce concert qui allie l'électrique pur et dur aux morceaux plus acoustiques. Très gros succès pour les titres "Only Friends", "Take it Back" et "Lovers And Fighters" qui sont déjà des classiques. Je sais que "Serenity" aurait plu également mais on ne peut pas tout avoir. La section rythmique composée de Nick Fyffe (ex-Jamiroquai) à la basse et de Damon Wilson (ex-The Waterboys, Ray Davies) à la batterie est redoutable d'efficacité. A certains moments, on a même été proches des jams à la Black Crowes. Les touches de couleur, c'est Paul Sayer qui les donne avec ses traits de guitare incisifs. Si vous êtes fan de Free, Bad Company ou des Small Faces tout en n'étant pas un groupe de cover, alors TTM est le truc qu'il vous faut. Rencontre avec tout le groupe après concert et il se chuchote qu'une seconde visite à Cologne cette fois ne serait pas impossible en ce qui me concerne.

See you soon guys.

Retour à l'hôtel pour une nuit réparatrice, un bon verre de vin Australien, et hop dodo.

Mais quel est le con qui fore dans les murs un vendredi à 9h00 du matin?

Mitch "ZoSo" Duterck

The Temperance Movement + Paceshifters - De Kreun - Kortrijk le 4 février 2016
The Temperance Movement + Paceshifters - De Kreun - Kortrijk le 4 février 2016
Repost 0
Published by Mitch "ZoSo" Duterck - dans Concerts
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 14:14
Gaëtan Streel et Azerty - Propulse ( Partie Pro) - Botanique le 4 février 2016

Charles Eloy

Propulse- Botanique

Gaëtan Streel – pop/folk 16h45

Il en est à son deuxième album intitulé « Deux jours à la fois ». dont les textes sont écrits en français ou en anglais. C’est un univers d’angoisse, de rêves et autres sensibilités qu’il désire nous faire partager.

Les mélodies dégagent une mélancolie et une atmosphère sombre. Sa musique est très influencée par Elliott Smith ou Nick Drake.

Je lui souhaite qu’il gagne en notoriété et une reconnaissance plus large et une vie plus longue que les artistes cités afin de nous composer d’autres chansons.

http://www.gaetanstreel.com/

Azerty – folk 17h30

Heureusement que le groupe s’appelle Azerty et non Qwerty. Cela me laisse des souvenirs. Parfois à l’étranger, je passe des heures à manipuler le clavier d’ordinateur afin de transmettre les articles à Concert Monkey/Le blog des Critiques de Concerts. Par mesure de précaution et garder la liberté, je voyage sans ordinateur portable. Être chroniqueur de concert, c’est partager le conditions de vie des musiciens. Nous quittons notre Belgique et zone de confort.

Dès le début du concert, je pense qu’ils ont écouté les vinyles de leurs grands-parents (Crosby, Stills, Nash and Young – Simon et Garfunkel, Don McClean, The Mamas and the Papas).

Des arrangements aériens nous renvoient aux grands espaces américains.

Dans cet esprit de revival, je rencontre des groupes comme Bombay Bicycle Club sur les festivals européens. La concurrence est bien présente dans ce créneau.

Ils sont quatre musiciens sur scène (guitares, trompette, percussions).

Comme cette génération est en voie de disparition, c’est peut-être une bonne chose que des jeunes musiciens transmettent cet art de vie de l’époque « Peace and Love. »

Il doit être plus agréable de rédiger une rubrique musicale que nécrologique.

https://www.facebook.com/azertymusic?_rdr=p

Gaëtan Streel et Azerty - Propulse ( Partie Pro) - Botanique le 4 février 2016
Gaëtan Streel et Azerty - Propulse ( Partie Pro) - Botanique le 4 février 2016
Gaëtan Streel et Azerty - Propulse ( Partie Pro) - Botanique le 4 février 2016
Repost 0
Published by Charles Eloy - dans Concerts
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 13:34
YOKAI -- Propulse ( partie pro) - 16h - Botanique, Rotonde à Bruxelles, le 4 février 2016

Charles Eloy

Propulse - Botanique

Yokaï – jazz/rock/électro 16h00

Yokaï, groupe chinois ? Un phénomène culturel japonais? Un nouveau hit planétaire K-pop, genre Gangnam Style.

Non. Yokaï, un groupe du terroir belge évolue dans un univers de jazz, éthio-jazz, rock, minimalisme groove, de musique électronique.

Ils sont huit musiciens sur scène (2 batteries/percussions, 2 claviers, 2 cuivres, 1 guitare électrique, 1 guitare basse)

Tous les musiciens maîtrisant bien leurs instruments permettent d’avoir une évolution musicale à l’intérieur d’une composition.

Les musiciens issus de projets de jazz ou groupes de rock belges n’ont pas de limites stylistique. Nous retrouvons des riffs psychédéliques à la Jimi Hendrix, des compositions complexes à la Steely Dan

Ils se sont inspirés des décennies précédentes, mais je dois reconnaître qu’ils ont surpris agréablement les spectateurs par leur propre identité et un groove qui vous colle aux oreilles, vous invitant à la danse.

https://www.facebook.com/yokaisound?ref=hl

YOKAI -- Propulse ( partie pro) - 16h - Botanique, Rotonde à Bruxelles, le 4 février 2016
Repost 0
Published by Charles Eloy - dans Concerts
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 12:56
Chicos y Mendez -- Propulse ( partie pro) - 15h15 Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 4 février 2016

Charles Eloy

Propulse - Botanique

Hier, votre reporter de ConcertMonkey/Le Blog des Critiques de Concerts a participé à 5 concerts.

Aujourd’hui, le même nombre était prévu, mais les fidèles lecteurs en reçoivent deux en bonus.

Casssandre – chanson/soul/jazz 14h30

Mon collègue ayant rédigé une excellente et très complète chronique lors du Brussels Jazz Marathon, vous le retrouvez sous le lien.

http://concertmonkey.be/reports/brussels-jazz-marathon-casssandre-bravo-bxl-le-24-mai-2015

http://www.casssandre.com

Chicos y Mendez – alter Latino 15h15

Le groupe Chicos y Mendez est composé du chanteur-guitariste David Méndez Yépez, péruvien d’origine, Thibault Quinet (guitare), François Capelle et Nicolas Scalliet (batterie).

Il se présente comme un groupe de musique alternative latino.

Le nom du groupe fait référence au syndicaliste brésilien Chico Méndes, assassiné en 1988 et précurseur de l’environnement durable par ses luttes contre la déforestation et les gros propriétaires terriens.

Chico s’adresse au public, fort de sa propre expérience, nous communiquant que ce n’est pas toujours facile de vivre ensemble, mais que cela est enrichissant pour la culture à Bruxelles.

La chanson « Multibelgical » aborde ce thème. Un texte engagé sur une musique dansante. Les racines sud-américaines sont présentes dans les compositions avec des incursions dans d’autres styles de musiques (reggae, mestizo,…….).

David chante en français et en espagnol, reflétant ses influences de diverses origines.

Beaucoup de groupes, dans un style dérivé des musiques latinos, se ressemblent depuis deux décennies.

L’atout du groupe: quatre musiciens sur scène réussissent à produire une énergie condensée égale à des formations de 7-8 musiciens avec claviers et section cuivres reproduisant souvent un son pompeux.

http://www.chicosymendez.com

Chicos y Mendez -- Propulse ( partie pro) - 15h15 Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 4 février 2016
Chicos y Mendez -- Propulse ( partie pro) - 15h15 Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 4 février 2016
Chicos y Mendez -- Propulse ( partie pro) - 15h15 Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 4 février 2016
Repost 0
Published by Charles Eloy - dans Concerts
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 08:23
Maurice White et Joe Dowell s'ajoutent à la liste des disparus.

Un des premiers tubes de Earth, Wind and Fire se nommait 'Shining Star', l'étoile de Maurice White, un des compositeurs du titre, par contre ne brillera plus, le fondateur du premier groupe de funk à connaître un mainstream success est mort le 4 février à l'âge de 74 ans.

Maurice White souffrait de la maladie de Parkinson depuis de nombreuses années.

Si E W and F voit le jour en 1969, Maurice White avait déjà tâté de la scène auparavant, il officiait comme session drummer chez Chess, a notamment joué avec Ramsey Lewis avant de former Salty Pepppers avec des potes, on leur doit 2 singles.

Ensuite commence l'aventure Earth Wind and Fire qui connaîtra un succès international retentissant, 6 grammy awards, plus de 90 millions d'albums vendus, des hits intemporels: Boogie Wonderland, bien sûr, mais aussi Let's groove, Got to get you into my life, September, After the love is gone....

Le groupe laisse un message sur twitter:

Our brother Maurice White passed peacefully in his sleep this morning. The light is he, shining on you and me...

Le chanteur Joe Dowell a connu son heure de gloire en 1961 lorsque le single 'Wooden Heart' s'est retrouvé n°1 dans le US Hot 100.

Le titre avait déjà été interprété par Elvis et avait bien marché en Europe.

La suite fut moins brillante, Joe a encore classé 2 ou 3 autres simples aux environs de la cinquantième place dans les charts avant de sombrer dans l'anonymat.

Il s'est éteint le 4 février à 76 ans.

Maurice White et Joe Dowell s'ajoutent à la liste des disparus.
Repost 0
Published by michel - dans Bad News
commenter cet article
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 22:56
Lorenzo DI Maio Group - Propulse ( partie pro) - 16h 45 Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 3 février 2016

Lorenzo DI Maio Group -- Propulse ( partie pro) - 16h 45 Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 3 février 2016

Charles Eloy

Lorenzo DI Maio Group - jazz 16h45

Lorenzo di Maio s‘est enrichi de toutes ses expériences au sein de formations jazz (Sal La Rocca Band, Chrystel Wautier). Ce soir, nous écoutons son projet dans lequel il est le leader d’un band.

Une constante dans le milieu jazz, nous retrouvons parfois les mêmes musiciens collaborant dans divers projets. Le résultat : sans mettre en question la virtuosité des musiciens, il y a beaucoup de similitudes entre les différents projets. Le festival Propulse reprend toutes les tendances musicales. Certainement que le public qui suivra dans la soirée aura d’autres attentes avec des groupes de pop/rock.

Toute cette panoplie de musiciens permettent au Lorenzo di Maio Group de nous délivrer un concert sur un ton mélancolique et poétique. Des éléments de blues, de soul se retrouvent dans les harmonies et les mélodies. J’entends la complicité des musiciens concrétisée par un groove que nous retrouvons plus fréquemment dans les groupes rock que les groupes jazz tournant sur le mode « projet ».

http://www.facebook.com/lorenzodimaiogroup

A demain pour d’autres découvertes.

Lorenzo DI Maio Group - Propulse ( partie pro) - 16h 45 Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 3 février 2016
Lorenzo DI Maio Group - Propulse ( partie pro) - 16h 45 Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 3 février 2016
Repost 0
Published by Charles Eloy - dans Concerts
commenter cet article
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 22:31
Ben Mazué - Propulse ( partie pro) - 15h 45 Botanique, Rotonde à Bruxelles, le 3 février 2016

Ben Mazué Propulse ( partie pro) 15h 45 Botanique, Rotonde à Bruxelles, le 3 février 2016

Charles Eloy

Ben Mazué (France) - chanson 15h45

Ben Mazué nous propose un spectacle original sous forme de stand-up musical.

Sur scène, il est accompagné du claviériste Robin Notte connu pour ses collaborations avec Corneille et autres artistes français.

Ben s’accompagne parfois à la guitare. Il aime communiquer avec le public. Sa voix précise en rap, slam ou chant l’aide dans l’interprétation de son répertoire parcourant toutes les étapes de la vie.

Il se promène sur scène. Parfois il devient un orateur derrière un pupitre de couleur noire installé à la droite du devant de la scène.

Son imagination débordante touche à la réalité racontée avec beaucoup d’humour. Je vous cite une scène de remise des Grammy Awards, une soirée apart d’une jeune dame de 35 ans, une lettre de sa mère, une invitation à l’émission de Rebecca Manzoni sur France Inter. L’ensemble de son répertoire inspiré de son parcours personnel touche une grosse partie du public qui s’y reconnaît.

Quelques titres : 25 ans. 35 ans, Les gens qui doutent (une reprise d’Anne Sylvestre)

http://www.benmazue.com

Ben Mazué - Propulse ( partie pro) - 15h 45 Botanique, Rotonde à Bruxelles, le 3 février 2016
Repost 0
Published by Charles Eloy - dans Concerts
commenter cet article
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 21:12
Vardan Hovanissian et Emre Gültekin au Propulse ( partie pro) 15h Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 3 février 2016

Charles Eloy

Déjeuner - rencontre « Bouger les lignes » 12h45

Le Ministère de la Culture a lancé en 2015 un processus participatif visant à mettre en œuvre une politique culturelle renouvelée.

La pause de midi est un moment propice pour un moment de rencontres et d’échanges.

Il y est question d’effectuer un glissement des subsides des structures vers les artistes. J’espère pas trop de dérapage ou de patinage avant d’arriver à une solution équitable dans la répartition des subsides, basé sur le mérite des artistes et leur entourage.

Des sandwiches et boissons sont offerts aux personnes, parfois présentes du matin jusque tard dans la soirée. J’en profite également pour me rafraîchir dans un cabinet de toilette, fréquenté par les fonctionnaires des structures institutionnelles ou institutionnalisées depuis des décennies et les artistes, d’une manière démocratique.

Ensuite je retourne à la rencontres des artistes qui étalent leurs récentes productions sur des tables dans les couloirs du Botanique.

Propulse - Botanique

Vardan Hovanissian et Emre Gültekin – musique du monde 15h00

Le prénom et nom du premier musicien rythment bien avec les fins de mots en « an »

En effet, Vardan Hovanissian est arménien comme Charles Aznavour (né Chabnour Aznavourian). Vardan a été initié au doudouk par son maître Khatchik Khachatryan. Le doudouk est un instrument de musique arménien à anche double comme le hautbois.

Emre Gütekin est turc. Il a appris le saz turc, un luth à manche long auprès de Talip Özkan et son père Lüftu Gültekin.

Les deux musiciens apportent ce savoir de vivre ensemble qui existait durant l’empire ottoman jusqu'aux événements tragiques ue début du 20e siècle avec l’élimination physique estimée à 1.500.000 Arméniens. Hélas, dans le courant du 20e siècle, L’Histoire se répète. Les génocides des Juifs, des Tutsis, de Cambodgiens et même des Yougoslaves, non loin des plages dorées des vacanciers en Italie, ont suivi.

Vardan et Emre ont produit un album duo « Adana » cent ans après le début du génocide arménien. Adana est une ville en Turquie qui a subi cette tragédie humaine en 1909.

Ils sont secondés par d’excellents musiciens aux percussions et à la contrebasse dans les prouesses musicales. Les structures musicales turques et arméniennes s’appuient sur des gammes différentes.

Le concert nous rappelle les liens culturels étroits sous l’empire ottoman durant plusieurs siècles. Plusieurs cultures ont co-existé et des peuples minoritaires vivaient en harmonie, hormis quelques tensions existant dans d’autres sociétés. Cela reflète une lueur d’ espoir pour l’humanité dans le futur.

Les textes chantés en turc ou en arménien sont appuyés par des sonorités mélancoliques du doudouk arménien et du saz.

Dans un univers d’ avancées technologiques dans lequel une tendance existe à classifier et codifier les objets et les humains , un concert de Vardan Hovanissian et Emre Gültekin est un voyage dans une dimension humaine et universelle au-delà de la musique.

http://www.muziekpublique.be/nouvelles/groupes/vardan-hovanissian-emre-gultekin-294/?lang=fr

Vardan Hovanissian et Emre Gültekin au Propulse ( partie pro) 15h Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 3 février 2016
Vardan Hovanissian et Emre Gültekin au Propulse ( partie pro) 15h Botanique, Orangerie à Bruxelles, le 3 février 2016
Repost 0
Published by Charles Eloy - dans Concerts
commenter cet article
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 16:18
Récital Boxon au Propulse ( partie pro) 11h45 Botanique, Rotonde à Bruxelles, le 3 février 2016

Récital Boxon au Propulse ( partie pro) 11h45 Botanique, Rotonde à Bruxelles, le 3 février 2016

Charles Eloy - photos JP Daniels ( concert monkey)

Récital Boxon – spoken word/chanson 11h45

La définition du mot « Boxon » : désordre, fouillis.

Dans le groupe Récital Boxon, nous retrouvons la poésie clamée, chantée ou scandée, du chat, des déclamations.

Le concert commence par un air de flamenco. Les chansons tirées de leur album « Elle frappe la terre rouge » sont en effet influencées par des musiques d’origine urbaines et traditionnelles.

La chanteuse Maïa porte tout le projet. Elle chante et danse sur scène. Les musiciens accompagnent les chansons dans des styles andalous, bossa nova, jazz.

C’est une artiste engagée. Elle parle de la situation précaire des artistes soumis aux restrictions des allocations familiales. Son écriture est inspirée des expériences de vie, des rencontres

Quelques airs klezmer à l’accordéon viennent parfois égayer le sérieux des chansons, car il faut rester attentif pour en suivre le contenu.

http://www.recitalboxon.com

Récital Boxon au Propulse ( partie pro) 11h45 Botanique, Rotonde à Bruxelles, le 3 février 2016
Récital Boxon au Propulse ( partie pro) 11h45 Botanique, Rotonde à Bruxelles, le 3 février 2016
Récital Boxon au Propulse ( partie pro) 11h45 Botanique, Rotonde à Bruxelles, le 3 février 2016
Repost 0
Published by Charles Eloy - photos JP Daniels - dans Concerts
commenter cet article

Articles Récents