Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 19:38
Va à la plage au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017

Va à la plage au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique,  Bruxelles, le 3 février 2017

 

T'as pris ton petit seau rose, ta pelle, ton râteau, tes moules à sable et ton bikini...

Oui, je vais à la plage avec les copains, Julien Coene, François Willemaers, Benoît Vrelust et Gilles Arbeau.

Sont convenables, au moins?

 

Ces jeunes gens propres sur eux ont pondu un EP et un full length album, 'Question de chance', tu peux les ranger sur l'étagère pop française, balnéaire et   décontractée.

Ils ouvrent avec l'ensoleillé mais frais ' Question de chance', une sorte de yéyé recyclé, on pense aux Innocents, Mathieu Bogaerts, Renan Luce, à la nouvelle scène française qui a tout piqué à l'ancienne....

Ils enchaînent sur ' le Chemin', un titre écrit en pensant au Petit Poucet, quoique très vite le récit prend des couleurs ' Section criminelle'...à tâtons dans les ténèbres... était  le lambeau de phrase préféré de Julie.

Voilà le hit de 2014, la sautillante ' Louise' qui parfois se tape une crise!

Tchak, tchak, tchik, tchak..., une reprise décalée des 'Yeux de ma mère' de celui qui a fait le même coup avec 'Les filles du bord de mer' d'Adamo.

Coquillages et crustacés, je t'invite, Brigitte!

On peut aussi chanter l'espoir, voici ' Heureux présage', un brin de mélancolie ne peut faire de mal, Brigitte, tu danses, c'est un slow!

 Tiens, voilà Spiderwoman!

' Adieu, Mademoiselle', ne pas écraser, il ne s'agit pas d'une tarentule.

Bien, ta basse, Benny, jolies les harmonies, les copains!

Les enfants, il est l'heure de ranger les jouets, on regagne la colo, ' La Nuit' tombe.

Et la nuit, on sort en boîte!

En sortant on a croisé  Dallas Geoffrey Hautvas d'Electric Château, il a dû apprécié l'univers  sans prétention de Va à la Plage!

 

photos- jp daniels/concert monkey

 

Va à la plage au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017
Va à la plage au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017
Repost 0
Published by michel - jp daniels - dans Concerts
commenter cet article
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 15:35
The Two - Propulse ( Pro)- Rotonde du Botanique - Bruxelles, le 3 février 2017.

The Two - Propulse ( Pro)- Rotonde du Botanique - Bruxelles, le 3 février 2017.

 

Le marathon s'achève ce vendredi, pas question de te lever avec le chant du coq, castré, de la ferme voisine, tu rejoindras JP à l'heure du lunch!

On quitte la conférence du Witloof pour assister au mini-concert de The Two à la Rotonde!

 

Il te viendrait à l'idée t'appeler ton groupe, Les Deux, non, Yannick Nanette et Thierry Jaccard n'y voient aucun inconvénient.

Tu dis?

C'est parce qu'ils sont Suisses.

Ah, d'accord, comme Roger Federer, dont le surnom est le maître alors que le gars n'a jamais mis les pieds dans une classe devant une vingtaine d' élèves dissipés.

The Two vient de Lausanne, ville réputée pour ses nombreux bluesmen grattant leur jouet aux terrasses des établissements ayant vue sur le Lac Léman, il y a  Thierry Jaccard, sans tricot, avec bonnet, aux guitares et secondes voix et Yannick Nanette, un working man d'origine mauricienne, aux dreadlocks balayant le plancher, ce copain de Noah chante comme tu n'as jamais entendu un être humain chanter, joue de l'harmonica et gratte également quelques guitares.

Le dernier méfait de ces Suisses ponctuels a pour nom 'Sweet dirty blues', un titre patent, ainsi tu ne confondras pas leur musique avec la Youtse du Lac Noir.

 

Début délicat, un instrumental americana helvète ( 'Sky'?) pour lequel les compères, qui en 2014 remportaient le Swiss Blues Challenge,  manient tous deux une National Resonator.

Les Alpes ou les Appalaches, c'est du pareil au même, les cieux y sont lumineux!

Grosse surprise avec le second morceau, la voix caverneuse de Yannick ne peut être comparée au gazouillis d'une frêle nénette, elle vient titiller ton esprit et tes entrailles, le profond et poignant 'Mojo on ' te refile la chair de poule, petit à petit, les associés accélèrent le rythme pour transformer la ballade en boogie.

Du grand art!

Quand tu joues à 14h, tu risques d'avoir une haleine de chacal, c'est pas dû à la Duvel mais au stoemp.

On la connaît celle-là, c'est pas le pastis en cause, c'est le jambon!

' Live my life' est inspiré d'une situation réelle, j'ai un copain, il a un gamin, il n'a jamais le temps de s'en charger et me le refile.

Un country swing joué en picking, sont doués les copains de Guillaume Tell!

Au boulot, Bruxelles, et toi aussi , fieu, fais pas le malin, il s'agit de battre les mains en mesure, ça fait bander les musiciens.

Pas plus con que de mater un porno!

Après quelques considérations philosophiques, Bruxelles écope d'un slow nocturne et mélancolique  ' On and on' .

Ensuite Yannick s'avance d'un mètre, s'éloigne du micro et entame, a capella, un gospel autobiographique, ' Blues in my bones', qui décolle sauvagement lors d'un second mouvement.

Toute la Rotonde frappe le sol du talon, ces mecs sont époustouflants!

Ils terminent le set par la reprise d'un traditionnel mauricien, 'Roseda',  qui a failli t'arracher des larmes et lorsque Thierry Jaccard ramasse une guitare électrique pour achever la complainte sur une note lyrique, t'as été obligé de sortir les Kleenex,  les  ultimes cris  à la wah wah déclenchent l'enthousiasme général.

 

Un groupe incroyable.

Et encore merci à Riri, Fifi et Loulou à la technique!

 

photos jp daniels/concert monkey

 

 

 

 

 

The Two - Propulse ( Pro)- Rotonde du Botanique - Bruxelles, le 3 février 2017.
The Two - Propulse ( Pro)- Rotonde du Botanique - Bruxelles, le 3 février 2017.
The Two - Propulse ( Pro)- Rotonde du Botanique - Bruxelles, le 3 février 2017.
Repost 0
Published by michel - jp daniels - dans Concerts
commenter cet article
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 12:29
Super ska au Propulse ( PRO) - Orangerie du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017

Super Ska (ska jazz) - Orangerie du Botanique - le 3 février

 

Charles Eloy

 

Après une journée de jazz-afro-électro, jazz-baroque-world music, jazz contemporain psychédélique et naturiste, jazz groove balkanique ( What's in a name? J'en ai presque attrapé une indigestion), un concert de ska jazz par Super Ska.

 

Super Ska, C'est une musique accrocheuse et spontanée. Les musiciens sont habillés de survêtements sportifs, dansent et jouent les instruments. C'est un groupe qui convient bien aux festivals d'été et événements festifs, afin d'amuser toutes les générations, dans la bonne humeur. Pas besoin de cours de fitness, Superska vous fait danser et perdre des calories. Vous pourrez puiser dans vos réserves d'énergie pour sauter,danser, chanter, crier avec le groupe sur des grooves saccadés et des solos délirants.

 

Ce soir, le groupe de huit musiciens a invité le guitariste Jacques Pirotton, qui joue avec une touche de blues ou de jazz-rock. Jacques est un habitué des collaborations (Steve Houben, Bruno Castellucci, Philippe Aerts, Marc Lelangue) et tournées internationales. L'alchimie s'opère entre les musiciens.

 

Leurs compositions sont diversifiées, inspirées du ska, du rocksteady et du jazz. De quoi passer un bon temps au son d'une musique énergique et dansante.

Attention, les Espagnols, Ska-P (un groupe alternatif engagé aux textes révolutionnaires), collaborant avec des firmes de disques multinationales, les Belges arrivent. Superska, c'est un contact direct avec le public sans prise de tête.

La sortie de leur nouvel album est prévue le 23 mars 2017 au Théatre Marni (concert-événement)

N'oubliez pas leur leitmotiv, répété à outrance "C'est super, c'est du ska... C'est Super Ska"

Super ska au Propulse ( PRO) - Orangerie du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017
Super ska au Propulse ( PRO) - Orangerie du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017
Repost 0
Published by charles eloy - dans Concerts
commenter cet article
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 12:00
Esinam Dogbatse au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017

Esinam Dogbatse au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017

 

Charles Eloy

 

Esinam Dogbatse au Propulse (Pro) - Rotonde du Botanique - Bruxelles, le 3 février 2017

 

 

Esinam Dogbatse, une jeune musicienne multi-instrumentiste très sollicitée par son jeu de flûte traversière d’une qualité et d' une rare sensibilité. Nous la retrouvons dans les projets: Marockin’ Brass, Casssandre,Témé Tan, Diab Quintet, Anne Wolf Trio. Esinam s’installe devant les claviers, loop station, les micros et autres matériels de scène et nous présente son projet solo, un univers aux couleurs d’électro, de jazz et de world music, de funk, en utilisant des instruments modernes et ethniques.

Nous découvrons ses talents de « femme-orchestre » dans la composition « Dawn». Esinam a bénéficié d'une formation classique en piano et percussions. Elle construit la composition avec des nappes de flûte traversière et de percussions qu’elle enregistre sur son loop station, une technique qu'elle maîtrise parfaitement. Elle retourne jouer des boucles de basses synthétiques au clavier. Cela accentue le côté dansant de la composition. Ensuite, elle termine avec un solo de flûte traversière. L'ambiance devient très apaisante.

Esinam nous élève vers une sphère de transe pour un état altéré de l’esprit sur le tempo d'une composition "Kalimba soul" et nous renvoie vers les coutumes ancestrales qui ont perduré dans les cultes africains. Un cercle de petites lumières entoure la partie de la scène où sont regroupés ses instruments. Elle se déplace au-devant de la scène et accroche un câble. Heureusement sans conséquence.

 

Dans une composition, nous découvrons l'héritage ghanéen d'Esinam. Elle nous régale avec de simples rythmes binaires de percussions ethniques pour terminer avec de plus complexes avec des temps différents et des micro-rythmes. Le public, captivé dans son imagination, accompagne en frappant des mains.

Le concert est essentiellement instrumental. Je découvre étonnamment une voix satinée durant de courts accompagnements vocaux qui envoûte l’audience.

"Kalimba Soul" est le titre de son EP qui sortira prochainement.

 

Née à Bruxelles et ayant souvent voyagé entre la Belgique et Accra capitale du Ghana, ses racines ghanéennes se retrouvent également dans les compositions avec des apports de divers styles musicaux et culturels. Certes, d’autres artistes se sont essayés à ce genre d’exercice en solo, durant lequel ils sont plus occupés à bidouiller leurs instruments devenant un pénible exercice technique. Une différence frappante, Esiman réussit à allier la créativité et elle est instinctivement en communion avec le public.

Il n'est pas étonnant de retrouver Esinam sur les scènes internationales. Elle écume les festivals européens. Début janvier 2017, elle était à Sofar Sounds, Los Angeles.

Esinam improvise exceptionnellement bien, les instruments étant une extension de son corps et de son âme. Chaque concert est différent. C'est toujours un plaisir de la (re)découvrir.

 

Setlist (partielle): Dawn, Art Mo, Birds are flying under a heavy sky.

 

photos: jp daniels- concert monkey

Esinam Dogbatse au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017
Esinam Dogbatse au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017
Repost 0
Published by charles eloy - jp daniels - dans Concerts
commenter cet article
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 09:47
Emmanuel Baily Night Stork au Propulse ( PRO) - Orangerie du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017

Emmanuel Baily Night Stork au Propulse ( PRO) - Orangerie du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017

 

Charles Eloy

 

 

Nous sommes immergés une partie de la journée dans le jazz.

Night Stork signifie "cigogne de nuit". Les cigognes aiment s'installer sur les clochers afin d'y construire des nids. Écoutons ce que Emmanuel Baily Night Stork nous accouchera de musique hybride comprenant du jazz, du baroque et de la musique traditionnelle.

Suite à une carte blanche au Gaume Jazz festival 2015, le guitariste Emmanuel a pu se produire, accompagné de 4 musiciens issus d'horizons musicaux différents: Xavier Rogé à la batterie, Lambert Colson au cornet à bouquin, Khaled Aljaramani au oud et Jean-François Foliez à la clarinette. Avec cette formation, il présente un premier album à son nom sur Igloo Records.

"Aria Goldberg variations" de Jean-Sébastien Bach, joué à la guitare est un morceau agréable à écouter. Cela ressemble à une berceuse paisible, à écouter le soir avant de se coucher. Les programmateurs ont choisi 10h45 du matin pour la prestation du groupe.

Khaled Aljaramani nous joue des maqâms dans la composition suivante. Le maqâm se rapproche du système des râgas dans la musique classique indienne. Le maqâm organise les intervalles entre chaque note et les cheminements à l'intérieur de cette échelle modale. C'est simple, Einstein.

Cela ressemble àux solos de guitare, évoluant dans des gammes (e.g. la gamme pentatonique mineure dans des morceaux de blues). La grande différence, les intros de maqâms peuvent durer 6 - 7 minutes. Nos oreilles musicales doivent avoir beaucoup de patience.

 

Laissons tout le mérite à Emmanuel Baily, qui à travers son écriture musicale combine le jazz contemporain, le baroque et la musique traditionnelle.

 

photos- jp daniels/concert monkey

Emmanuel Baily Night Stork au Propulse ( PRO) - Orangerie du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017
Emmanuel Baily Night Stork au Propulse ( PRO) - Orangerie du Botanique, Bruxelles, le 3 février 2017
Repost 0
Published by charles eloy- jp daniels - dans Concerts
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 21:09
WUMAN - Propulse ( Public) - Orangerie du Botanique - Bruxelles, le 2 février 2017

WUMAN - Propulse ( Public) - Orangerie du Botanique - Bruxelles, le 2 février 2017

 

19:45' attention danger, voici Yves H et Vincent M est attendu, les barmaids vont avoir de l'ouvrage ce soir!

Allez, viens voir Bimbo Délice à la Rotonde!

On a déjà donné, merci!

Tu te laisses attendrir, t'as eu tort, Michèle, pas vraiment convaincant ce set!

 

Direction l'Orangerie pour Wuman!

Tournai, ça t'évoque quelque chose?

Bob Morane, Rodenbach sans crevettes, la Halle aux Draps...

Va aussi falloir citer Wuman, ces jeunes gens remportent le tremplin de Dour en 2015 et le Concours-Circuit en 2016, leur EP, 'Portraits' , séduit presse et public, il y a gros à parier que la Flandre va bientôt succomber, le produit est vendable!

Marin Lambert, Nicolas Mouquet, Reynier Cretté et Thomas Moutier ont médusé l'Orangerie par leur savoir-faire, leur audace et l'originalité de leur performance.

Ils prennent place, sur l'écran apparaît un nom: Blanche!

Un portrait sonore, tendance post rock, servant d'intro!

Ensuite vient ' Emilie', le petit rat virevoltant,gracefully, au son de claquettes.

On l'aime bien Emilie et son pointillisme à la Seurat.

Une riche palette Arcade Fire encercle ' Sara' qui a lu Françoise Sagan, puis vient 'Julia', un tableau pour lequel ils ont invité la jolie Julia Minkin, venue en droite ligne de Tours, pour murmurer ...just let me grow...

Connaissent-ils la ' Julia' de Pavlov's Dog, pas sûr, mais Julia Minkin était loin d'être déplaisante.

Accueillons mère-grand, elle se nomme 'Rose' , étonnamment la voix rappelle Jon Anderson de Yes, la plage prend d'ailleurs des intonations progrock intéressantes.

Dans la même lignée ' Jeanne' évoque Sigur Rós, Vincent y entend du Vampire Weekend.

Pas celle-ci, Vincent, pas Jeanne!

' Alice' termine la série de croquis, Alice est malicieuse, elle apprécie les petits lapins et les tours de magie.

 

 

Wuman sera au Salon à Silly le 11 février, ça vaut le détour!

WUMAN - Propulse ( Public) - Orangerie du Botanique - Bruxelles, le 2 février 2017
WUMAN - Propulse ( Public) - Orangerie du Botanique - Bruxelles, le 2 février 2017
WUMAN - Propulse ( Public) - Orangerie du Botanique - Bruxelles, le 2 février 2017
Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 19:22
Askanyi au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 2 février 2017

Askanyi au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 2 février 2017

 

Charles Eloy

 

Askanyi au Propulse (Pro) - Rotonde du Botanique - Bruxelles, le 2 février 2017

Le groupe Askanyi est la surprenante rencontre entre la musique classique et les polyphonies musicales africaines de chanteurs et chanteuses originaires du Congo, du Burundi et du Sénégal.

La composition du groupe vous donne une idée du concept musical: un quatuor à cordes composé d'Esthel Lambrechts (violon), Marijn Thissen (violon alto), Robrechts Kessel (violoncelle), et au chant Jupiter Diop, Nicole Bongo Letuppe, Marie-Ange Teuwen, Fredy Massamba. Pour rappel, Fredy Massamba est un chanteur/rappeur originaire du Congo-Brazzaville, ayant une touche d'afro-soul et Jupiter coiffé de dreadlocks était le chanteur du groupe de reggae Jupiter and Massive 5. Son chant dans certains morceaux peut être influencé par celui des griots.

Leur musique reflète bien l'esprit du groupe qui est une ouverture sur le monde. "Askanya" signifie "peuples" en wolof, langue parlée au Sénégal, en Gambie et en Mauritanie. Askanyi a déjà conquis les scènes mexicaines.

Les chanteurs et chanteuses se relayent a tour de rôle. Chacun(e) a un rôle de soliste, puis redevient un(e) choriste au service du groupe. C'est l'apport de la culture africaine, dans laquelle il y a un endroit d'expression pour l'individu et la collectivité. Les éléments de chants traditionnels sont bien intégrés dans la musique classique.

A la fin du concert, Nicole Bongo Letuppe reprend le chant principal. Ensuite les autres voix - dont certaines faisant appel aux techniques polyphoniques des Pygmées, avec des modalités d'expression à des timbres différents, - amènent le morceau vers un climax et le quatuor à cordes dialogue avec les chœurs. Des vibes puissants et colorés nous illuminent, véhiculant une sensation de bien-être. Askanyi, un spectacle unique dans son genre qui a tenu le public en haleine du début à la fin.

 

photos- jp daniels- concert monkey

Askanyi au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 2 février 2017
Askanyi au Propulse ( PRO) - Rotonde du Botanique, Bruxelles, le 2 février 2017
Repost 0
Published by charles eloy- jp daniels - dans Concerts
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 17:06
Yallah Bye feat.Mitsou - Propulse ( PRO ) - Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017

Yallah Bye feat.Mitsou - Propulse ( PRO ) - Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017

 

Carte blanche Naff label, suite et fin: Yallah Bye feat.Mitsou.

Jawhar Basti,  le  chanteur-compositeur belgo-tunisien, tu l'as croisé lors du Propulse 2015, il avait produit une forte impression.

En 2014, l'artiste avait remporté l’Octave "Musiques du monde", dernièrement il a brillé sur le grand écran dans le long-métrage 'La laine sur le dos', et là, il revient avec un nouveau projet, Yallah Bye, en compagnie de  Mónika Juhász Miczura, known as Mitsou, une chanteuse Rom en provenance de Hongrie.

Mitsou avait fait la une des journaux en 2014 en accusant Beyoncé d'avoir plagié/samplé un de ses titres.

 Mitsou et Jawhar sont soutenus par  David Picard aux keys, Yannick Dupont, basse, Sep François aux percus et Louis Evrard vu à l'Orangerie il y a 10 minutes.

 

En route pour un voyage électro chaâbi agrémenté de parfums gypsy.

 Une première plage tournoyante, mixant sonorités orientales et electronica occidentale  nous rappelle au bon souvenir de Transglobal Underground, un des premiers groupes à avoir pratiqué l'ethno-techno.

'Fik Naani' means drunk or sober, effectivement, le cocktail proposé, dans lequel tu renifles même des essences gothiques,  risque de t'enivrer, faudra expliquer aux poulets voulant te faire souffler dans leur ballon que tu sors d'un concert de Yallah Bye!

Place à l'enveloppant ' Bent el han'  encore un titre prévu pour l'album à paraître, la voix aigüe de la Rom fait contrepoint au chant sensuel du Tunisien, il n'y a pas à dire la combinaison proposée à la Rotonde interpelle, même si certaines oreilles ne sont pas prêtes à encaisser ce panachage.

Plusieurs clients quittent leur siège.

'Ahawwa' démarre façon rondo avant d'entendre deux voix trafiquées se greffer sur la bande son.

Mitsou s'éclipse, Jawhar propose la ballade  'Beouni' , avec le retour de la madame, le combo attaque ' Kelushka' ;

Jawhar gratte un banjo, Mónika Juhász Miczura virevolte, Aleksandar Petrović a même rencontré un tzigane heureux.

 Slow time avec ' Wena Wena Machi' , du country and western arabe, puis dénouement du voyage avec ' El Hobb' invitant à la transe.

 

Le soir même le groupe se produisait au VK!

 

 

Yallah Bye feat.Mitsou - Propulse ( PRO ) - Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017
Yallah Bye feat.Mitsou - Propulse ( PRO ) - Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017
Yallah Bye feat.Mitsou - Propulse ( PRO ) - Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017
Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 16:06
Okon and the Movement - Propulse ( PRO ) - Orangerie du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017

Okon and  the Movement - Propulse ( PRO ) - Orangerie du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017

 

Naff a invité Judith Okon et ses copains à égayer l' Orangerie sur le coup de 15:15'

La chanteuse anversoise Judith Okon heeft een zwoele soulstem, un timbre qui vient des tripes et te chatouille les tiennes. La belle black est accompagnée par quelques jeunes gens sévissant dans d'autres groupes pas nuls, ils ont pour nom Lukas Somers ( gt) - David Thomaere ( keys) -Boris Overschee (bs) - Louis Evrard ( dr) .

Lukas sort du conservatoire d'Antwerpen et s'amuse aussi avec Solak, on a vu David avec Ravvel, Boris au Depot pour le projet Utopia, mais aussi aux côtés du top-model Jill Shaw ou avec Roselien, Louis, au background jazz, frappe chez Tandaapushi et accompagne Echo Beatty on stage et Sep s'est acoquiné avec Ifa y Xango!

Traces discographiques: deux EP's.

 

Une 'Intro' atmosphérique tendance trip hop,  avant l'arrivée de Miss Okon , rien à voir avec le mec qui tapait dans une balle au stade Jan Breydel, lorsque celle-ci se met à roucouler, elle  impose d'emblée le silence dans l'orangeraie.

Quelle voix!

Fondu enchaîné sur ' Love', un r'n'b au groove infectieux porté par les sultry vocals de la madame.

Sophistication et chaleur animale dignes d'une Shara Nelson!

' Time' et 'Lewis' ( one of the first songs we made) confirment l'incroyable talent de cette équipe de choc, le groove dégouline de partout, des noms tels que ceux de Chaka Khan, Jody Watley, Sheila E   ou autres nanas au background funk réapparaissent à la surface.

'?Mark?' un r'n'b trafiqué, bourré de gimmicks à la Prince, précède une dernière pièce culinaire, puisque  'Panaeng Neua' est une recette, épicée, à base de curry et de boeuf.

Funk, hip hop, jazz fusion s'y mêlent pour former un plat sérieusement relevé par un assaisonnement piquant.

 

 Okon and  the Movement, un groupe à suivre de très près!

 

photos- jp daniels/concert monkey

 

 

Okon and the Movement - Propulse ( PRO ) - Orangerie du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017
Okon and the Movement - Propulse ( PRO ) - Orangerie du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017
Okon and the Movement - Propulse ( PRO ) - Orangerie du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017
Repost 0
Published by michel - jp daniels - dans Concerts
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 14:49
Sages Comme Des Sauvages et Renato Baccarat + UTZ - Propulse ( PRO)-Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017

Sages Comme Des Sauvages et Renato Baccarat +  UTZ - Propulse ( PRO) -Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017

 

Une carte blanche pour Naff Rekordz, Herb Cells and co ont pensé à un double bill pour débuter l'après-midi : Sages Comme Des Sauvages ( des invités)  et Renato Baccarat +  UTZ!

 

50' pour se partager la scène.

 Sages Comme Des Sauvages, ce sont deux peinturlurés dont la bio  mentionne origine  franco-américano-greco-corso-bruxellois, une nana, chaussée,  Ava Carrère et un chapeau décoré de plumes de vautour, Ismaël Colombani, pratiquant une folk exotique et candide.

Leur disco mentionne l'album ' Largue la peau' , on leur a refilé une médaille lors de la biennale de la chanson française de Belgique en 2014.

Le Brésilien Renato Baccarat est installé dans nos riantes contrées depuis pas mal de temps, lui aussi collectionne les lauriers, Prix Sabam 2016, catégorie world, pour l'album 'Todo Mundo é Feio'.

 

Après une mise en condition mystico-psychédélique, Ava, Ismaël et Renato  se pointent  et, en trio, nous balancent ' Melocoton' emprunté à l'immense Colette Magny.

Leur version essentiellement tribale amuse et flatte les pavillons.

Renato s'en va absorber une bière locale, le duo sauvage reste seul en piste, Ava toujours aux percussions et Ismaël au cavaquinho, ils proposent le coloré ' Mon commandant', une fable candide d'inspiration Jean-Jacques Rousseau.

 Alain Péters n'est pas né à Berlare, il nous vient de La Réunion, où il est décédé il y a une vingtaine d'années, il  a ressuscité le patrimoine indigène et enregistré quelques disques, légendaires de Saint-Denis à Saint-Joseph, en passant par Sainte-Rose.

On vous emballe son 'Wayo Manman' , un chant créole profond, je le joue au bouzouki, décide le monsieur.

Quand t'as pas suffisamment de blé, tu peux te payer un violon mais pas l'archet, aussi je me suis entraîné à jouer en pizzicato, voici l'africanisant  'Lailakomo' qui termine notre prestation.

On a bien aimé cette fausse candeur qui nous rappelait les débuts de Dick Annegarn, époque' Sacré géranium'.

 Sages Comme Des Sauvages revient au Bota en mars.

 

Ils cèdent la place à Renato Baccarat +  UTZ.

Renato au chant et à la guitare,  Nyllo Canela se charge du programming et des percus, Alexandre Davidson joue de la basse, du synthé et de la flûte.

Le velouté 'Questão De Distância' ouvre, il fait revivre pour quelques instants le regretté Pierre Barouh .

La voix chaude et sensuelle de Renato  anime 'Outra Coisa Para Esperar' , le fond sonore mixe univers brésilien et éléments électroniques, un mariage heureux.

Une guitare électrique apparaît sur 'Todo Mundo é Feio' au groove latino latent .

' Tanto esforco' s'éloigne du moule latin et prend des coloris jazzy, le trio enchaîne sur une reprise de Sages comme des Sauvages, 'La réserve', ces derniers refont surface pour un dernier morceau exécuté à cinq, le folâtre  ' Tudo Parado' voyant Alexandre manier la flûte à la manière d'Herbie Mann.

 

Une prestation fluide fort appréciée par les professionnels!

 

photos- jp daniels/concert monkey

 

Sages Comme Des Sauvages et Renato Baccarat + UTZ - Propulse ( PRO)-Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017
Sages Comme Des Sauvages et Renato Baccarat + UTZ - Propulse ( PRO)-Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017
Sages Comme Des Sauvages et Renato Baccarat + UTZ - Propulse ( PRO)-Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017
Sages Comme Des Sauvages et Renato Baccarat + UTZ - Propulse ( PRO)-Rotonde du Botanique- Bruxelles, le 2 février 2017
Repost 0
Published by michel - jp daniels - dans Concerts
commenter cet article

Articles Récents