Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 21:58

S'il est un groupe qui a drainé du monde sur la Place de Musée , c'est bien  Nouvelle Vague.
l_2d00e1dcca084773b5cac2ae7727fc7b.jpgLe projet musical de Marc Collin et Olivier Libaux a pour but de faire revivre des titres classiques de la new wave, cold wave, post punk wave sur des rythmes de bossanova ou saupoudrés de musique jamaïcaine ou des Caraïbes.
Carton plein, l'idée géniale séduit un peu partout dans le monde et Nouvelle Vague se produit en concert avec un succès égal dans tous les coins de la planète.
Groupe à géométrie variable on stage, Nouvelle Vague fait appel à de multiples chanteuses au fil de ses prestations scéniques et sur cette tournée on retrouve l'excellente Phoebe Killdeer et, ô merveilleuse surprise, la talentueuse Mareva Galanter qui d'ailleurs chantera sur le prochain album.
Moi qui possède tous ses disques, et qui rêvait de la voir en live me voilà gâté par le hasard du calendrier !
Le groupe attaque avec "A Forest "de The Cure, suivi de "Master & Servant"( Depeche Mode).

 

 

l_445496d63d074fdda34a6aa8ec2368b9.jpgC'est la grosse ambiance dans le public et tout cela va monter crescendo au cours des 90 minutes de concert que nous offrira le band.
Mareva chante très bien , est tout simplement craquante et sa complicité avec Phoebe Killdeer est totale. On pense à Gruppo Sportivo, aux B52's qui possédaient aussi 2 chanteuses déchaînées, même si musicalement Nouvelle vague impose un son différent et bien à lui.
Les titres s'enchaînent : "Human Fly"( The Cramps), "Guns of Brixton"( The Clash), "Too drunk to fuck !" des Dead Kennedy's, et un God save the Queen (Sex Pistols) guitare acoustique + voix, chanté par Mareva dans une version tout en contrôle absolument étonnante.
Les 2 chanteuses, sensuelles en diable, accrochent tous les regards et assurent le show.
Derrière elles le band hyper solide groove un max.
On boit du petit lait, car la force de N.V. c'est d'être parvenu à ne pas choquer les puristes et à remettre au goût du jour des titres intemporels que l'on (re)découvre avec nostalgie.
" Just can't get enough"( Depeche Mode), Blister in the Sun ( Violent Femmes), Friday Night- Saturday Morning ( des Specials), Bela Lugosi's dead"( Bauhaus), je ne pourrais les citer tous, les hits s'enchaînent...
Le set se terminera par " Love will tear us apart"(Joy Division) magnifié par l'interprétation tout en émotion de Mareva qui n'hésitera pas à présenter ce titre comme "la plus belle chanson d'amour jamais écrite".
Le groupe quitte la scène, dans le public c'est la folie.

Quatre titres pour 2 rappels: "Teenage Kicks", "Not Knowing", "This is not a love song" et un "Heart of glass d'anthologie qui achèvera de mettre la Place du Musée à genoux.

Une excellente découverte scénique, qui donne envie de revoir bien vite le groupe live et d'attendre avec impatience le nouvel album.
l_d15f5007493a48b29e0aa6c35780a16a.jpg
Comme convenu, à l'entrée du backstage le backliner me file la set list du concert. Mareva passe juste à coté de moi, j'ai le temps de lui souffler un "Belle énergie sur scène, bravo ! " auquel elle répondra par un joli sourire...
Il y a des jours comme ça où on tomberait bien amoureux....

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents