Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 20:27
Anysa au Café le Coq, Bruxelles, le 4 octobre 2016

Anysa au Café le Coq, Bruxelles, le 4 octobre 2016

Bruxelles après 15 mois de piétonnier Mayeur, triste constat, la capitale est transformée en chantier permanent, le malfaisant a réussi à faire fuir les Bruxellois, à attiser leur haine, dès 18h la ville est désertée, hormis quelques rares touristes et des bandes d'individus qu'on qualifiera, poliment, de louches, plus personne ne se risque downtown.

Les faillites se multiplient... Boulevard Anspach, sur 100 mètres, on a comptabilisé une douzaine de commerces à remettre, les artères sont transformées en cratères, pelleteuses, containers, bulldozers, les travaux d'aménagements du piétonnier (excavations en tous genres) devraient durer près de 750 jours ( oui, plus de deux ans à vivre dans un merdier), 75% des places de parking ont disparu, remplacées par des trous, des bandes rouges sur lesquelles personne ne circule, des piquets aussi inutiles que dangereux ou des emplacements pour personnes à mobilité réduite qui n'osent plus s'aventurer dans le coupe-gorge/trou à rats qu'est devenu le centre ville.

Le plus pénible est que les élucubrations débiles du matamore ayant succédé à Freddy Y.L. Thielemans sont applaudies par une 'élite' bien-pensante trouvant géniales et bénéfiques les dispositions urbanistiques imaginées par ce despote mégalo.

Trêve de plaisanteries, tu ne t'es pas rendu dans la ville fantôme afin d'établir ce constat déplorable mais bien pour assister au concert d'Anysa au Coq.

Annoncé à 21h, il ne débutera pas avant 21:40', heure où, de noir vêtue, Anysa Grammenoudis et un chignon barbu, armé d'une guitare acoustique ( Sander ‘Bamboo’ Vanackere de Bamboo Avenue ou Irie Lion), grimpent sur l'estrade installée au fond du zinc.

Anysa en deux mots: une Bruxelloise au patronyme hellène, elle compose depuis 2015, pratique une pop polaroïd inspirée par la grande ville, ses émotions personnelles et ses pensées ludiques.

Influences?

La nu-soul, le rnb, la hip hop soul ou la quiet storm music.

Pas de traces discographiques tot nu toe!

Avant de débuter le set proprement dit, la séduisante jeune personne tient à s'excuser: sorry for the Justin Bieber soundcheck, , je me tape le Sportpaleis demain, puis elle enchaîne sur 'Teeth', a rather sad song.

Jolie voix et background rappelant effectivement l'acoustic soul d'artistes telles qu' India Arie ou le raggamuffin cher à Selah Sue.

La suivante ( ? Beat?) est née à Louvain, Sanne Putseys est de Leefdaal, même univers, même gymnastique vocale.

Une cover, étonnante, succède aux deux premiers titres r'n'b, 'Happy together' des Turtles en mode minimaliste.

Anysa sait-elle que Flo et Eddie ont rejoint les Mothers of Invention après la dissolution du sunshine pop band californien?

'4 Years' était au départ prévu comme une blague, c'est devenu une chanson. Gars, tu reviens après quatre ans, tu sais ...you're the king of small talking... you're asking me for weed and I thought you came for me...

Les mecs ne sont pas toujours conséquents!

Une seconde reprise au menu, un extrait de 'Into the Wild' d'Eddie Vedder, les 1'36" de ' No Ceiling', finissant abruptement!

It's time for a mellow tune, ' True love', paraît que ça existe!

Pour les fans de Frank Ocean, voici 'Thinkin about you' et la référence à Albert Hammond..it usually doesn't rain in Southern California..., suivi par un downtempo, au potentiel radiophonique évident, relatant à nouveau ses émois sentimentaux ( ?How u spend ur date?).

Celle qui a touché les jeunes filles attablées face à la scène fut incontestablement ' Beehive', un mash-up bien foutu basé sur 'Work' de Rihanna.

Il en reste deux, énonce la belle enfant: ' Tourist' , la touriste c'est moi, it's getting cold outside, take me to that French café où la musique est so sexy.

Je règle l'addition puis avanti!

Barbara et sa copine fêtent leurs 53 ans ( à deux) aujourd'hui, étant donné l'absence de tarte à la crème et de petites chandelles on leur chante un happy birthday de deux couplets avant de terminer notre besogne par ' My man', un raggamuffin acide!

Cool ce concert!

Nog een prettige soirée, sourit Miss Grammenoudis avant de rejoindre ses nombreuses copines!

Anysa au Café le Coq, Bruxelles, le 4 octobre 2016
Anysa au Café le Coq, Bruxelles, le 4 octobre 2016
Anysa au Café le Coq, Bruxelles, le 4 octobre 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents