Archives

Mercredi 12 octobre 2011 3 12 /10 /Oct /2011 16:47

Ambiance soul ce soir à l'AB Club.
Lorsqu'on pousse la porte, la sono nous met déjà dans l'ambiance avec une programmation de circonstance.
20h pile, la première partie  74 Miles Away foule les planches de l'AB.

 

 

edit_preview.php-copie-8.jpgCe projet qui allie Pierre Anckaert et Monkey Robot (connu aussi sous le pseudo Infinitskills) a sorti un 1er album il y a six mois sur le label Melting Pot Music. Composé de Pierre Anckaert, de l'excellent flûtiste Stefan Bracaval ainsi que de Louis Vande Leest & Eric Paquet, le combo nous servira durant 30 minutes un electro-jazz teinté de funk de haute facture. Le plaisir évident de jouer se lit sur les visages des musiciens et est réellement communicatif. Le spectre de Herbie Hancock hantera l'AB durant toute leur prestation.
Une excellente surprise que l'on reverra avec plaisir lors d'un set plus complet dans le futur.
La soirée avait bien commencé, elle sera ensuite magistrale.
Adressons au passage un coup de chapeau aux roadies qui en moins de quinze minutes ont désinstallé-installé le matos des 2 bands et place maintenant aux extraordinaires Smoove & Turrell !

edit_preview.php-copie-9.jpg

On stage ils sont 7 ! Tout d'abord Smoove, le producteur et âme du groupe, grand collectionneur de vinyles qui officiera ce soir aux percussions. Ensuite John Turrell, LA voix du band, amateur de cigares vintage, de bon whisky et d'excellents fromages (sic!). Autour d'eux ceux que Smoove appelle "sa famille", des musiciens doués comme ce n'est edit_preview.php-copie-10.jpgpas permis. Tout d'abord Mike Porter, la mascotte (muppet) du groupe, le claviériste fou qui ne tient pas en place, secoue sa chevelure constamment de gauche à droite, maltraite ses claviers, grimpe dessus et surtout en joue comme un dieu ! A la basse Tim Mc Vicar, le jeunot de la bande (21 ans) un funky bass player honteusement doué. A la batterie Oscar Cassidy, l'âme gothique et heavy metal du band et à la guitare Athol Cassidy, son frère, le guitariste le plus talentueux et le plus souriant de la planète soul. Constamment en train de sourire il est sans nul doute le membre le plus doué du groupe et c'est peu dire, ce gars est époustouflant. Et, last but not least, Dave Wilde le saxo, la force tranquille du combo. Tout ce beau monde va pendant près d'1h15 nous transporter au sommet du groove et de la soul.
Dès les premières notes le TGV est lancé. Une énergie de malade qui animera le band du premier au dernier titre. Impossible de rester de marbre à moins d'être mort ! Turrell chante comme si sa vie en dépendait et en 75 minutes il engloutira non moins de 5 bouteilles d'eau de 50cl.
Aux claviers, ce fou furieux de Mike Porter se démène comme un beau diable.
" I'm Smoove, This is Turrell ! and all these guys are our family ! And you public you're our children ! " Lorsque Smoove déclare cela il le pense réellement. Ces types là ont la rage au corps et nous n'attendons qu'une chose c'est qu'ils nous mordent.
edit_preview.php-copie-11.jpg
La machine de guerre est définitivement lancée et enchaîne les titres avec une frénésie qui s'empare rapidement de toute la salle. Plus personne n'a un poil de sec et l'AB Club se transforme en sauna. Turrell tout heureux nous explique que "Beggarman" tiré du premier album est sans doute le meilleur titre que le band n'ai jamais écrit et il nous le balance à la tronche avec un enthousiasme non dissimulé. Des cris fusent de la salle et cette fois alors qu'on le croyait au top de son art le groupe enclenche le turbo. Le Hammond ronflant se déchaîne, le sax se lâche, Turrel hurle son âme... Ces mecs là veulent nous achever.
Mike Porter maltraite tellement ses claviers qu'un roadie doit lui venir en aide pour éviter que l'instrument ne tombe de ses supports. Smoove se marre : "Hey Mike take it easy ! This guy is crazy ! A 3.000 dollars keys !". Les spectateurs se marrent.A 22h le band quitte la scène. La foule déchaînée les acclame, subjuguée.

DSC03721.JPG
Ils reviendront pour un rappel de folie pendant lequel il nous livreront leur version d'un classique from the 60's: "I'm a man"du Spencer Davis Group. Dave Wilde descend jouer du sax dans le public, c'est la folie collective dans l'AB club.
Le public en veut encore mais les lumières se rallument.
Sur les visages on voit des sourires béats, certains ont l'air hagard, d'autres n'en reviennent pas...
Une bombe a frappé l'AB Club ce soir, elle s'appelle Smoove & Turrell !
Et une fois n'est pas coutume les victimes sont bien vivantes et elles ont aimé ça.
Enorme !
edit_preview.php-copie-12.jpg
Setlist

Hammond(intro)
You don't know
Don't go
Broke
Slowdown
In deep
Let yourself go
The difference-Gabriel
The Beggarman
I can't give you up
Latin groove
Higher
Hardwork (présentation des musiciens)
................
I'm a man


JPROCK

 

Par JPRock - Publié dans : Concerts
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Partager ce blog

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés