Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 12:45
Sttellla 60 - Ancienne Belgique- Bruxelles, le 9 mars 2017

Sttellla 60 - Ancienne Belgique- Bruxelles, le 9 mars 2017

 

Le billet de JPROCK :

Jean-Luc Fonck nous a servi ce 9 mars à l’AB un « gâteux » d’anniversaire orné de soixante bougies qui ne s’éteignent jamais.
Grosse ambiance et fiesta étaient au menu de la salle bruxelloise.
Récit d’une soirée haute en couleurs, saupoudrée de belgitude.

Pour fêter ses soixante ballets Jean Luc Fonck a choisi l’AB.
Le trublion devenu aujourd’hui légendaire se montre toujours aussi hilarant quand il nous sert ses jeux de mots improbables à vous déboîter les zygomatiques .

Il est 20h30, lorsque Jean Luc (coiffé d’un chapeau en forme de gâteau d’anniversaire) et ses musiciens déboulent sur les planches face à quelques 1.600 spectateurs heureux d’être venus participer à la fiesta, certains affublés de costumes colorés et étonnants.
On est à un concert de Sttellla, tous les délires sont permis !
Lorsque Jean-Luc crée Sttellla en mars 1975 avec Mimi Crofilm présente ce soir dans la salle, il ne se doute pas qu’il sera toujours présent quarante-deux ans plus tard pour jouer ses petites chansons devant un public fidèle prêt à reprendre en choeur les paroles de tous ses titres.

" Comment se fait il que vous connaissez les paroles par coeur, et moi pas ? " plaisante-t-il hilare.

Car il faut bien reconnaître qu’entre Sttellla et son public c’est une histoire d’amour qui se transforme en véritable communion à chaque fois que le groupe se produit sur scène.
Avec Sttellla on vient pour faire la fête, et on ne s’en prive pas !

Epaulé par son vieux complice Christian Martin à la basse et aux claviers et entouré de musiciens fidèles, Jean Luc se transforme deux heures durant en juke-box humain et enchaîne une multitude de titres imparables parmi lesquels on peut citer « Nagasaki ne profite jamais» , « Les Tartines » , « Années 80 » , « Nous ne roucoulons pas « , « Allez allez rouillez jeunesse « , « Comment on faisait avant? « , « On ne l’ sait nin » et bien sûr l’incontournable « Torremolinos » repris en choeur par toute la salle dans une ambiance de folie.
Et même si dans la fosse les pogos endiablés d’il y a vingt ans ne sont plus aussi musclés le coeur y est.
Jean-Luc s'amuse, fait monter quelques admiratrices sur scène, improvise une chorégraphie burlesque, balance des calembours dont il a le secret et le public se régale durant près de 120 minutes.
Bref, cette soirée du 9 mars tient toute ses promesses et à trois fois vingt ans notre héros affiche toujours une forme olympique.
Jean-Luc a toujours 15 ans dans sa tête et ce n’est pas le rollator rempli de canettes de bière qu’il a reçu en cadeau qui l’empêchera de continuer à s’amuser comme un gamin pour de nombreuses années encore.
Alors vas-y Jean Luc, continue à nous amuser et à nous donner la banane et rendez-vous dans quarante ans ici ou ailleurs.
Quoiqu'il arrive on continuera toujours à beurrer les tartines avec toi !

Texte et photos : Jean-Pierre Vanderlinden aka JPROCK THE DARK FEATHER.

Sttellla 60 - Ancienne Belgique- Bruxelles, le 9 mars 2017
Sttellla 60 - Ancienne Belgique- Bruxelles, le 9 mars 2017
Sttellla 60 - Ancienne Belgique- Bruxelles, le 9 mars 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by JPROCK - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents