Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 10:54
Les coups de coeur discographiques 2016 de Florian Hexagen : III d’Electric Electric

Les coups de coeur discographiques 2016 de Florian Hexagen : III d’Electric Electric.

 

Des mecs en parlent:

La musique d’Electric Electric est plus sauvage que glaçante.

 

Troisième album du trio strasbourgeois, le bien nommé III opère sa révolution intérieure tranchant son arc électrique pour mieux développer la répétitivité constitutive du trio en une entité sonique de plus en plus singulière et affirmée, à la cohésion aussi massive, dense et transcendante qu’une pyramide.

 

‘III’, troisième album d'Electric Electric est un disque de luttes.

Du rock inclassable.

 

Merci, on sait qu'ils sont trois (Eric Bentz, Vincent Robert et Vincent Redel ), sont originaires du Bas-Rhin et font du rock qui dérange!

 

Florian a écouté III:

 

Un autre album de 2016, celui-ci absolument dantesque, avec le sobrement intitulé "III" de nos chouchous d'Electric Electric. Soit la bande sonore idéale d'un film qui se situerait au carrefour de Blade Runner, Akira, Mad Max et Running Man. Une oeuvre noire, dure, vrillée, stridente, transcendante mais tournée vers l'intérieur, n'offrant que peu d'espoir, d'espaces et d'éclaircies. Un monstre "technoïde" noise punk anxiogène, collant finalement assez bien à notre époque, embarquée dans une utopie virant progressivement au cauchemar. A ce jeu-là, le trio strasbourgeois a une grosse longueur d'avance sur ses confrères, à tel point d'ailleurs que l'on ne voit pas comment ce disque pourra être perçu favorablement dans une période où tout doit être vite consommable et capable de procurer un plaisir immédiat. Mais la vérité est bien ailleurs, et ça, Electric Electric l'a intégrée depuis longtemps. De notre côté, on a hâte de découvrir cette tuerie sur scène et de se perdre dans les méandres de ce "III" tout simplement phénoménal, probablement ce que l'on aura entendu de plus fort, broyant et radical en 2016...

 

Tracklisting:

Obs7

Pointe Noire

Black Corée

Klimov

The River

Dassault

Les Bêtes

17°00

Partager cet article

Repost 0
Published by florian hexagen - dans Albums
commenter cet article

commentaires

Articles Récents