Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 05:02
Album: Olivier Terwagne - Mnémosyne

Album: Olivier Terwagne - Mnémosyne

Couvin: Longitude : 4.48333 Latitude :50.05 Altitude :230.

Patrie de Watriquet Brassenel de Couving, auteur de fabliaux divers:

..Par I mardi, au point du jour,

me levai sanz faire sejour

l'an XXIX ou mois de juing,

si m'en aloie tout enjuing...

Extrait de: Le dit de l'iraygne.

Cette radieuse commune, connue pour ses Grottes de Neptune hébergeant moult chauves-souris, a vu naître un autre poète, Olivier Terwagne, chanteur-auteur-compositeur, dont le premier album 'Mnémosyne' est sorti en 2015.

'Mnémosyne' tu dis, faisons preuve de méthode, du grec mnêmonikós dont la déesse a pour nom Mnémosyne, celle qui passe pour avoir inventé les mots et le langage, accessoires qu' Olivier Terwagne ordonnance à sa guise.

Mnémosyne englobe quatorze plages et débute par 'Le désert du trop tard' .

Pas le même désert que celui de Jean-Parick Capdevielle, mais on peut noter l'association d'idée avec 'Le Désert des Tartares' de Dino Buzzati.

L'orchestration est digne des Chamfort les plus élégants, ce qui n'est guère étonnant en sachant qu' Alonza Bevan ( Tumblewild, Kula Shaker, The Healers, pas ceux de Fred, les copains de Johnny Marr) a enregistré l'album et s'est occupé de la direction artistique.

'Tweet sur seins trompés' oui, Twist à St-Tropez, une homophonie gaie et malicieuse qui prête à sourire.

'Je t'aime tu m'aimes faisons comme ça' multiplie les jeux de mots, cette joyeuse rengaine, pas toujours politiquement correcte, bénéficie d'une instrumentation faussement naïve, que ton esprit se surprend à associer aux petites musiques que distillait, il y a bien longtemps, l'orgue Gavioli pour accompagner les chevaux de bois trottant sur les vieux carrousels.

La valse 'L'odeur âcre', texte d'Eric Piette, est plus classique.

Cinquième pièce, ' La sphinge sans secrets'.

Indiana Jones, Scooby-Doo , Alix, tous ils ont voulu percer le secret du Sphinx.

Pas de mystères, pas de secrets pour la sphinge du sieur Terwagne qui aux sons de la superbe guitare de François Degrande nous balade dans un univers lynchien.

'Nos faiblesses' le clavecin de Bach goes électro.

Bizarrement ce titre se rapproche de certains Serge Lama qui n'est jamais cité comme influence.

'Anamnesis', tu crois qu'Olivier est nourri aux romans de gare?

Pierre de Ronsard n'est pas Guy des Gares !

' Pas contentes' dresse un portrait ironique des filles de 2015, ainsi que du désarroi masculin. Quelle est la bonne tactique?

'Banana Splitsing', Duvall, écoute cette samba iconoclaste, et en plus il avait prévu qu'Anthony Vanden Borre allait péter les plombs.

Euh, Jean-Jacques, tu nous expliques...

L’ochlocratie c'est la dégénérescence de la démocratie.

Chouette, vais l'utiliser au scrabble.

'La vie est un long deuil tranquille', en mode ballade nostalgique , un collage verbal ingénieux chanté d'une voix désabusée.

Une superbe chanson baignant dans des climats Tiersen, tout comme l'instrumental mélancolique 'L'hiver à Forges'.

Quelques flashbacks, souvenirs heureux, illuminent 'Je voudrais encore' dominé par des cordes plaintives et un piano sautillant, Terwagne se fait tendre pendant 140 secondes.

'Blasphémateurs' sur fond de violon tzigane dessine, une nouvelle fois, un portrait caustique d'une société prosaïque où règne, en maître absolu, la vulgarité.

Dernier acte du recueil, dernier exercice de style, 'Le coeur sale' que tu mettras des semaines à décrypter.

Bonus track: 'Tonton '.

Il ne tousse pas!

PS: 'Mnémosyne' demande plusieurs écoutes pour en extraire toute la richesse.

Olivier Terwagne sera au Bacchus ( Charleroi) le 11 septembre, à La Samaritaine ( Bruxelles) du 23 au 26 septembre.

Album: Olivier Terwagne - Mnémosyne

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Albums
commenter cet article

commentaires

Articles Récents