Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 06:57
Sandor- EP - Bar de Nuit

Sandor- EP - Bar de Nuit

 

Sandor n'est pas hongroise, ne joue pas au foot, et si, probablement, elle connaît Game of Thrones, la demoiselle ne monte pas sur scène recouverte d'une armure,  Virginie Florey prétend avoir choisi son nom de scène en référence à Sarolta Vay, un comtesse magyare,  a lady of masculine appearance afflicted with moral insanity , d'après le Wiener Tagblatt datant de novembre 1889.

 

Fort bien, on note et sinon?

De passage aux Nuits Bota, on s'intéresse à son cas, pas qu'on soit disciple de Freud, mais la demoiselle originaire du canton de Vaud, en Suisse, vieille vache, a sorti un EP,  Bar de Nuit, dont on dit le plus grand bien chez Macron et compagnie.

 

Tracklist:

 

1 Bar de nuit

2 Parmi les miens

3 Rincer à l'eau

4 Le Mur

 

T'avais vraiment envie d'un verre d'alcool, donc tu la suis et pénètre dans le 'Bar de Nuit'.

En te dirigeant vers le comptoir tu entends un titre  synth pop aux touches années 80 perceptibles, tu défais ton noeud de cravate, regarde autour de toi, elles sont bien les filles, un style androgyne à la Héloïse Letissier, elles ne te prêtent aucune attention, nonchalamment tu sirotes ton J and B, puis tu entends un sifflement mélodieux, t'as beau chercher, pas une âme ne siffle, pas le genre de la maison, c'est sur le disque, et la voix susurre ...je retiens mon souffle... pendant que je m'approche lentement de sa bouche... c'est bien cette sensualité glacée, tu t'es approché de la nana qui passait les disques, tu lui as refilé un billet vert en disant remets la même plaque, bébé.

Elle a souri, pris le biffeton et remis ' Bar de Nuit'.

T'as vidé ton verre, levé un doigt, fait un geste signifiant la même chose.

La deejayette a envoyé ' Parmi les miens', une seconde plage, tout en clair-obscur, dégoulinant de mélancolie.

La lenteur aristocratique convenait à ton état d'esprit, t'as fouillé les poches de ton pantalon froissé pour dénicher une autre coupure, tu l'as tendue à la fille, pas bête, elle a compris, je remets le disque, tu lui as fait un clin d'oeil avant de reprendre ta place sur le tabouret.

' Rincer à l'eau', on dirait qu'elle te dépeint... comment j'ai pu tomber si bas... la mélodie est aérienne, tu fermes les yeux et tu penses comme elle, ce coup de foudre, c'était bidon, mais déjà que dans ton whisky tu ne mets pas de glaçons, laver une blessure amoureuse à l'eau, t'y crois pas.

T'avais plus un rond, elle a pourtant remis le morceau sur la platine.

' Le Mur' , tu te souviens de Sartre, la peur te paralyse, tu sues, tes mains sont moites, t'as failli renverser ton verre,  et l'autre qui chante  lugubrement ..il y a un mur entre toi et moi....sur fond electro tourbillonnant et sombre.

La fille a poussé sur replay en me disant t'as besoin d'un autre verre, tu l'as accepté et t'as demandé, c'était qui que tu passais depuis 20'?

C'était Sandor!

 

Crédit photo: Joelle Neuenschwander

Crédit photo: Joelle Neuenschwander

Repost 0
Published by michel - dans album
commenter cet article
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 12:39
Album- Kongs by Kongs

Album- Kongs by Kongs

En mai 2013, Kongs ( also known as The Kongs) donne son premier concert à Bruxelles, pas un hasard, chez Fred Cerise.

Trois ans plus tard dans le même Rock Classic, les Bruxellois, flanqués de leur copain hexagonal, donnent une fête pour la naissance de leur premier bébé, aucun problème de reconnaissance de paternité, le rejeton se nommera 'Kongs', il comporte onze titres, peaufinés sur scène!

Kongs aime l'anonymat, si tu pensais qu'il s'agissait de jouets pour clebs, fabriqués au Colorado, tu t'étais gouré et ne t'imagine pas non plus voir une horde de gorilles interpréter du rock'n'roll primaire. Certaines personnes ont révélé l'identité probable des trois frangins de Manneken Pis et de l'expat qui, comme Gérard, estime qu'ailleurs l'herbe est plus verte et les taxes moins rudes, d'après eux, les individus ont pour nom Nico Patsouros, William Vannier, Raidje Valere-Gille et celui qui a des sous sur son compte en banque, Ben Derycke!

Donc ces jeunes gens ont fécondé et veulent que cela se sache!

Avec 'Abidjan' on entre dans le vif du sujet.

Non, André, ce n'est ni du zouglou, ni du coupé décalé, mais de l'alternatif métallique.

Instantanément un de tes talons bat la mesure tandis que ton cerveau t'envoie des reflets de Placebo, Muse ou Franz Ferdinand.

Sympa, l'entrée en matière!

Avec 'Hold us down' on passe aux choses plus sérieuses, les guitares deviennent agressives, la rythmique tapisse un fond massif, ça cogne pas gentil.

Non, une nouvelle fois non, oublie Des Hommes et des Dieux, God est singulier ici, 'Of God and men' au chant scandé a tout du sermon qui doit ramener les brebis égarées sur le bon chemin, celui du power rock cinglant, enfin ...if God is somewhere...!

Tu mises?

Tout sur le 'Noir', un rock en français qui suit la voie tracée, tu l'as deviné, par Noir Désir!

Si même ton épouse a aimé la ligne de guitare finale, c'est bon signe!

Pas moins virulent, ' Ordinary boy' bouscule les fils à papa écoutant Taylor Swift.

'Mrs Wellington'( euh pourquoi la pochette annonce Ms, on est certain d'avoir entendu mɪsᵻz) aurait pu être fredonné par Brian Molko et passer à Pure FM.

Un premier slow pour plaire aux demoiselles, ' Sweet dreams' et ses choeurs soyeux vont enchanter les pavillons de ta petite soeur et de ses copines tandis que 'What if' divertira les amateurs de conifères et les inconditionnels d'Emo.

D'hémoglobine?

T'es con, tu connais pas Panic! at the Disco?

Maman ne veut pas que j'aille en boîte!

'Stay awake'.

Je ne dormais pas et j'aime bien le petit côté glam!

Pas de bol pour l'infortuné 'Loser', heureusement il reste la musique pour se défouler.

Officiellement l'album prend fin avec 'Security' et on te conseille d'attacher la ceinture car ce morceau bouscule sérieusement et finit en chaos mugissant.

Bonus, une profession de foi baptisée ' 90ies'.

Les nineties ou le paradis perdu!

Good job, kids!

Kongs en concert le 5 août au Jette Stream!

Tracklist!

1.

Abidjan 03:44

2.

Hold Us Down 03:29

3.

Of God And Men 03:02

4.

Noir 03:20

5.

Ordinay Boy 04:45

6.

Mrs Wellington 03:08

7.

Sweet Dreams 03:40

8.

What If 03:27

9.

Stay Awake 03:48

10.

Looser 02:44

11.

Security 05:13

12.

90ies 02:59

Album- Kongs by Kongs
Repost 0
Published by michel - dans album
commenter cet article

Articles Récents