Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 14:23

En plein coeur d'Anvers, l'Arenbergschouwburg, ses deux salles et ses foyers, propose pièces de théâtre, concerts, performances, soirées littéraires, cabaret, ou stand-up comedy.

Larguer ton véhicule, aucun problème, le Parking Arenberg, Oudevaartplaats 2, à 50 mètres, cette place offre une multitude de restos, bars, le magnifique stadsschouwburg y trône... t'es allergique au parking souterrain, tu peux abandonner ton carrosse sur la place en sachant que tu payeras un droit de stationnement jusqu'à 22h.

DSC07978.JPG

Au menu de ce premier mars, Nina Persson in de Kleine Zaal, forcément bondée à ras bord!

Nina Persson, à jamais associée aux Cardigans, le poprock band suédois ayant réussi à enterrer Abba.

Après 'Gran Turismo', le groupe prend du recul,  Nina forme A Camp, vu au Trix.

Deux albums dont 'Colonia' en 2009, puis le silence.

La jolie Nina, 40 ans en septembre 2014, revient avec un projet solo, l'album 'Animal Heart', sorti le 20 janvier.

Une seule date chez nous, l'Arenberg, le 1 mars...

DSC07945.JPG

Non, je ne vais pas au zoo, j'ai rendez-vous avec Nina, bonne nuit!

DSC07953.JPG

20:20', quatre musiciens dans l'arène: David Dawda ( guitar, bas) - Brian Kantor ( drums) - Grant Zubristky ( bass, keys) et Johanna Cranitch ( keys, backings).

Les deux premiers jouent avec les Defibulators, Johanna s'ébat dans White Prism et Grant, le gars de Brooklyn, a joué DSC07944.JPGavec une trentaine d'artistes dont Psychic Twin, White Prism, Lazer Cake ou Bowmont.

Ils lancent' Clip your wings', une des plages du premier effort solo, la star se pointe.

Pas de grands changements par rapport à A Camp, de l'indie pop mélodique , porté par la voix inimitable de Nina.

Melodic sensibility et sophistication aristocratique.

On  savait pourquoi on s'était déplacé, on ne sera pas déçu.

"Burning Bridges for Fuel" , lent, mélodramatique, une voix qui t'enveloppe, te serre dans une bulle et t'envoie  flotter dans les airs.

Good evening, Antwerp, I am Nina Persson, we are Nina's persons, Grant à la basse pour la première fois, le titletrack, le subtil ' Animal Heart'.

DSC07909.JPG

 

DSC07960.JPG

Elle poursuit avec un titre de A Camp, le superbe ' Frequent Flyer'....I need someone to protect me from the wrench... plusieurs candidats potentiels ont levé la main.

Tout aussi charmant sera  'Forgot to tell you'.

My solo career is rather young that's why we play some songs you might recognize, I mean songs of my A Camp period, this is one of them, 'Love has left the room', qui semble tiré d'une comédie musicale des sixties.

Elle termine par un grand soupir, sourit et nous lance un thank you approbateur.

Le récent ' Catch me crying' précède le mélancolique 'Bear on the beach' encore un titre, dominé par un piano triste, issu du répertoire A Camp.

Un premier hit, l'imparable ' Charlie, Charlie' ( A Camp), puis présentation des musiciens  avant d'amorcer le synth pop sucré 'Jungle'.

La lecture de l'album se poursuit avec 'Dreaming of Houses', another heartbreaking melody.

Une valse dominée par un orgue sixties, le somptueux 'Silver', précède le titre country de la soirée ' I can buy you' ( A Camp).

It's a song for capitalism, ajoute la belle dame qui a sorti un harmonica d'une poche invisible.

Elle frappe le sol du talon pour entamer le disco track ' Food for the beast', le morceau dansant qui achève le set normal

DSC07964.JPG

Bis

'Walking the cow' une cover de Daniel Johnston, le singer/songwriter de Sacramento, suivi de 'The Grand Destruction Game', aux sonorités Americana.

Only the boys have to sing and me of course, coz I'm David Bowie, une étonnante version de 'Boys keep swinging' ayant déchaîné l'enthousiasme.

Merci, see you....

DSC07968.JPG

Second retour.

Only girls... Johanna au piano, Nina au chant,' This is heavy metal', plus Chopin que Iron Maiden.

 

Fin d'un chouette concert pop!

 

Catch Me Crying

Repost 0
Published by Michel - dans Concerts
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 09:34

Louie "Lou" Lehman aura tenu la guitare dans trois groupes metal influents: Bad Seed de 1993 à 1995, un album éponyme - avant cela, Mutilation, un album en 1992 et Generation Kill de 2008 à 20111, on l'entend sur le premier album du trash metal/crossover band de NYC, 'Red, White and Blood'.

1655904_795685070459296_1367799546_n.jpg

Ce 1er mars le groupe annonçait sur sa page facebook:

"We in Generation Kill are saddened by the loss of our ex-guitarist Lou Lehman. Our sympathies go out to his family and all of his friends.RIP!"

 

 

 

Repost 0
Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 11:44

20:00, maigre assistance dans le club... désintérêt? Problèmes de mobilité, de gros tracas sur nos routes encombrées?

1743661_818801331467244_620858475_n.jpg

Toujours est -il que The Antler King débute devant 25 loustics, vers la fin du set, l'assistance sera honnête!

1912023_818800138134030_1929484398_n.jpg

Les retardataires auront manqué un set des plus intéressants, soigné aux petits pignons et varié, Miss Speedy Faby, notre Bettina Rheims rousse, était enchantée!

1743476_818800894800621_1669115183_n.jpgLe couple  Esther Lybeert ( music/lyrics/lead/drums/percussion) et Maarten Flamand (music/ four guitars/backing vocal), admirablement secondés par Bruno Meeus (guitars/keys/harmonica/backing vocals) et Mathias Moors (bass/guitar/keys) a sorti un second album, Patterns', fin 2013, les critiques sont laudatives, ce n'est que justice!

La souriante Esther Lybeert, première chanteuse de Hooverphonic, est dotée d'un timbre immaculé, son conjoint et ses comparses s'avèrent être topmuzikanten non cantonnés, mon cher Eric, dans un seul genre.

Maarten, autrefois un Cloon, un tigre ( Tiger Lili), et toujours un Stash - Bruno, opgepast pas le drummer de Letz Zeppelin, a joué dans Laun - Mathias, tu l'as vu Talon(s) Gitan(s), il joue dans Laun et accompagne Stoomboot lorsque le gamin ne se produit pas solo... ne sont manifestement pas des bleus.

The Antler King ouvre avec le joyeux et ensoleillé 'Gold red circles', un indie folk harmonieux, frais et frétillant.

Menneke, il y a du feedback dans mon snare, arrange ça, fiston, voici 'Patterns'.

Changement radical de cap, finies les frivolités, le ton est au mystère, à l'intrigue.

Un titre torturé, lacéré par des guitares tranchantes.

1780814_818801234800587_1533835637_n.jpg

564694_818800741467303_798838854_n.jpg

1901685_818800998133944_808644871_n.jpg' Chain of memory lane' a été composé à l'occasion d'un brunch, Chopin s'entendait en bruit de fond.

Une ballade sinueuse proche d'Amatorski.

Retour aux harmonies mélodieuses avec 'Little shakers and wooden blocks' qui nous rappelle 'The Happy'.

Une basse ronflante introduit '14:48', le morceau le plus groovy d'un set qui s'achève avec l'excellent  'Never come back', ses guitares surf  ou andalouses, ses tonalités americana et ses voix Mark Lannegan.

Esther nous signale que le band revient à Bruxelles en avril pour la prochaine fournée des Stoempconcerten, ce sera au Kafka!


 

 

 

Cate Le Bon

1982307_819259334754777_172262232_n.jpg

 Cate Le Bon is a singer-songwriter from Penboyr, Wales, now based in Los Angeles.

1069828_819259884754722_744884965_n.jpgTrois albums, le dernier, 'Mug Museum' 2013.

Une tournée ayant débuté en octobre 2013 aux States, la fatigue se fait probablement sentir, car, ce soir, le show n'a pas convaincu tous les auditeurs présents, d'autres étaient aux anges ( I really appreciated your performance in AB in Brussels: pure and clear, dixit An).

Cate,  à laquelle nous refusons de coller l'étiquette Soeur Sourire, a choisi une seyante coupe à la garçonne ( cf. Chrissie Hynde à la grande époque), aura prononcé trois dank u wel, fait six signes pouce pointé vers le haut à l'intention du mixeur, jeté un regard menaçant vers le bassiste et balancé un set de 50', hors rappels, en adoptant une attitude froide et  distante.

Mauvais?1896780_819261438087900_2049686684_n.jpg

Certes, non, enthousiasmant, non plus.

Commentaire le plus entendu: elle a la voix de Nico..

Effectivement, un accent parfois germanique et une voix rauque.

Trois musiciens, pas des crabes, son boyfriend,  H. Hawkline - Guitar, keys and vocals/ Daniel Ward - Drums and vocals et Sweet Baboo - Bass and vocals.

'No God' ouvre, un parallèle évident, Velvet Underground!

Un son d'orgue désuet amorce 'Cyrk' et ses colorations psychédéliques.

Cate, sérieuse comme la fille d'un pape, chantonne la mélodie que les boys décorent de ooh ooh ooh doucereux, avant que, énervée, Miss Le Bon ne place quelques riffs agressifs.

1969220_819261311421246_737710176_n.jpg

10001342_819260028088041_373483024_n.jpg

Question: 'Are you with me, now?' 

1623613_819260368088007_1489894527_n.jpgUn midtempo proche des Pretenders, Chrissie Hynde avait été mentionnée, non... évidemment, Chrissie n'a pas l'accent de Marlene Dietrich.

Le léger et volatile ' I can't help you', son orgue de foire et ses gimmicks printaniers réjouit l'assistance.

Le offbeat 'Duke' sera moins prévisible et nous rappelle une nouvelle fois la bande à Reed/Cale. 

'Mirror me' débute comme une gentille chanson enfantine avant d'être tailladé par de méchants et frelatés riffs de guitare, l'outro sera anarchique.

Enchaînement immédiat sur l'acide 'Sisters' et son rondo Ray Manzarek.

Le sombre et narcotique 'What is worse' semble sortir tout droit d'un catalogue Lou Reed, tandis que l'orgue liturgique de la prière  ' The man I wanted' obligera les paroissiens à trois minutes de recueillement.

Petite discussion avec Sweet Baboo, suivie du gentil' Cuckoo through the walls'.

'Wild' sera wild et noisy pour s'achever de manière abrupte, le quatuor se tire sans prononcer un mot, en nous laissant  un fond sonore industriel immonde.

1800476_819261268087917_1491086996_n.jpg
Deux minutes plus tard, retour de l'équipe, Cate se prend une pelle chaplinesque en accrochant un câble, elle sourit puis attaque 'Solitude' un titre aux sonorités plus 'modernes'.

'Fold the cloth' termine le concert.

Dank u wel, un salut militaire, un final en fuzz, lights on, the end!

1982103_819261441421233_1473545638_n.jpgphotos: Fabienne 'Picturelle' CRESENS

Repost 0
Published by michel- photos:fabienne cresens - dans Concerts
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 17:57

Le billet de JPROCK :

Encore un concert sold-out à l’AB.
Ce soir c’est John Newman, le nouveau prince de la soul qui convie ses admirateurs à venir l’applaudir dans la célèbre salle de la rue des Pierres.

Mais tout d'abord c’est à Niels Delvaux aka  Delv!s que revient le privilège d'ouvrir les hostilités avec un set lorgnant du coté de la nu-soul.

 

 

On pense à Cee Lo Green, à José James, à Plan B, bref si on aime les voix groovy et haut perchées, le Belge nous fait passer un bon moment bien sympathique.
1779169 528485810601355 339320168 n
Après une trentaine de minutes de break c’est au tour de John Newman d’investir la scène sous un tonnerre d’applaudissements.
1509880 528485983934671 1026114894 n
John Newman est né à Settle dans le North-Yorkshire en Angleterre le 16 juin 1990. Très jeune il est influencé par les artistes de labels comme Stax et Motown que sa mère écoute avec passion.
A 14 ans, il se met à écrire ses premiers titres à la guitare. Lorsqu' il est âgé de 16 ans il part vivre à Leeds et renforce ses connaissances de la soul music tout en travaillant sa voix et son style.
A 20 ans, il se rend à Londres, forme un groupe et signe avec Island Records. 

La suite vous la connaissez, une collaboration avec Rudimental pour le single "Feel the Love » qui grimpe rapidement jusqu’au sommet des charts UK et la voie du succès s’ouvre à lui jusqu’à ce premier album "Tribute" et sa série de hits comme l’immense « Love me Again ».
1901313_528486110601325_228672447_n.jpg
On stage, le jeune homme se débrouille plutôt bien avec un sens inné de l’entertainment. Il bondit d’un côté à l’autre de la scène tandis que son band balance une soul qui nous rappelle l’âge d’or Stax-Motown avec une touche de Prince et de Danger Mouse.
Le public hyper chaud réagit au quart de tour et le show s’envole rapidement vers les sommets.

 La voix de crooner de Newman est exceptionnelle et nous étonne lorsqu’elle sort de la gorge d’un visage aussi angélique. 

Mais derrière les apparences se trouve aussi un vrai artiste auteur-compositeur pour qui le talent n’a pas attendu le nombre des années.

 L’homme nous offre en live une vraie palette d’émotions avec une fougue qui fait plaisir à voir. D’une élégance rare lorsqu’il esquisse un pas de danse il sait aussi porter son public lorsqu’il faut et mouiller sa chemise.

 Et lorsqu'en fin de show retentissent les premiers accords de "Love me Again" joué en rappel c'est la folie dans la salle.

1978847_528486250601311_1008109849_n.jpg

1798871_528486123934657_552246388_n.jpg
En définitive John Newman passe l’épreuve de la scène avec mention quatre étoiles et de ce côté là aussi on peut parler d’un sans faute.
A 23 ans posséder autant de talent en devient presque arrogant.
Nul doute que l’Angleterre tient là une vraie révélation à l’aube d’une immense carrière.
Bravo !
1970402_528485807268022_1320407664_n.jpg
Texte et photos: JPROCK.

Setlist ( sous réserve) :
Intro
Tribute
Try
Cheating
Easy
All I Need Is You
Goodnight Goodbye
Losing Sleep
Out of My Head
Running
Day One
Down the Line
Gold Dust
Encore:
Not Giving In
(Rudimental cover)
Love Me Again

1619241_528486020601334_51584105_n.jpg

Repost 0
Published by JPROCK - dans Concerts
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 08:10

Le 11 février Recorders vient d'atteindre son but via Kiss Kiss Bank Bank crowdfunding project, récolter 4000€ for releasing their CD 'Above the Tide', mixé par Tony Offer.

DSC07853.JPG

Les plages de cet album seront jouées live au  KultuurKaffee le 26 février, la sortie officielle du CD est prévue le 1 mars!

DSC07831.JPG

20:30 le support-act,  Dogs of Cibola!

DSC07820.JPG

Les chiens de l'oignon?

Nous étonnerait .. la légende the Seven Cities of Gold et les Conquistadors, peut-être!

DSC07818.JPGLine-up annoncé:  Sam D'hondt -Seppe Busschots -Philippe Hosselet -Nick Versyck -Clyde MacKillop!

Oui, ça fait cinq caniches anversois, or sur scène il n'y avait que quatre cabots, deux guitaristes alternant les lead vocals, une basse et un drummer.

Seppe, drums: présent - Philippe, basse: oui! - Nick Versijck alias Nick Brown, guitar, vocals: yes - Sam D'hondt, le seul chien, guitare, chant: ja!

 Où était Clyde?

En 2013, les Anversois obtiennent une place de finaliste au Rockrace, sur la lancée un CD 7 titres s'écoute et s'achète sur Bandcamp.

Genre?

Du hard/classic/blues rock musclé!

Une première salve mordante ( 'Black and White' ?) te rappelant les beaux jours de Paul Kossoff dans Free ou Back Street Crawler.

C'est réjouissant d'entendre un jeune combo jouer autre chose que de l'indie édulcoré ou de l'electro synthétique.

'Backstabber' à la Humble Pie confirme la bonne impression laissée après la première décharge.

'Mr Jack's Epileptic Attack' titre explicite et convulsé.

Moins rentre-dedans mais pas moins convaincant, le midtempo 'Riding Hood'.

Une nouvelle tranche bien hard pendant laquelle le shouter s'exclame ... you have no choice, it's live or die... et pas une vie pépère, ça cogne de plus en plus sec avec 'Corkscrew' avant d'entendre Philippe introduire ' Time and place' avec sa basse ronflante.

DSC07827.JPG

DSC07835.JPG

Nog eentje: 'Sore Feet',...I see no colour in her eyes... ce qui explique les pieds douloureux, sans doute!

Un band solide!

Dogs of Cibola, à voir le 8 mars au  café 't wit paard, Heist/Goor ( 2220) !

 

Trente minutes de préparatif, puis,  Recorders!

DSC07852.JPG

 Gordon Delacroix ( lead vocals, gt., percus, keys), Alexandre Meeus ( gt., vocals), Arnaud de Ghellinck ( keys, programming, some gt, vocals), Pierrick Destrebecq ( drums, Joshua/ Skip the Use) , Florian Donnet ( bass): naissance en 2006, quelques EP's, un Pure Demo prize, et de belles scènes...Les Nuits, Dour... sans compter pas mal DSC07876.JPGd'airplay au nord et au sud du pays.

Le band est entre de bonnes mains chez Busker Bookings.

Un style essentiellement différent de celui de Dogs of Cibola, on nage en plein indietronica/ disco punk truffé d'éléments tantôt psychédéliques, tantôt new wave/postpunk.

Pas de setlist, tout dans l'ordi, c'est parti avec une plage amorcée de manière tribale, 'Wolf Drums'.

Les Recorders aiment Foals, ça s'entend!

On nous annonce 'Link', on garantit pas l'appellation contrôlée, mêmes sonorités dance, moins de percus et des relents The Cure.

'Yügen', esthétisme nippon radieux.

Gordon: on a joué ici il y a quatre ans lors d'un concours, ne sais plus lequel, mais on n'a pas gagné, it's nice to be back, voici 'Someone's else memory', fluide, sucré et dansant, légèrement trop spongieux peut-être.

Tout ça est bien foutu et catchy, mais certaines plages ont une furieuse tendance à lorgner du côté produit commercial, c'est pas encore A Brand, mais faut prendre garde!

Un nouveau morceau dominé par les percussions suivi du pondéré et éthéré 'Alone in Reykjavik', puis le tube potentiel, le catchy  'Kelly'.

DSC07868.JPG

DSC07856.JPG

Les nombreux fans sont ravis, viennent se coller frontstage, le groupe enchaîne sur un indie pop saccadé et tourbillonnant  aux saveurs Placebo, avant un échange d'instruments.

Arnaud a ramassé une Flying V guitar, le frontman passant derrière les claviers pour nous balancer un new wave track proche des White Lies.

'Purple and Gold' et ses couches de synthé couvrant une basse lourde et des riffs de guitare postpunk sera la pénultième, le nerveux indie  disco/electro  'Beach achevant ce concert soigné.

Recorders, un groupe ayant bien humé l'air du temps et passé maître dans l'art du marketing.

DSC07873.JPG

Repost 0
Published by Michel - dans Concerts
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 02:41

La nouvelle vient de tomber, le maître du flamenco, Paco de Lucia est décédé au Mexique après une crise cardiaque, il avait 66 ans!

portada_esp.jpg

Algeciras, l'Espagne et tous les amoureux du flamenco pleurent la disparition du génie, dont la véritable identité sonnait Francisco Sánchez Gómez!

En 2004, en recevant le Prix Prince des Asturies des Arts, le jury justifie son choix:  "Tout ce qui peut s’exprimer avec les six cordes de la guitare est entre ses mains".

Paco nous laisse en héritage une discographie comptant près de 25 albums studio, de nombreux live et des compilations.

Ce 26 février,  le maire d'Algeciras a déclaré un deuil officiel!

 

Repost 0
Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 00:00

All Africa titre: Popular Kannywood actress, Rabi Mustapha, died on Wednesday, February 26, in Kano  ( Nigeria) after a brief illness.

La chanteuse a tourné dans plusieurs films en Hausa- language:  Mujadala, Muradi ou Ukuba sont cités par les médias africains

ukuba.jpg

Ses fans se comptaient par dizaines de milliers au Nigeria, alors qu'elle était inconnue en Occident!

 

Repost 0
Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 23:41

Selon la presse, Quentin Elias, mannequin, chanteur, star du porno, retrouvé mort à New-York aurait été victime d'une crise cardiaque.

Le natif de Lozère était âgé de 39 ans!

Quentin-Elias-62010_131127946934719_10000112.jpg

Le modèle bodybuildé, kickboxer, Quentin Elias, alias Q,  a posé pour JP Gaultier,  Thierry Mugler, Armani ou  Levi's.

A New-York il devient l'image des sous-vêtements gay Nikos.

Par après, toujours à New York, il se lance dans une carrière  de star du porno, mais c'est en tant que membre du boys-band Alliage, dans les années 90, que le français d'origine algérienne se fera connaître.

Si le band n'avait pas autant de groupies que 2Be3, Quentin était toutefois considéré comme un objet de désir sexuel, un nombre impressionnant de gamines de 16/17 campaient en bas de son appart., espérant attirer les regards du musclé jeune homme.

Alliage aura sorti deux albums, Quentin Elias plus tard enregistrera un album solo 'What if I'  et plusieurs singles avant d' élargir ses activités

 

Repost 0
Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 11:48

Après Sint-Niklaas, Borgerhout, Waregem, Beringen, Strombeek-Bever, Heather Nova termine son périple belge au Depot, qui affiche l'écriteau sold-out.

1896911_1471288149751645_433643485_n.jpg

Petit sprint de JP pour se retrouver frontstage, tu t'installes à côté de l'angélique Marie-Ange, serveuse au Lucifer Bar à Bossut - Gottechain.

1969348_1471281856418941_754647714_n.jpg

20:20' Gavin James

Un jeune Irlandais, 22/23 ans, arrière-petit-fils de Barbarossa, carrure de rugbyman, qui  s'est mis dans l'idée de fouler les planches pour devenir singer/songwriter.

Encore un, tu rétorques, effectivement, on répond!

Un EP, "Say Hello", the title track  winning the  "Song Of The Year" prize at the Meteor Choice Awards 2013 - depuis peu, un second EP, ' Remember Me'

Et?

Gentil tout plein, le gendre idéal, une camelote qui plaît aux bourgeoises romantiques en mal d'amour.

Un falsetto ne correspondant pas à son gabarit de catcheur, des ballades d'une sensiblerie désuète, Marie-Ange et ses voisines ont adoré.

JP a utilisé le qualificatif anodin, t'es parti avaler une Stella. 

1148921_1471282016418925_1836903031_n.jpg

'Hello, Leuven, hoe gaat het', un sourire juvénile, une première romance, 'For You'.

On comprend les parallèles, Damien Rice, Ed Sheeran etc... , mais ce sentimentalisme exacerbé craint légèrement.

 

1899946_1471281949752265_232170198_n.jpg

It's my first time in Belgium, me suis promené à Louvain, ai pas vu un seul rouquin.

JP... à Hasselt, il y a Axelle Red!

This is a new song, texte fleur bleue, intonations jeune James Taylor.

'Coming Home' que j'ai chanté à Taratata en leur disant je suis pamplemousse, zont pas compris..

Sing with me, please.

Marie-Ange and co. au boulot!

Unplugged, no mike, le highlight du set, Ray Charles, 'You don't know me', une version en retenue.

Well done, chap.

Another new song, retour du larmoiement, puis la dernière, le remuant 'Two Hearts', un picking élaboré, un titre rythmé.

Où vas-tu, JP?

Acheter le EP pour belle-maman!

1966720_1471287916418335_222680516_n.jpg
Heather Nova

46 ans... toujours un look de frêle adolescente!

Un fils depuis 2004,' 300 Days at sea' date déjà de 2011!

Elle se pointe, elle est élégante dans sa longue robe décorée d'un motif végétal , une acoustique, dans son sillage un homme à tout faire, le brillant Arnulf Lindner( KT Tunstall, James Morrison, Sophie Ellis-Bextor, Eliza Doolittle etc...).

1902845 1471287949751665 1320352822 n' I Miss My Sky" (Amelia Earhart's Last Days)', une longue pièce introspective et sombre, aah le violoncelle d'Arnulf, chantée de ce timbre caractéristique, clair comme une eau de montagne, en background Heather from Bermuda a choisi comme visuals des tableaux du peintre italien Alberto Di Fabio, qu'elle a connu étudiante à Rome.

Ze is in stem, te confie Yvo, ce concert sera magique!

Pas le temps d'applaudir, 'Higher Ground' est sur les rails, herr Lindner se charge des backing vocals, Marie-Ange frissonne.

I really love your city, we had a day off, suis restée pendant trois heures dans une baignoire avant de flâner à Louvain, Arnulf est parti assister à un concert de tango dans la capitale, can you sing with me, elle lance des samples et passe derrière le piano pour 'Avalanche'.

Leuven au chorus aux couleurs 'Walk on the wild side'.

'Out on a limb' sur 'The Jasmine Flower', Louvain retient son souffle, l'impressionniste  'Winterblue' sera encore plusDSC07784.JPG délicat.

Une nouvelle fois la gracile personne enchaîne sans pause, ' Walking higher', c'est vers des sommets vertigineux que nous entraîne cette voix immaculée.

Le cello joué en arpeggio, ' Save a little piece of tomorrow', pendant lequel un programming discret distille quelques notes d'accordéon.

Un melodica, 'Fool for you' et ses teintes country.

Une superbe ballade à deux voix.

2001, 'Like lovers do' , typique du style Heather Nova, catchy sans tomber dans le commercial.

Une valse légère, ' Paper Cup', suivie par une plage aux accents plus rock, oui mais du rock/americana  nonchalant à la Cowboy Junkies, 'Do something that scares you'.

'Moon' était le nom du bateau de mon père sur lequel on a vécu de longues années, il a coulé, j'ai été revoir l'endroit où s'est déroulé ce shipwreck avec un sérieux pincement au coeur.

A piano ballad, 'The good ship "Moon" '.

Sur l'album 'Storm' pour lequel elle collabore avec Mercury Rev, la lumineuse lovesong 'I wanna be your light' .

DSC07802.JPG

DSC07779.JPG

Un hit, ' Heart and Shoulder'.

Oui, Marie-Ange, c'est beau!

Exit Arnulf, solo, a new song inspired by my son, ' Tree House'.

Gold and blue colours on the screen, voici' Stay', une des plages du dernier CD.

Le set prend fin avec 'Island' et ses vocalises audacieuses.

Leuven debout!

DSC07809.JPG

Elle revient, demain vous trouverez un official bootleg du show sur mon site, have a look and listen!

L'imparable 'Truth and bone'...sometimes I can feel you breathing into me....

Puis, 'Until the race is run'.. the race is run, elle a franchi la ligne comme triomphateur, Mamie Simone lui refile un bouquet d'anémones!

1922363_1471287706418356_1718220847_n.jpg

On le répète, un concert magique!

 

photos: JP DANIELS & michel

Repost 0
Published by Michel- photos: JP Daniels - dans Concerts
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 23:30

Concert en images: Claude Le Roux.

1926805_10152203900510053_787595838_n.jpg

Yuck avertit ses fans:

Brussels! Tonight we play my number one favorite venue in Europe,  Le Botanique! We're onstage at 9pm, be there!..

 

Le support est assuré par ENDZ.

 

 

Peu de renseignements à propos de ce trio formé il y a peu, le Bota indique:

Endz, trio guitare/basse/batterie dont les membres ont roulé leurs bosses dans Austin Lace, Flexa Lyndo, loïc b.o., He Died While Hunting ou The Tellers, puise la majorité de ses inspirations dans le rock indie des 90's, quelque part entre Yo La T.

 

Quelques investigations, on a reconnu Fabrice Detry ( Austin Lace, The Tellers, Hallo Kozmo) - Kevin Guillaume ( He died while hunting, Paperweight, Loïc b.o. and the Frantic Lovers, Kung Fu 77, etc...) et Loïc Bodson ( le Loïc b o, Flexa Lyndo, Bambi Kramer...), tous des jeunes gens croisés maintes fois.

Site web, facebook... le FBI  a engagé quelques fins limiers, peu de pistes...

YouTube? nikske

Clichés: voici le soundcheck, emprunté à la page facebook de Kevin, copyright anonyme!

998033 10152044917203090 449052079 n

Ouïr? deux titres sur soundcloud, cherche endzendzendz!

Scènes? Le Belvédère à Namur,  Area 42..

Influences, comme le disait la pub, Yo La Tengo + Pavement, Malkmus etc.. 

Wat zeggen ze?

Daniel: pas mal..

Sophie: ils sont mignons!

1962708_10152203899005053_1121604803_n.jpg

Yuck 

Naissance, London, 2009.

Sont plus que trois, d'après leur facebook: gt/ songwriting, Max Bloom /Mariko Doi, bass /Jonny Rogoff, drums.

Pourtant on en a dénombre quatre sur scène!

Deux CD's, 'Yuck' 2011 et 'Glow and behold' 2013.

Tags: indie/noise/shoegaze.

1939911_10152203897245053_481044028_n.jpg

1969337_10152203900040053_839734757_n.jpg

Ils débutent avec un single tiré du dernier né, ' Middle Sea', a Sonic Youth-inspired sound.

Le band poursuit dans la même veine, on entend des voix proposer My Bloody Valentine, d'autres Dinosaur Jr. ou Sparklehorse...

Point fort, la cover de New Order, 'Age of Consent'.

1899869_10152203900340053_765723652_n.jpg

Guy?

 "Second best concert of the year, after Yo La Tengo."

Hugues?

 Yuck, Yuck, Yuck...

1780635_10152203899835053_1116465464_n.jpg

 

setlist

1620643_10152203900635053_601613524_n.jpg

Repost 0
Published by Claude Le Roux - dans Concerts
commenter cet article

Articles Récents