Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 15:13

Un maigre public ce mardi à la Rotonde qui accueillait deux cellules, pas vraiment deux, puisque la première complétait la seconde,  en provenance de Suède, Mariam The Believer - Time is a Mountain!

1654241_1468555966691530_1889336406_n.jpg

 

Le groupe qui assiste l'ex-moitié de Wildbirds and Peacedrums ( vus en 2008 avant Lykke Li) , Mariam Wallentin , devenue Mariam The Believer: Time is a Mountain.

1970733_1468546863359107_328833276_n.jpg

Un  keyboards-bass-drums trio:  Tomas Hallonsten, Johan Berthling, Andreas Werliin ( ce dernier déjà de l'aventure  Wildbirds and Peacedrums).

Tomas semble fort demandé par les concitoyens de Carl XVI Gustaf, il a collaboré e. a. avec Ane Brun ou Lisa Ekdahl,  Camera Obscura, Eldkvarn, Siri Karlsson, Tenniscoats...et il fait partie de Tape.

Johan, le bassiste n'est pas en reste, Tape, Fire! Orchestra,  Tenniscoats, Nicolai Dunger, The Concretes etc...ont tous utilisé ses services.

Le band a sorti un vinyle en 2013, 'Time is a Mountain', ils ont choisi d'interpréter quatre plages de cet album instrumental, que Mojo a classé dans les 50 meilleures sorties de l'année écoulée.

1656028_1468546816692445_1533962287_n.jpg

'Magicien', du progrock/ ambient dominé par des claviers majestueux, non ne pense pas à Rick Wakeman, trop pompier, ici les ambiances sont éthérées, vaporeuses, immatérielles.

Jamais un titre n'aura été plus adéquat.

Place à un second soundscape tout aussi poétique , 'Wooden Keys', il est truffé de bruitages 'Messe pour le temps présent' de Pierre Henry, après quelques minutes, Andreas amorce un mouvement plus accidenté pour virer space rock, manquait que les psychedelic kaleidoscope visuals.

Sans pause, le drummer a amorcé le filmique ' Tunnels in time',  quelques coloris asiatiques, une basse groovy, un fond dub.. ça plane pour moi!

1795522_1468546926692434_7169481_n.jpg

1911907_1468547000025760_899495757_n.jpg

Déjà la dernière, 'Clear out Clouds', essaye d'imaginer 'Ascenseur pour l'échafaud' sans trompette, cool et vitaminé à la fois.

Un trip intéressant!

1966696_1468555913358202_613192225_n.jpg

Mariam Wallentin verkar också sedan 2011 med det experimentella soloprojektet

 Mariam the Believer, vars första album, Blood Donation, utkom i oktober 2013.

 

T'as tout compris, nous aussi!

En bref, Mariam abandonne plus ou moins les aventures minimales de Wildbirds pour entamer, accompagnée par Time is a Mountain, un voyage folk/blues/pop/rock montrant à la fois des teintes post-hippie et une carnation Cat Power.

La tracklist de 'Blood Donation' compte 13 plages, nous entendrons, rappel inclus, neuf titres ce soir, soit 60' de concert.

1959779_1468556250024835_1002450405_n.jpg

'Blood Donation' ouvre.

Mariam hante la guitare, son chant est énervé et tremblotant, certains y entendent du Zola Jesus, d'autres ne jurent  que par Kate Bush, n'importe quoi, le fond baigne dans un climat psychédélique désuet et attrayant.

'All there is and more' débute comme une incantation Sioux, Miss Wallentin vocalise sur accompagnement discret, son phrasé, va savoir pourquoi, éveillant en toi des souvenirs de Julie Driscoll.

'The String of Everything' peut faire penser à The xx, sans le background électronique, d'autres voix avancent Bat for Lashes, l'approche de Mariam étant moins symphonique.

Elle poursuit avec 'Somewhere else’, quelques hésitations font sourire ses comparses, elle se reprend et poursuit la litanie.

Un  duo, Mariam/ Tomas, un orgue liturgique et des grésillements vieillots, un chant profond et lugubre... everything has changed, nothing remains the same...( lyrics empruntés à Van Morrison ?)  en fin de morceau, la basse et les percussions viennent décorer le sombre lament.

'Above the world' est amorcé par une séance d' halètements, un clavier Ray Manzarek souligne le propos frénétique de la chanteuse.

Un titre agité suivi parle downtempo ' Love is taking me over'.

1610025_1468556473358146_919122861_n.jpg

 

Présentation de l'équipe et  dernier morceau du set, un rock véhément, secoué et épique, ' Invisible Giving'.

1947626_1468556153358178_208945964_n.jpg

La poignée de spectateurs rappelle le groupe qui achève la soirée avec 'First Haiku', une nouvelle fois psalmodié d'un timbre chevrotant et murmuré tandis que l'orgue divague gracieusement.

 

Un final apaisé!

 

photos:JP DANIELS

Repost 0
Published by Michel- photos: JP Daniels - dans Concerts
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 09:26

Mail Online: Devo guitarist, Bob Casale, 61, died in New York on Monday from heart failure.

2D11661345-140218-bob-casale-devo.blocks_desktop_large.jpg

Bob 2 et son frangin  Gerald Casale étaient les têtes pensantes de Devo.

Le classic line-up, après les habituels départs et remplacements , était  les frères Mothersbaughs (Mark and Bob 1) et les Casales (Gerald and Bob 2) plus Alan Myers.

La première mouture du groupe date de 1972, le "Sextet Devo".

Il faut attendre 1976 avant que le groupe ne perce avec le fameux 45 t.  "Mongoloid" b/w "Jocko Homo".

Puis vient la version déjantée de 'Satisfaction'.

Devo, dès lors, comptera quelques fans célèbres, David Bowie, Iggy Pop ou Eno qui produit leur premier album, 'Question: Are We Not Men? Answer: We Are Devo!'.

Second LP en 1979,  'Duty Now for the Future', accueil mitigé!

1980, le single 'Whip it' sur 'Freedom of Choice' casse la baraque.

Le groupe n'atteindra plus jamais un tel degré de succès mais continue à enregistrer et à se produire live.

Un neuvième studio album sort en 2010, 'Something for Everybody'.

Alan Myers décède en juin 2013, Bob 2 le suit ce 17 février.

 

 

Notons qu'après le déclin du groupe, Bob Casale s'est lancé dans la production et le sound engineering , il a ainsi produit le premier album solo d'Andy Summers.

Repost 0
Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 08:02

S'il n'était pas le batteur original du progressive hard rock band allemand Birth Control,

Bernd "Nossi" Noske sera cependant celui qui est resté le plus longtemps derrière le kit.

Birth-Control.jpg

Birth Control naît en 1966 lorsque les membres de the Earls et the Gents décident de fusionner, le batteur se nommait Hugo Egon Balder.

En 1968, celui-ci quitte le groupe pour devenir comédien, Bernd Noske va le remplacer et aussi devenir lead vocalist.

C'est lui qu'on entendra sur tous les albums du combo, le dernier 'We are family' en 2009, un Live fêtant les 40 ans du groupe.

Parallèlement à son job dans Birth Control, Bernd a enregistré avec Hardbeats et Lilli and the Rockets, en 1999,  il a sorti l'album solo 'Come out at night'.

Nossi avait 67 ans lorsqu'il est décédé près de Bonn!

 

Repost 0
Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 08:01

Si le nom de Raymond Louis Kennedy restera dans les annales, ce n'est pas vraiment pour sa carrière de chanteur, bien que le Los Angeles based musician ait enregistré plusieurs albums, soit sous son nom ( 'Raymond Louis Kennedy' en 1970 et 'Ray Kennedy' en 1980) ou comme membre de Jon and Ray ( 1963, mais demeuré unreleased), de Group Therapy ( deux disques en 1968/69) et plus tard de KGB ( avec Barry Goldberg et Michael Bloomfield), mais bien parce qu'il a écrit ou co-écrit des chansons pour quelques grands noms, deux hits énormes pour les Baby's ( ‘Isn’t It Time’ et ‘Every Time I Think of You’) - ‘Sail On, Sailor’ des Beach Boys ou 'These Strange Times' pour Fleetwood Mac.

41668.jpg

Durant sa longue carrière, il est né en 1946, Ray aura joué brièvement  aux côtés de Little Richard, Brenda Lee, Fats Domino ou Wilson Pickett.....

 Raymond Louis Kennedy s'est éteint le 16 février!

 

Repost 0
Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 13:02

Concert en images: JP Daniels

 

Ancienne Belgique- Club

 

1900021_1468041640076296_1084854303_n.jpg

Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d´amour

Nuits d´ivresse, de tendresse

Où l´on croit rêver jusqu´au lever du jour!

Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d´amour!...

 

Non, Bambou, du folk rock  mongol ( Hanggai) et du folk psychédélique de Lanzhou (Low Wormwood ).

 

1896894_1468034693410324_107718360_n.jpg

 Low Wormwood

Le site officiel mentionne le line-up suivant: Vocal/Guitar: Liu Kun 刘堃 / Guitar: San Er 周旭东/Bass: Xi Bin 席斌  /Drums: Dou Tao 窦涛.

1920082_1468035116743615_97814452_n.jpg

 The band wins the Best Chinese Band award for 2012.

L'album  'Lanzhou Lanzhou' se vend cette année-là  mieux le petit livre rouge de Mao Tse-tung

1966806_1468034926743634_927820933_n.jpg

Premières traces discographiques en 2006.

2008, un deal avec  Maybe Mars Records ( qui a signé tous les talented young Chinese musicians) which release several albums, 2013 un nouveau produit 'The Watcher'.

 Liu says.... "The Watcher will feature a more delicate aesthetic than its predecessor, the album promises to be a somewhat more brutal assessment of China’s current reality: ‘This one is more focused on what’s going on in China, on what’s going on with young people, on society and the world,’

1920627_1468035080076952_1982405302_n.jpg

1780823_1468038923409901_1931769167_n.jpg

En gros: du folk mélodique sur background bluesy et de belles envolées psychédéliques.

 

 Hanggai

1800229 1468041903409603 113289453 n

From Beijing, mais plusieurs membres are ethnic Mongolians!

A l'origine, le groupe se nomme  Hanggai Band et mixe folk et punk, les Pogues chinois pour simplifier!

1922089_1468042570076203_1230490398_n.jpg

Rock in China propose le line-up :  Vocals, Throat singing (Khoomei) and tobshuur player: Ilchi 伊立奇 (since 2004) / Vocals and Percussions: Hurchhu 胡日查 since 2007 / Vocals and Guitars: 义拉拉塔(胜利) since 2008 (ex-Big Wheel) / Throat singing (Khoomei) and Morin khuur player: 巴图巴根 since 2007 / Guitars and  three-string: 艾伦 since 2011 / Drums and Percussions: 也尔布洛.乌拉孜汗 (since 2012) / Bass: 钮鑫 (since 2010),...

1395297_1468042646742862_1610686226_n.jpg

Wikipedia traduit: Yiliqi (Ilchi) - vocals, tobshuur / Yilalata (Ileta) - vocals, guitar /  Batubagen (Bagen) - vocals, morin khuur /  Hurizha (Hurcha) - vocals / Li Zhongtao - percussion / Xu Jingchen - guitar /  Niu Xin - bass

 

Toute la Culture décrit..  Musique pour danser, musique pour boire, musique pour rêver : Hanggai est tout cela à la fois.... et compare: Woven Hand, Tomahawk et le rock celtique!

1948243_1468042683409525_1696152999_n.jpg

Leur second album 'He who travels far' ( 2010) a été co-produit par Ken Stringfellow.

 

1800199_1468042296742897_728746228_n.jpg

Une troisième plaque, 'Baifang'  est sortie chez Harlem Recordings le  7 février 2014.

Repost 0
Published by JP DANIELS - dans Concerts
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 10:34

Concert en images par Focale 2.8

1621827_631396846908121_173324805_n.jpg

Release party pour le troisième album de Vegas, 'Everything You Know Is Wrong', la Rotonde prend des teintes montoises en ce lendemain de week-end.

1947957_631397390241400_932420071_n.jpg

L'avant-programme est assuré par un autre band hennuyer, les Carolos  Over Me.

1017431_631478880233251_1111602559_n.jpg

 Groupe rock créé en janvier 2012, Over Me est formé de 6 musiciens influencés principalement par des courants alternatifs tels que Archive, Incubus ou encore Radiohead.... dit le profil!

1507174_631478980233241_468392646_n.jpg

 A 4-track E P en 2012, Pierrot: vocals/lyrics- Antoine: lead guitar- Alex: rhythm guitar, backing vocals- J.F. Barret: bass- Tim: keybords and  artwork- Bruno: drums sont sur la brèche,  Moonzoo Music est sur le point de sortir leur debut album, ' We Chose To Breathe In Here'.

1969143_631478936899912_1857168187_n.jpg

Durant l'été 2013 le band a écumé les festivals (  Chimay Spring Festival,  Les Fêtes De Wallonie/ La Louvière, Le Père Noël Est Un Rockeur, La Récré Des Décibels...), il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin....programme immédiat: Florennes ( Passage 144) - L'Eden à Charleroi- La Ferme du Biéreau ( Louvain-la- Neuve) etc...

1610010_631479020233237_1076560681_n.jpg

 

Yasmine, un petit mot?

 Thumbs up pour le concert excellentissime de Over me hier au Botanique!

1781863_631479060233233_1421224499_n.jpg

Vegas

1012694_631396853574787_1094986109_n.jpg

 A l'occasion de la sortie du nouvel album "Everything you know is wrong", le groupe Vegas  a retourné la Rotonde avec leur musique énergique.A voir en concert sans modération...

1625624_631397363574736_1069660493_n.jpg

 Le flamboyant  Alky Stones, vocals - Seb Vegasguitman qui ne joue pas du pipeau -Piti Oli à la basse et le drummer David Fox sont venus défendre le bébé, 'Everything You Know Is Wrong', qui succède à “An Hour With…”, né trois ans après 'Vegas'.

Comme la clique foule les scènes nationales depuis 2005, ils savent comment mettre le feu...ça n'a pas manqué, le Bota a vibré aux sons de leur electro/dance/pop turbulent.

1912072_631397040241435_191618255_n.jpg

Paty, un petit mot?

 Didjale ça c du concert! un seul défaut, un goût de trop peu, trop court.. faudra que je me déplace encore pour vous revoir..

 

1507698_631397303574742_982345303_n.jpg

1517506_631397186908087_1102624608_n.jpg

Paty, Vegas sera au Belvédère de Namur le 22 février!

Repost 0
Published by Focale 2.8 - dans Concerts
commenter cet article
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 22:10

Le billet de JPROCK :
1625521_523730127743590_964196654_n.jpg
Inusable Serge Lama  !
A 71 ans l’homme continue inlassablement une magnifique tournée d’anniversaire pour fêter ses 50 ans de carrière qui s’achèvera les 26, 27, 28 et 29 mars 2015 à l’Olympia de Paris.
1621781_523729967743606_567354189_n.jpg
Ce soir, une fois de plus il foule les planches du Cirque Royal et à chacune de ses visites l’artiste nous enchante.
Je vous avais dit énormément de bien de son concert du 28 mai 2013 et ce soir ce fut tout aussi magique.
10114_523730081076928_929997036_n.jpg
Amoureux de la langue française, sculpteur de textes dont chaque phrase se transforme en poème, Monsieur Lama reste un auteur génial et un interprète unique pour qui chaque mot se pèse et chaque silence se vit, en osmose totale avec son public.
1660523_523730077743595_449750029_n.jpg
« Les chansons, ce sont des boussoles, elles permettent de se repérer sur le chemin de la vie... "
Voici comment il définit son oeuvre, avec une modestie énorme arborant ce sourire taquin d'un l’homme qui à l’âge d’horizon reste un amoureux fou de la vie même si elle ne l’a pas toujours épargné.
1888658_523730257743577_1857713504_n.jpg
De "La Fronde" aux "Ballons Rouges", en passant par" Le 15 juillet à cinq heure" , "La chanteuse a vingt ans « écrite pour
Barbara , de" l’Algérie "à "Marie la Polonaise" , de "Mon ami , mon Maître » à " La salle de Bains" ,de "La vie Lilas » à "Femmes femmes femmes ", "La fille dans l’Eglise", "les Glycines", "J’arrive à l’Heure", "Chez moi »," L’enfant d’un autre", d’Aventures en Aventures » à "Souvenirs Attention Danger », la plume de l’artiste ne se tarit pas, comme en témoigne l’étonnant" Des éclairs et des révolvers « , titre très actuel sorti sur l’album " La ballade du poète "en décembre 2013 et dont l'interprétation sur scène est un réel moment de bravoure.

 

 

Inutile de préciser que cette soirée fut un triomphe et qu’une fois de plus le poète nous a arraché des larmes.
Joli cadeau aussi que cette interprétation du "Bruxelles" de Jacques Brel, clin d'oeil de l'artiste à son public bruxellois et au grand Jacques.
1622829_523730114410258_616928136_n.jpg
Serge Lama n'est ni plus ni moins que le dernier des géants de la chanson française, un artiste hors norme qui rassemble un public fidèle autour de l’oeuvre d’une vie.
1004710_523730317743571_348714758_n.jpg
"Je suis malade" chante Lama en guise d’au revoir et a capella devant une salle debout.
Nul doute que cette maladie là au fil du temps en a guérit des coeurs en détresse…
1959408_523730367743566_204627091_n.jpg
Texte et photos : JPROCK

 

Une organisation C-Live

Repost 0
Published by JPROCK - dans Concerts
commenter cet article
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 14:51

Kralle Krawinkel ( Gert Franz Alexander Krawinkel) restera à jamais catalogué comme membre ( guitariste) de Trio, un des plus fiers représentants de la Neue Deutsche Welle, qui avec son 'Da Da Da' de 1982 a gagné l'équivalent de l'EuroMillions.

TRIO-da-da-da-7.JPG

La carrière de ce fils de marin a pourtant débuté bien auparavant, il tenait la guitare au sein de 'The Vampyr' dans les glorieuses années 60.

Ensuite il se retrouve dans  MacBeats, rebaptisé Just Us, un band influencé par les Stones.

 Cravinkel ( folk et progressive roc)  sera la brève aventure suivante ( deux albums), ensuite, il tient la guitare dans différents combos éphémères dont le countryband  Die Emsland Hillbillies.

Aucun de ces projets ne lui a apporté gloire ou fortune, il décide avec son pote  Stephan Remmler de monter une entreprise plus commerciale, ils embrigadent le Schlagzeuger Pete Behrens pour fonder Trio, qui connaîtra, le temps d'un hit, un succès interplanétaire!

Quatre albums, dont un Live, cinq ans d'existence, rideau!

Chacun reprend sa route, Kralle collabore d'abord avec Marius Müller-Westernhagen puis, en 1993, sort l'album solo 'Kralle'.

Plus tard il émigre à Séville, fait du cheval, pour décéder ce 16 février, à l'âge de 66 ans!

 

Repost 0
Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 12:01

Pete ‚Wyoming‘ Bender, un nom quasi  inconnu dans nos contrées, une star en Allemagne, ist verstorben, ce 16 février!

Pete est né en Alsace-Lorraine en 1943 mais passe son enfance aux USA (  Alaska/California/North Carolina/New York..).

249.jpeg

Pourquoi 'Wyoming'?

 Bender's family tree apparently included American Indian blood...

Ce fils de militaire aura pas mal voyagé, il atterrit en Allemagne en 1962 , son dad étant caserné à Karlsruhe.

Durant ses études, il tâte du saxophone, de la steel guitar, de l'ukulele, du piano et de la batterie.

Puis il devient le lead singer d'un band bavarois, The Flaming Stars.

Il fait la connaissance d'Alexis Korner, un pionnier du British blues et tourne avec lui, de même qu'avec Tony Sheridan.

Dans les seventies, Pete s'établit à Berlin, devient défenseur de la cause indienne et monte le groupe Wyoming avec des musiciens allemands.

Les encyclopédistes ont retrouvé un album, 'In Prison' (1972).

Des paquets d'autres albums sortiront, désormais sous son patronyme, la plupart des titres seront chantés en allemand.

Certains morceaux se sont retrouvés dans les German charts, comme 'Born to be an Indian' ou le folk/ schlager ' Ich habe diese Frau geliebt'...

Sa disco mentionne également quelques soundtracks.

Sa dernière galette ' ... immer noch und immer wieder' date de  2009.

 

Repost 0
Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 07:10

 Burlesque Follies Deluxe - Valentine's Show au Depot

1507004_1466789610201499_1744332005_n.jpg

JP, comment comptes-tu te vêtir?

Ik weet het nog niet, mon corset mauve, fermeture à lacets, avec dentelles assorties, mes collants résille et mes haut-talons satinés et une coiffe sobre, qu'en penses-tu?

 Bien, je compte enfiler un pantalon de golf, ma casquette à carreaux Bailey of Hollywood et mon cardigan sweater rayé... une pipe, c'est recommandé?

1932349_1466789360201524_1278936365_n.jpg

Nous étions presque les plus élégants!

1926744_1466792223534571_204669444_n.jpg

Le   Radio Modern show doit débuter à 21h, le hors-d'oeuvre est entre les mains d'un deejay aussi retro que sa collection de 45 tours, on nous l'a présenté comme étant DJ King Fish Stick ( cherchez l'erreur).

 L'aïeul nous jette en pâture quelques swing tunes pas bidon, style 'Kansas City' ou 'C'est si bon', tandis que sur l'écran défilent des films coquins désuets, le Burlesque bar attire les assoiffés, une blonde nous accoste en nous demandant un Euro afin d'embrasser une créature dont le haut est enfoui dans une boîte à bisous, on s'est méfié, on voulait pas embrasser  la femme à barbe, avec les Euros économisés on s'est dirigé vers le bar où Patrice, alias Roger Schall, prend la jeunesse louvaniste, déguisée en Clark Gable/ Claudette Colbert,  en photo.

10778_1466789290201531_1915628580_n.jpg

21:00, le meneur de revue se pointe.

Elégant comme toujours, Ben Mouling, Monsieur Florence Agrati qui a dessiné tous les costumes, vient lever un coin du voile, la soirée doit débuter par un show d'un excellent groupe swing, zwaar onderbetaald,

 The Smoky Midnight Gang, devenu Big Smile Tony and The Hotshots pour l'occasion!

 

 

1932373_1466789450201515_146937967_n.jpg

On en apercevait six, ils étaient sept, le pianiste étant caché derrière les rideaux.

T'as reconnu  Slim (Selim Meiresonne) à la  double bass, un gars plusieurs fois croisé avec Little Kim et ses Alley Apple 3.

La bio mentionne deux saxes, Hans Verhelle, le bandleader/chanteur et  Geert Polfliet au tenor - une trompette, Hans Bossuyt- une guitare, Filip Verneert - aux drums, Matthias De Waele, et l'invisible pianiste, Stijn Wauters, vu il y a belle lurette avec les Daddy's Darlings and the Big Bang Boys.

30 à 35' pour chauffer la salle.

Mission acccomplie, dès le second morceau quatre ou cinq couples de danseurs/acrobates pour lesquels le Lindy Hop est un jeu d'enfants ont envahi le dancefloor.

On n'est pas certain que la première salve soit 'Morning, noon and night' popularisé par Big Joe Turner, mais ça y ressemblait furieusement, un swing dégoulinant.

Devine quoi... Woke up this morning, my baby she was gone...

Bois un coup, BB, ça va passer!

Au suivant, un 'I can't stop loving you' qui n'est pas le megatube de Ray Charles, auquel succède  ' Is You Is Or Is You Ain't (my Baby)', du swing Tom et Jerry irrésistible.

Pas des crabes, ces mecs!

1782141_1466789410201519_1421107729_n.jpg

 

On enchaîne sur un petit instrumental au goût jive prononcé.

Savais-tu que les Beatles se sont faits les dents sur  'I Hate to See the Evening Sun Go Down', un ersatz du 'St. Louis Blues' que tu vas entendre?

It's time for some piano boogie avant une séance de crooning, 'Don't Let The Sun Catch You Crying', Gerry And The Pacemakers!

Elle est comment ta madame?

Un peu enveloppée, she shakes like jelly, jelly....

Elle s'appelle Maggie?

La séance prend fin avec un dernier instrumental juteux.

Ben rappelle le deejay qui lance 'Hello Josephine' - 'Blue Suede Shoes'- Bill Haley - Elvis etc...

1896756_1466789756868151_1540437335_n.jpg

21:55', Leuven wants some real action,  Big Smile Tony and The Hotshots reprennent place, la meneuse rapplique, en filigrane/ ombres chinoises sur un double écran, deux Joséphine Baker attrayantes, une annonce, Ladies and Gentlemen, your host for tonight Mister Benny Blue!

Clap, clap, clap..

Coco on stage! 

Un perroquet?

Non, Coco Fizz , il a fallu la prier pour qu'elle fasse son numéro de striptease, c à d dépasser les normes instaurées par Joke Schauvliege ( non, c'est pas une blague)!

Quoi, des détails... nippies, sans pompons, un corps et un jeu de jambes parfaits.

Ben: the more you scream, the more they strip...

Les nanas dans la salle étaient les plus excitées!

1622720_1466790673534726_1576273923_n.jpg

Un petit coucou sympathique des  Retronettes.

Au tour de  Leyla Liquorice et de son  piquant et chaplinesque numéro de magichienne, les carottes, elle ne les mange pas, elle leur a trouvé un autre usage.

Plié en deux, t'étais!

1620765_1466789833534810_2003779115_n.jpg

Le charleston vu par les  Retronettes valait le déplacement, t'es encore sous le charme quand Ben décide de pousser la chansonnette, I wanna be loved by you..

1912482_1466790063534787_32765700_n.jpg

Apparition d'un sosie de Marilyn, wouah, quelle fille...Banbury Cross, the British Burlesque Bombshell!

Elle nous refait le coup de la robe plissée soulevée par un courant d'air, la fameuse Subway dress vendue à un collectionneur pour la coquette somme de 4,6 millions de dollars.

Un strip à plumes sur fond de 'Feeling Good'.

I love her jump, dira l'animateur, il n'était pas le seul.

Une dernière saynète cocasse et sexy  pour les Retronettes et la première partie prend fin.

1795521_1466789923534801_1220745196_n.jpg

Intermède deejay: Donovan, George Baker Selection et autres sixties hits avant la seconde partie de la parade, il est 23h.

Ben Mouling goes Dean Martin, puis Coco Fizz goes Fred Astaire pendant une séance de swingtap coquine.

Pas le temps de s'ennuyer, ce soir.

1926656_1466791306867996_1193788686_n.jpg

Meine Damen und Herren,please welcome Mademoiselle   Colette Collerette.

La gentille Colette gratifie l'assistance d'un effeuillage  Pierrot/Confetti sur fond 'Summertime' avant de terminer la séance au clair de lune en cajolant un volumineux ballon.

Chic et raffiné.

1012382_1466791556867971_968630131_n.jpg

Chut, Leuven, silence total, je vous prie, la bête est farouche, be careful... à la manière de Ferdinand Khnopff promenant un guépard, il nous présente Juliana Joseph, la femme panthère.

Attention, I will unleash ze  beast.

Le clou du spectacle, un numéro de trapéziste époustouflant, an aerial silk acrobat mariant grâce, agilité et beauté, tandis qu'en bruit de fond la sensuelle April Stevens susurre 'Teach me Tiger'.

Je veux pour Saint-Nicolas!

1897947_1466791826867944_666298328_n.jpg

Ben Mouling et le crowdsurfing, attention les mecs, pas question de me chatouiller, que des filles je veux pendant que je plane sur 'Material Girl' devenu 'Material Boy'.

Radio Modern offre sa chance aux talents naissants, voici une stagiaire, Leyla Liquorice transformée en Bunny édentée et maladroite, un strip catastrophe désopilant.

Quoi, Maxime?

Tu penses à Angela Merkel.

 C'est qui, une danseuse du Crazy Horse?

1661191_1466792456867881_1138103454_n.jpg

Mon truc en plumes version les Retronettes c'est plus marrant que Les Bidasses en Folie.

On approche du terme,le maître de cérémonie présente toute l'équipe, techniciens, stylistes, musiciens et stars avant l'apothéose, le retour de Banbury Cross pour un Champagne striptease pétillant, sponsorisé par Moët et Chandon.

1796541_1466792773534516_1168416464_n.jpg

Le mot de la fin pour Ben Mouling reprenant 'LOVE' de Nat King Cole.

 

1623601_1466792966867830_2061339193_n.jpg

Le prochain Radio Modern show aura lieu au C-Mine, Genk, le premier mars!

Un spectacle auquel il faut avoir assisté au moins une fois dans son existence!

 

photos: JP DANIELS

Repost 0
Published by Michel- photos: JP Daniels - dans Concerts
commenter cet article

Articles Récents