Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 14:54

Donald Dunn restera à jamais  associé, avec son copain Steve Cropper , au son R 'n B de Booker T & the MG' s . C'est en 1964 qu'il remplace Lewie Steinberg pour tenir la basse chez Booker T Jones.

dunn380

Le gars de Memphis, nicknamed Duck, car étant gosse il passait des heures à visionner des Walt Disney, commence sa carrière musicale au sein des Royal Spades, déjà avec son pote Steve Cropper.

Les Royal Spades deviendront les Mar-Keys,  house band chez Stax Records.

Le Stax sound des sixties doit tout aux Mar-Keys.

R-2941715-1310480279.jpeg

En 1962, Donald rejoint le big band de Ben Branch avant de retrouver son ami de toujours au sein des MG's, qui avaient cassé la baraque avec 'Green Onions'.

Les hits instrumentaux vont se succéder ( 'Soul Limbo'- 'Time is tight'...) et le groupe est appelé à enregistrer avec les plus grands artistes soul /r'n b: Otis Redding, Wilson Pickett, Sam and Dave, Albert King, Rufus Thomas e.a.

En 1971, Booker T et son combo sortent un dernier LP chez Stax ' Melting Pot' .

 

 

Donald Dunn continue comme session musician et pas pour n'importe qui: Muddy Waters, Jerry Lee Lewis, Rod Stewart, Tom Petty, Stevie Nicks, Neil Young...

Pendant un temps il tourne avec cet autre géant disparu récemment, Levon Helm.

 

En 1980, il joue son propre rôle dans le film The Blues Brothers pour tout naturellement faire partie du Blues Brothers Band.

En 2008, on le retrouve au côté de Guy Sebastian, une popstar soul d'Australie qui a la chance d'enregistrer un album avec la crème de Memphis, les MG's.

 

Ce dimanche, Donald 'Duck' Dunn s'éteignait, à 70 ans, pendant son sommeil dans une chambre d'hôtel à Tokyo où il avait donné deux shows avec le Colonel Cropper!

 

Time sure is tight, titre un magazine américain relatant la  triste nouvelle!

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article

commentaires

Articles Récents