Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 09:53

Pierrot Destrebecq

 

 Organisation:AA Productions

10408101_10204826613520564_1720808277837775864_n.jpg

 

Après un avant goût de la soirée que nous devons à BJ Scott lors de son émission « Sunday Brunch » sur Classic 21 ce dimanche, Roger Hodgson nous accueille ce soir au  Cirque Royal, un lieu qu’il affectionne particulièrement, d’autant que c’est à Bruxelles et qu’il adore cette ville cosmopolite.

10945771_10204826614280583_5362015784280406088_n.jpgLe public quant à lui adore Roger Hodgson, sa gentillesse, son humour, sa pleine mise à disposition d’un auditoire conquis de longue date, ce qui explique que le Cirque est plein à craquer, complet de chez complet.

Le décor de fond de la scène est un grand écran bleu portant en grandes lettres le nom de l’artiste qui ne tarde pas à monter sur les planches, accompagné de David J. Carpenter à la basse, de Kevin Adamson aux claviers, de Bryan Head aux drums et de Aaron Macdonald  aux sax, petit, moyen et grand, à l’harmonica, au mélodica, et crème de la crème, au « tin whistle » un instrument particulièrement enchanteur qui prend bien aux tripes.

Roger nous signale que c’est pour son band le premier concert de la saison 2015 et qu’il est très content de commencer cette saison à Bruxelles. Il nous demande qui est déjà venu le voir et les mains se lèvent, très nombreuses, ce qui le réjouit. Il nous dit avoir eu difficile de choisir dans sa setlist quel morceau ne pas jouer.

Il évoque aussi la tragédie qui a frappé la France et la Belgique ces dernières semaines et propose d’oublier pendant deux heures ces moments douloureux ainsi que les soucis quotidiens de chacun, ce que le public applaudit à tout rompre.

Ouverture du concert par « Take The long Way Home », une friandise offerte à la bouche gourmande de l’assistance qui en veut encore et encore. Pas d’indigestion possible, c’est de la super qualité.

La pièce d’anthologie suivante, c’est « Sister Moonshine »qui fait bouger la salle, emportée par le son du tin whistle.

Suivent d’autres Pralines, Madeleines de Proust ou Cuberdons, la salle est debout, les mains font mal de tant se frapper. Roger Hodgson est là qui profite de l’ovation qui salue chacune de ses chansons, il prend du bon temps et nous le dit. Il espère que nous passons un aussi bon moment que lui, et il n’a pas tort, on plane, c’est un « feel good 10269616_10204826611200506_1317632519608268560_n.jpgconcert »

Il nous gratifie ainsi d’un « Breakfast In America » morceau composé en une heure avec tout ce qui lui passait par la tête et qui est et restera à jamais un grand classique.

Et puis cette petite surprise pour Anna, dont c’est le 7è anniversaire aujourd’hui et qui a envoyé un mail sur le site web de Roger pour lui dire qu’elle serait au concert. Donc après avoir demandé si elle était là, il lui dédie « Dreamer » qu’il interprète après que la salle lui ait chanté un Happy Birthday en chœur.

Mais hélas tout a une fin et c’est avec un grandiose « Fool’s Ouverture » que se termine son set. Mais le public en veut encore comme toujours et donc il nous revient pour trois titres que le public accompagne de frappements de mains, de cris, de sifflements, une ode au bonheur.

Grand final, « It’s Raining Again », et il a raison, il pleut ce soir sur Bruxelles. Le ciel est triste, le concert est fini, mais nous avons du soleil dans nos cœurs.

10923617_10204826612560540_3961471595782698088_n.jpg

Thank you Mister Hodgson. Hope to see you again soon and again and again.

 

10387467_10204826614120579_8875339009638548097_n.jpg

Set list :

Take The Long Way Home

 

Sister Moonshine

 

Lovers In The Wind

 

Breakfast In America

 

Along Came Mary

 

Hide In Your Shell

 

Only Because Of You

 

Lord Is It Mine

 

The Logical Song

 

Death And A Zoo

 

If Everyone Was Listening

 

Had A Dream

 

Child Of Vision

 

School

 

Dreamer

 

Fool’s Ouverture

 

Encore :

Two Of Us

 

Give A Little Bit

 

It’s Raining Again

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents