Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 15:30

Nick Curran naît dans le Maine en 1977.

Comme son paternel joue du blues ( Mike Curran and the Tremors), il est tout naturel que le fiston s'y mette lui  aussi.

A quote:  His father would give him Fabulous Thunderbirds and Duke Robillard records and say, "If you want to be a good guitar player, learn all these solos, every note!".

A 15 ans, Nick rejoint le groupe de son dad .

Trois ans plus tard, il s'associe au rockabilly band King Memphis, puis fait la connaissance de Ronnie Dawson, the blonde bomber, une légende rockabilly avec laquelle il tournera pendant des mois.

Ensuite, Nick se joint aux Jaguars, le backing band de  Kim Lenz, une flamboyante rousse rockabilly queen.

Il migre vers Dallas et tourne avec Wayne Hancock, une retro-country star, influencée par Hank Williams, Willie Nelson ou Jimmie Rodgers.

curran.jpg

Peu après, Nick Curran enregistre un premier effort sous son nom, ' Fixin' your head': T-Bone Walker guitar style et une voix proche d'Amos Wilburn, la plaque impressionne le monde blues.

Sur cette lancée il sort  'Nitelife Boogie' puis 'Doctor Velvet', Jimmie Vaughan était devenu fan et apparaît sur deux morceaux de cette plaque.

'Player' est dans les bacs en 2004.

b.nick-curran-2.jpg

Kim Wilson l'invite à rejoindre les Fabulous Thunderbirds.

Il fera partie du groupe légendaire de 2004 à 2007 et apparaît sur l'album 'Painted on'.

 

 

 

Parallèlement aux Fab.Thunderbirds, Nick forme le blues-punk combo Deguello (Ronnie James Weber, Nick Curran, Damien Lanes, and Zach Blair).

 

 

En 2008, il reprend sa carrière solo sous le patronyme Nick Curran and the Lowlifes.

Une trace discographique: 'Reform School Girl', du soulful garage rock and rockabilly.

 

Malheureusement, en 2010 Nick Curran was diagnosed with oral cancer, une maladie qui le laissera sur le carreau en octobre 2012.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents