Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 09:38

De  Fonnefeesten, le petit frère du grand Lokerse Feesten, grosse différence: c'est gratuit!
Et tous les ans, quelques noms à rendre jaloux des festivals plus prestigieux.
Ce soir, par exemple: Peter Pan Speedrock...

C'est à 20h qu'on ouvre le bal avec le band ayant remporté le Fonnererockconcours, des locaux:
 The 5th Season!

P1130534.JPG
Sais pas si c'est après avoir ingurgité, du côté de Leuze-en-Hainaut, une cinquième saison non filtrée et tirant 8% que le trio a choisi son patronyme, mais cette cinquième saison, c'est sûr, n'a rien à voir avec du Vivaldi!
Tim Meganck - Vocals/Guitar, Dominique De Brauwer - Bassguitar/Backing vocals, Frederik De wilde - Drums/Backing vocals ont commencé à répéter ensemble fin 2009 ( de 2007 à 2009 Frederik et Dominique s'ébattaient dans Skinny Pride), ont sorti un EP 'Dance of the naked people' et écument les salles qui veulent d'eux en leur vendant un power/grunge/punk pop remuant, débridé mais aussi juvénile, acnéique et relativement quelconque.
Leur fougue et leur foi font plaisir à voir, mais subir 17 titres de cette mixture, pendant près de 75', peut conduire à l'indigestion.
P1130529.JPG' The loveshow' c'est du lourd, et les deux kets, en avant plan, gueulent à s'éclater les poumons- ' Wrong decision' power pop à la Jimmy Eat World, tous aux abris, le thermomètre indique 30° mais il pleut sur le Lac Majeur- ' Sensitive pressure' un downtempo au goût Golden Earring - 'Message to my friends' ils sont nombreux sur la Vismijn- ' Tolerate your destiny', même moule, sans vin blanc, mais Tim s'agenouillant pour faire sa prière du soir- une touche grunge, Nirvana: ' Territorial Pissings' - 'Queen of the ants' , la femme du 'Roi des fourmis' de Polnareff, elle aime le trampoline et Green Day - ' Choke on bullets' more balls...- ' How are you today', ça allait, merci- ' No answer'... what the hell is going on...bonne question: une poussée de fièvre, un excès de Cristal Alken, un mauvais trip...il répond: ...you don't need an answer to survive... judicieux et philosophique- ' Some other time', d'accord- de beaux effets de gratte et ' Dance of the naked people' du hippie punk - 'Rose' romance sans épines- ' Down the drain' pour notre prochain EP - 'Little Angels' séraphique - 'Don't wait' et 'City people' pour conclure.
..I'm on the sidewalk, he's on the sidewalk... et le chien?

 



Sont jeunes, quand ils parviendront à doser, à varier, et prendront de la bouteille, ça devrait aller.
En vitesse, un bis pour les potes et les lycéennes, un titre déjà joué, me demande pas lequel!
P1130575.JPG
 Wallace Vanborn
Encore un trio originaire de nos plates contrées, né en 2006, celui-ci.
P1130541.JPGUn solide parcours: 2008, représente la Belgique au Battle of the bands à Londres, demi-finale du Humo's rock rally, des tournées in het buitenland ( les States, les PB , le UK, en 2010 support pour la tournée de Blood Red Shoes...)- un CD ' Free Blank Shots' ( 2010) encensé, pas des bricoleurs, ces WV!
Dries Hoof ( basse)/Ian Clement ( guitare, chant) et Sylvester Vanborm ( batterie) ont tout balayé sur leur passage, leur stoner à la Queens of the Stone Age, Kyuss ou autres Monster Magnet t'écrase et t'hypnotise. Ces mecs tissent une toile sonore, gluante dans laquelle tu t'empêtres et le moment venu, l'épeire tricéphale vient te mordre et t'engourdir, ton compte est bon.
Diabolique!
Dès les premiers accords de ' Marching sideways' , t'es dans le vif du sujet.
Une machine infernale, massive, un wall of sound sombre: la basse pèse des tonnes, le drumming n'est pas en reste, la guitare se complaît dans les thick tones, caractéristiques du doom metal, bourrés de disto et de reverb, les vocaux pénètrent tes neurones, c'est parti pour une séance de headbanging de 50'.

 

 

Les abrasifs 'Atom Juggler' et ' Shallow' que tu retrouves sur le CD suivent.
'Cougars' , gaffe à ces dangereux prédateurs!
P1130569.JPGLe redoutable premier single sorti en 2010 'Rite hands' pour tous les goodlooking people de Lokeren.
Tu parles, ma voisine rousse est édentée, arbore un tatouage de Popeye sur un biceps plus costaud que les cuisses de Lukaku et son mec, un Richard Gere dormant sous un pont de la Dendre, vient d'avaler une quinzième Cara Pils ouverte avec une molaire.
Pour les laids( pardon...), une nouvelle chanson ' Deathsteppdeluxxx', du Soundgarden uit Gent.
Rien n'arrêtera la déferlante force dix d'une brutalité intense, une basse ouragan, des riffs carnassiers, ça canarde méchant: ' We are what we hide' (?)!
Une guitare stridente et un chant hanté pour une 'White River', encore plus agitée que ce qui a précédé.
Sylvester 'Rocky' n'attend pas que le cours d'eau se calme et attaque la suivante, le frénétique 'Enemy of Serpentine' suivi de 'The Lair' tout aussi fignolé
Pour finir en beauté, un instrumental stoner/postrock ' Cowboy Panda's Revenge' véritable feu d'artifice noise!
Les efféminés se tirent en laissant la guitare agoniser sur scène.
Pas de bis!

Une très longue attente avant l'apparition du groupe suivant, tu peux te permettre un pèlerinage à Scherpenheuvel, allumer un cierge au pied de la statue de Notre-Dame du sanctuaire, avaler en vitesse une Nondedju de Montaigu ( 10,7%) et être revenu à temps pour la fierté punk d'Outre-Moerdijk: Peter Pan Speedrock!
P1130584.JPG
Depuis 1997, ces joyeux bataves terrorisent les scènes rock, refilent un boulot monstre aux gentils membres de la security et fournissent une clientèle nombreuse aux dentistes locaux devant rétablir le clavier détérioré des participants aux mosh pits fleurissant au bas de la scène où sévit le trio.
Peter van Elderen ( gitaar, stem)/Bart Nederhand ( twee handen, drums) et Bart Geevers ( bass) ont sorti huit plaques, la dernière, au titre romantique ' We want blood', en 2010.

P1130661.JPG

P1130624.JPG

A minuit cinq, précédés d'une petite musique mexicano/country trompeuse, ils investissent le podium.
P1130665.JPGPendant cinquante minutes ils vont enfiler quinze minauderies raffinées et précieuses te laissant à moitié mort au pied de la scène.
Des crapules!
Imagine un croisement entre Motorhead, les Ramones, AC/DC, les Nashville Pussy, Vader Abraham et De Smurfen, pour te faire une petite idée.
Tu veux des titres...
Impossible de reconnaître les lyrics, Peter éructe des borborygmes inintelligibles, heureusement, à tes côtés, les fans scandent ces hymnes barbares entre deux gorgées de Maes, d'ailleurs après Iggy à Tirlemont, c'est le second shampoing au houblon que ta chevelure supportera.
Ta conjugale en t'accueillant vers les 02:30 AM te dira: tu pues!
P1130669
PPS c'est du pure rock ‘n’ roll that makes you want to drink fast, drive fast and fuck hard.
Ne t'attends pas à de la fleur bleue, ni à de la littérature, il est question de beuveries, de sexe et de baston..
On va avancer quelques morceaux:
pour décrire une de leurs groupies' Cockteaser' - ' Alta Female'- ' Domino'- ' Pay the fuckin bill'- ' Better off dead', c'est sa gratte qui rend l'âme, un roadie lui refile un autre jouet, c'est reparti, au boulot ' Ressurection' - du super lourd de chez Mammouth, joué superfast... yeah, yeah, yeah.. larsen et disto en prime - pour la Croix-Rouge, 'We want blood' - ' Go Satan go' également au répertoire de leurs copains les Batmobile- et pour finir, 'Black Bone', j'imagine!
P1130660.JPG
Peter Pan va rejoindre la fée Clochette mais Lokeren wants more, les artificiers rappliquent pour un triple encore saignant.
Tu crois que la fête est finie, pourtant après cinq minutes ils réapparaissent.
Une lueur de lucidité et tu te dis: c'est le bon moment pour filer à l'anglaise et éviter la cohue pour quitter le village!
Bye, bye..




 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents