Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 21:39

 New Order est né en 1980 sur les cendres du mythique Joy Division.

 

edit_preview.php-copie-22.jpg

Le groupe se compose alors de Bernard Sumner, Peter Hook, Gillian Gilbert et Stephen Morris.
En 2001 Phil Cunningham (ex Marion) remplacera Gillian et en 2006 c'est au tour de Peter Hook de quitter le band. Les autres membres décident alors de ne plus oeuvrer sou le nom de New Order mais sous celui de Bad Lieutenant avec le concours du bassiste de Blur, Alex James .
New Order, considéré comme un des groupes les plus influents et les plus acclamés des 80's semblait donc avoir vécu.
edit_preview.php-copie-23.jpgJusqu'à l'annonce de ces deux concerts tout exceptionnels ce soir à l'AB et demain au Bataclan à Paris. Exceptionnels, parce que New Order n'a plus joué en Belgique depuis 1985, et deuxièmement car ces deux concerts servent à recueillir des fonds pour les soins médicaux de leur ami le producteur Michael Shamberg gravement malade.
Le line up de ce soir comprend donc Morris, Gilbert et Sumner flanqués de Tom Chapman à la basse et de Phil Cunningham aux guitares. Le groupe est donc bien composé du line up de Bad Lieutenant accompagné de Gillian Gilbert aux claviers.
Le concert de l'AB fut sold out en 18 minutes, c'est dire l'engouement du public pour cet évènement ponctuel !

Devant la salle bruxelloise c'est la grosse foule. On se presse depuis les portes de l'AB entre les barrières nadar installées jusque dans la rue des Pierres. Tout le gratin cold-wave et gothique bruxellois est présent et il se murmure que ce pourrait être bel et bien les 2 derniers concerts du band. Normal donc que l'on se soit disputé les précieux sésames ce soir. J'ai croisé un fan venant de Birmingham !

A 20h20, nous avons droit à la projection d'un court film tourné par Michael Shamberg ainsi qu'à un travail qu'il a réalisé pour The Notwist. Un DJ prendra le relais jusqu'à 21h moment tant attendu où New Order montera sur scène sous une immense ovation.
L'intro planante de "Elegia" précède les premiers accords de "Crystal". Le groupe se cherche un peu dans les premières minutes mais bien vite il va atteindre son rythme de croisière et enflammer les premiers rangs.
edit_preview.php-copie-24.jpg
" C'est un plaisir de jouer ici à Bruxelles" lance Bernard Sumner, "...Ca fait tellement longtemps !"Les titres s'enchainent : "Regret", "Ceremony"," Age of consent".

La force de New Order c'est cette folle énergie froide et dansante qui anime son rock singulier transcendé par des montées en puissance en osmose totale avec son public. Ses musiciens ne sont pas des virtuoses au sens noble du terme, mais le groupe témoigne d'une efficacité redoutable et propose un répertoire incontournable.
"Love Vigilante", "Krafty", "1963" titre pour lequel Bernard abandonne sa guitare pour se consacrer plus particulièrement au chant, verront un band en totale cohésion prendre de la hauteur avant de s'attaquer à "Bizarre-Love-Triangle" et "True Faith".

"Vous vous amusez ? Nous en tout cas on prend du bon temps !"

Grosse ambiance dans la fosse.
Le groupe nous offre un "586" époustouflant et nous gratifie ensuite d'un baiser parfait ("The Perfect Kiss").


"On va faire quelques classiques aussi" , annonce Bernard, This is "Temptation !" La salle est aux anges et la marée humaine danse à tout va.
Un dernier petit salut et New Order quitte les planches.
edit_preview.php-copie-25.jpg
L'AB demande un bis et le Nouvel Ordre reviendra pour un rappel de folie avec un "Blue Monday "à la rythmique démentielle.
Folie dans la salle, qui atteindra son paroxysme quand Bernard annoncera:

"On va quand même faire du Joy Division, hein ! "

Et "Love will tear us apart" chanté par 2000 bouches mettra l'AB KO.

A la sortie de la salle les visages affichent d'immenses sourires.
Certains remercient le ciel d'avoir pu assister à l'évènement, d'autres, fans depuis des décennies, les voyaient pour la première fois et restent pantois.

Ce soir le mythe logera à l'Amigo.
Demain Paris vibrera à son tour...

SETLIST:ELEGIA

CRYSTAL
REGRET
CEREMONY
AGE OF CONSENT
LOVE VIGILANTES
KRAFTY
1963
BIZARRE LOVE TRIANGLE
TRUE FAITH
586
THE PERFECT KISS
TEMPTATION

BLUE MONDAY

LOVE WILL TEAR US APART


JPROCK

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

jprock 23/10/2011 13:17



Je suis de l'avis d'Annik Honoré (que j'ai croisé avant et apres le concert).


Mais chacun a le droit de penser ce qu'il veut... mème qu'un avis soit plus éclairé qu'un autre.



A 23/10/2011 07:06



(voici un AVIS)



A 23/10/2011 07:05



Voici un voici bienvenu car éclairé.


http://www.sublimation.be/?p=150



Articles Récents