Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 16:41

Le billet de JPROCK :
 
 
 
Daniel Melingo est le prince du prototango, le tango des origines comme il le définit lui même.
538527_205599616223311_100003198218121_316617_611875272_n.jpg
Personnage intrigant à la voix rauque d'insomniaque, chargée de mélancolie et de passion, on le situe entre Tom Waits et Nick Cave avec une touche de Paolo Conte.

526249_205601299556476_100003198218121_316622_26757520_n.jpg

Melingo chante le tango des origines comme un animal, persuadé que la modernité du genre s'inscrit dans les traditions.
Ex membre du groupe punk culte argentin des 90's Los abuelos de la Nada, l'homme retourne aujourd'hui à ses racines.

398247_205601662889773_100003198218121_316625_611085207_n.jpg

Après "Santa Milonga" et "Maldito Tango" tous deux disponibles en cd, il vient ce soir dans le cadre des Spring Sessions nous présenter son dernier opus "Corazon Y Huezo", sans doute le plus abouti, le plus étrange aussi.

540020_205602956222977_100003198218121_316632_1619432540_n.jpg

L'excellente salle du Studio 4 est bien remplie, lorsque, vers 20h30, Melingo et ses 5 excellents musiciens investissent la scène. Immédiatement l'homme nous happe dans son univers et ne nous lâchera plus pendant les 100 minutes de sa prestation.
Clown étrange, saltimbanque iconoclaste, interprète hors pair et rocker des bas fonds Melingo tel un charlot désarticulé semble flotter sur les planches de la scène. Chaque mot, chaque phrase est servie comme si sa vie en dépendait et l'homme nous suspend littéralement à ses lèvres.
Pas besoin de comprendre l'espagnol (même si ça aide) pour être séduit et emporté dans l'univers magique de cet être exceptionnel à nul autre pareil. Triste, cynique, joyeux, poète, dramaturge, le personnage se décline sous nos yeux ébahis en une multitude de tableaux illustrant chaque titre de son répertoire. Rarement un concert fut empreint d'autant d'émotion, et le public nombreux ne s'y est pas trompé en lui réservant un triomphe.

 

485182_205603899556216_100003198218121_316636_954492728_n.jpg

Hallucinations, rêves et songes, spirales de l'esprit, tantôt grave et lyrique, tantôt joyeux et spirituel, le diable d'argentin se pose aujourd'hui en un maître du genre réussissant la gageure de joindre rock, tango et émotion en un art impossible ivre de séduction dont il est incontestablement le maître du genre.

72991_205604169556189_100003198218121_316637_1947934430_n.jpg

Chapeau bas l'artiste !

Partager cet article

Repost 0
Published by JPRock - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents