Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 13:10

Homer Joy, un nom que hier encore tu mentionnais lors de la chronique du concert de The Custom Outfit, les gars de Montreal avaient interprété son plus gros hit '  The Streets of Bakersfield'.

Coïncidence... le singer/songwriter s'est éteint le même soir chez lui à Las Vegas, victime d'un malaise cardiaque.

Homer Joy était âgé de 67 ans , il y a six ans, déjà, il subissait une greffe du coeur, ce qui ne l'avait pas empêché de remonter sur scène.homerjoy.jpg

 

C'est en 1970, que le compositeur:/chanteur signe un contrat avec la Buck Owens Enterprise and Blue Book Music.

Ses chansons seront reprises par Buck Owens himself, mais aussi par  Susan Raye, une protégée de Buck très prisée dans les seventies: sept top tens et 19 titres dans le top 40.

Freddie Hart également chantera du Homer Joy.

En 1972, il sort ' The Streets of Bakersfield', que Buck Owens reprendra sur deux de ses albums, avant de la chanter en duo avec Dwight Yoakam.

"It is  the most popular country song ever written about an American city" peut on lire dans la biographie de Homer Joy!

Le single 'John Law' , enregistré plus tard en duo avec Buck Owens, trônera lui aussi au sommet des country charts.

bakersfield.jpg

 Fort de ces succès, Homer tournera pendant quelques années avec son groupe Okie Road .

Dans les années 80, il abandonne la route et se consacre à la production, grâce aux ventes de 'The Streets of Bakersfield' ( +/- 2 500 000 copies) il  peut construire son propre studio.

 

 

Le démon de la scène le reprend toutefois, mais  lors d'un concert au Canada, il est victime d'une défaillance cardiaque nécessitant une transplantation.

Le podium, c'est fini!

 

L'album  "Someday It'll Be Country" restera une des oeuvres maîtresses du classic  honky tonk Bakersfield Sound.


Partager cet article

Published by Michel - dans Bad News
commenter cet article

commentaires

Articles Récents