Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 15:32

Les retardataires n'ont pas eu de soucis à se faire ce soir.
Lorsque je pénètre dans la salle du Cirque Royal vers 19h15, Michel, le responsable de la sécurité m'apprend que le show ne débutera pas avant 21h00, soit avec une heure de retard sur l'horaire annoncé. La raison invoquée est un problème technique qui a retardé toute la préparation du spectacle.
Lorsque vers 20h10, le speaker de la salle annonce officiellement l'info la plupart du public part en expédition vers le bar. Ce soir en tout cas la recette" buvette "sera bonne.
Pour ma part direction ma place assise située dans les fauteuils C histoire de patienter confortablement avec un bon bouquin. Pas très rock' n roll je vous l'accorde, mais au moins ça permet d'attendre en s'occupant.
edit_preview.php.jpg
A 21h précises, la foule pousse une clameur libératoire.  HF Thiéfaine, guitare acoustique en bandoulière et jouant de l'harmonica s'avance sur scène et entame le premier couplet de "Annihilation", suivi de "Fièvre Résurrectionnelle". Le public l'acclame à tout rompre, heureux de voir sa patience enfin récompensée.
"Merci de votre fidélité ! " lance le natif du Jura.
Il est vrai que Thiéfaine peut compter sur un public fidèle qui remplit ce soir le Cirque Royal . Thiéfaine est un artiste hors norme qui connaît un succès relativement important depuis le début de sa carrière tout en étant peu présent dans les médias. La plupart de ses disques sont consacrés "disques d'or" et ses concerts font régulièrement le plein.
Et ce soir encore il va le prouver.
"Lorelei Sebasto Cha", "Soleil cherche futur". De gros riffs bien saignants, une électricité qui se marie superbement aux textes intelligents d'Hubert Felix.
Dans la fosse ça commence à bien bouger.
Un orgue Hammond sur lequel se pose une guitare acoustique et c'est "Infinitives voiles", puis "Petit matin 4.10 heure d'été".
edit_preview.php-copie-1.jpg
"En préparant ce show je me suis dit que j'allais retirer de la set liste tous les titres qui parlent de drogue, d'alcool et de sexe et...heu...il ne restait qu'un spectacle de 12 minutes ! Finalement j'ai décidé de tout garder !" déclare t-il avec humour.
edit_preview.php-copie-2.jpg
"Le chant du fou" nous vaudra un grand moment d'émotion.

 

 

Ensuite avec "Confession d'un never been" le band sonne très rock et décolle vraiment. Jouissif !
Sur "les dingues et les paumés", complainte sombre et entêtante, le public se met à battre des mains.
Moment d'émotion énorme ensuite avec "L'étranger dans la glace" dédié à tous ceux qui souffrent de la maladie d' Alzheimer et à leurs familles. Poignant !
Le show se durcit musicalement avec "Sweet amanite phalloïde queen "et le très rock "Solexine et ganja". "113e cigarette" et "Narcisse" précèdent "Garbo XW Machine" et "Mathématiques Souterraines" un nouveau titre prometteur.
"On en a tous connu des nanas comme ça, dit il avant l'interprétation de "Ta Vamp orchidoclaste"
...si les hommes viennent de mars, les femmes viennent de Pigalle...
Le band assure un max. Quelle énergie !

H.F.nous emmène ensuite dans "La ruelle des morts", titre légèrement country qui ouvre son dernier album. On le suit avec plaisir. Même si ça nous entraîne à "Alligators 427" véritable film musical aux ambiances pesantes et fascinantes. Montée d'adrénaline assurée.
Un dernier petit salut et HF quitte la scène tandis que son band achève le titre avec brio.
Mais le Cirque en veut plus et le rappelle.
edit_preview.php-copie-3.jpg
Thiéfaine revient nous livrer une version hantée des "Ombres du Soir", fabuleux titre d'une puissance émotionnelle incroyable. TOUT Thiéfaine se retrouve dans cette compo.
L'homme en profite pour présenter ses musiciens : Alice Botté (guitares), Christopher Board (claviers), Marc Perier (basse)et Jean-Philippe Fanfant (batterie). Tous des pointures !
Vient ensuite le moment que tout le monde attend, l'osmose entre l'artiste et son public, l'inévitable "La fille du coupeur de joint" repris en choeur par une salle survoltée.
Jubilatoire !
Thiéfaine remercie son public et sort de scène tandis que la salle continue de chanter à plein poumons.
Nous aurons ensuite droit à un deuxième rappel avec "Lobotomie Sporting club", cerise sur un gâteau déjà bien appétissant.
edit_preview.php-copie-4.jpg
Un des derniers géants du rock français a éclaboussé ce soir le Cirque de son immense talent.
Incontournable.

 

JPROCK

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents