Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 13:28

Tout seul, il était JP, tout seul, à  20h devant la porte vitrée du Depot. 

Un Spa, au bar?

10710772_1549866498560476_6610190178723474936_n.jpg

Une hôtesse: braves gens le concert de Go Go Berlin ne commencera pas avant 21h30'.

JP a pas dit Godv., il l'a pensé!

Oui, mais le groupe donne un très bref acoustic show au Lowdown Uphigh.

10639525_1549864471894012_381218013870583529_n.jpgWat is dat et ça niche où?

 Ravenstraat, à 5' d'ici, c'est un skatershop, ce soir il y a une exposition organisée par Waldorf Claw et vers 20:30' /21:00, een korte akoestische set de Go Go Berlin.

Il a fallu chercher pour dénicher ce magasin de fringues branché, sur place, plein de jeunes gens, pas de groupe, personne n'est au courant, sauf un gars à l'accent néerlandais marqué, on les attend!

Les Danois arrivent peu avant 9PM, deux acoustiques, un tambourin, un shaker et rien pour le bassiste!

Ils s'installent dans un coin, envoient ' Make you mine' et se présentent: Hello everybody, we're Go Go Berlin from Denmark, we don't know where we are but it's nice to see you, all, dans 30' on joue un electric show au Depot, it's free... by the way on a des T-shirts à vendre, une feinte spirituelle dans un magasin de fringues.

Un second titre sonnant Britpop acoustique, le catchy ' Darkness'.

See you in Het Depot!

1794677_1549864451894014_7938315669657321373_n.jpg

Finalement, c'est à 21:45 que Go Go Berlin investira le podium du café, pas trop de monde, mais une assistance enthousiaste!

10644657_1549865198560606_3628865779274339215_n.jpgLe manager nous signale que le groupe de Silkeborg tourne depuis des mois, il se souvient d'un passage au BSF au mois d'août, leur seul concert en Belgique et nous confie qu'ils sont passés en Chine.

Si au Danemark, Christian Vium – lead vocals, guitar / Mikkel Dyrehave – guitar / Anders Søndergaard – organ / Emil Rothmann – bass / et Christoffer Østergaard – drums ont atteint le statut de stars, l'album ' New Gold' ayant grimpé haut dans les charts,  chez nous ils sont encore relativement inconnus.

Petit détail à propos du passage chez Lowdown High, les nippes, ils connaissent, Heidi Klum les avait invités à se produire lors d'un show du Germany’s next Topmodel.

Ils se sont changés et arborent une tenue glam que ne renierait pas les New York Dolls.

Go Go Berlin déleste une première rafale de rock brut nommée 'Gimme Your' .

Pas à dire, ils ont de la gueule,un classic rock sentant bon les Small Faces, le timbre de Christian se rapprochant d'ailleurs de celui du regretté Steve Marriott, des guitares incisives et mordantes, une rythmique carrée et ce petit son d'orgue qui lie le tout, ça change de tous les petits jeunes pleurnichant leur indie folk sentimental.

Nous voilà revenu au bon vieux rock'n roll à la Mott the Hoople, Faces, Pretty Things et pour les plus récents, les 10369702_1549864595227333_3426078274578969652_n.jpgStrokes.

Un seul titre et t'es déjà conquis, JP aussi qui restera, chose rare, signalons le,  jusqu'à la fin du gig.

'Make U mine' en formule électrique arrache, le midtempo ' Electric lives' et son fond psyché te renvoie vers les vieux Led Zeppelin.

Au fond le groupe est comparable à nos Horses on Fire, mais il a peut-être encore plus de potentiel.

Next one is a song we haven't played for a while, 'You You You' est pour les deux petites blondes collées frontstage.

Mikket a dû voir une de ces monstrueuses araignées fourmillant dans nos régions tropicales, il escalade l'orgue avant de se risquer à un saut osé.

This one is called 'Raise Your Head', une plage tout aussi dynamique que les précédentes.

C'est à Humble Pie que tu penses en entendant 'On the run' et son rugueux doublé de guitares, Mikkel en profite pour placer un riff ressemblant à celui de 'Sunshine of your life' de Cream.

En regardant autour de toi, tu dévisages un maximum de visages heureux, Go Go Berlin a gagné la partie.

10702131_1549865451893914_1474620360050667759_n.jpg

10300095_1549865635227229_7944715119768921705_n.jpg

Le single 'Castles made of sand' emprunte sa première ligne à Lou Reed, Caroline says,  ces jeunes gens ont des lettres!

'Darkness' est tout bonnement imparable, un hymne dans la lignée des Kooks, Arctic Monkeys, The Rascals.

Go Go Berlin termine en force avec la longue tirade 'Shoot the Nite' aux fortes odeurs The Doors.

Un solo de batterie pas pourri et le frontman qui se hisse sur une étagère, destinée à servir de support à ta Stella, avant de valdinguer dans le public.

1907877_1549866395227153_4548089212080918443_n.jpg

Un grand show, Leuven en a eu pour son argent!

 

photos: JP DANIELS ( Concert Monkey)

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel- photos: JP Daniels - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents