Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 15:22

Fait printanier, Curieus Schaarbeek a décidé que cet après-midi le bon peuple bruxellois, fan de country music, aura droit à un courtyard gig.
L'avion de  Surfing Gert Airlines se pose dans la cour du Kriekelaar.

Passagers:  Emily Bonn & the Vivants.
2010-1-9555.JPGC'est quoi cette bobonne, Angela?
La jolie rousse, Emily, nous vient d'Oakland, California et pratique un roots/americana aux influences diverses: country, bluegrass, hilbilly, western swing, cajun, swing, folk, sans oublier des incursions klezmer ou Irish trad.
Avec ses Vivants, elle peut tout jouer, même du Lange Jojo.
Miss Bonn joue de l'acoustique,du banjo, taquine la upright-bass à l'occasion et chante comme une jeune June Carter.
Reluque la photo, une countrygirl typique, qui il y a peu faisait partie du all female country band The Whoreshoes. Ne me demande pas quels sont les tarifs, les madames ne travaillent plus dans le quartier!
Les Vivants: à la double bass et vocals, parfois clarinette: James Touzel, au bagage classique.
Belle carte de visite: The Stylistics, Maurice Williams, the Earl Brothers...
De descendance locale, avant l'invasion sunnite:  Isaac Bonnell à l'accordéon, lap steel ou guitare.
La formidable violoniste/chanteuse, Anna Levitt , complète le line-up. Elle aussi s'ébat dans le classique ou joue dans le combo Middle Maki.

14h45', le starter tire son coup de feu et zatte Steven nous débite son speech.
'Riot on the Rite Spot' que tu retrouves sur leur plaque 'Songs from Alabama Street' .

 

 

2010-1 9552Belle entrée en matière, du country virevoltant et fringant.
Toujours de la plume de la petite Emilie, ' Georgia Johnny', inspiré par Bob Wills.
On t'avait dit Western Swing, non?
Difficile de rester assis, ce dance tune t'invite à remuer les gambettes, mais, comme RickyBilly est dans le coin, vaut mieux surveiller ta Jupiler.
Les vocal harmonies sont tout bonnement sublimes.
We're having a blast, Brussels.
Nous aussi, maske.
'Those Memories' Emmylou Harris, Dolly Parton & Linda Ronstadt, brillant trio, brillante version.
Jolie lapsteel pour 'Truck Driving Man' de Jimmy Martin,... I'll put a nickel in the jukebox...chez Hamburger Dan , un café brûlant et un country tune avant de sauter dans mon bahut.
John Hartford: 'Long Hot Summer Days' a banjo tune, tous sur le steamboat descendant l'Illinois River.
Fameux footstomper!
'Big Apple' for the ghost of Buck Owens, ce sera pas du hip hop!
'Evening Magpie' C'est pas Pie XII, ça swingue sec!
'Lazy Gal' malgré le titre, toujours aussi entraînant.
Un petit cajun du grand Clifton Chénier 'Ay Ay Ay'. Caramba!
Une dernière avant la pause syndicale, toujours en Louisiane: ''Accidental Stomp'.

Tous au bar!
2010-1-9556.JPG
Set 2
Cajun/zydeco en français dans le texte 'J'ai été au bal' chanté d'une voix suave par Anna.
Pendant tout le premier set Marky Mark (?) sifflotait dans son harmonica à nos côtés.
En stoemelings, il se colle à James et parvient à lui piquer son micro pour faire entendre ses gammes pas toujours justes.
Sont gentils les bons vivants, peï, tu reçois notre bénédiction, t'es probablement l'arrière petit-fils de Toots.
Un singalong allègre, le traditional 'Sourwood Mountain'.
2010-1-9557.JPG'A simple thing' au ukulele, sad and happy, too.
Faut savoir, hein James.. Du folk à la Woody Guthrie.
Tom Waits 'Jockey Full of Bourbon' un cabaret/tango rock imparable.
Vous êtes des kiekefretters, non? A song about chickens, ça vous va?
Dehaene est content: 'Cluck Old Hen'.
En 1923 Fiddlin John Carson chantait déjà ces poulets.
Ambiance dans le poulailler.
A gospel tune, for all the Belgian monks, spécialement ceux d'Orval:'Gospel Ship' the Carter Family.
Un gospel nerveux, les eaux sont agitées, ou le capitaine est bourré( l'Orval...)?
Everly Brothers: 'Poor Jenny' ... locked in a cell .
Emily et band ont l'art de nous servir des reprises superbes.
Vocalement c'est vachement fortiche, musicalement, c'est le max!
Un archet plaintif, 'R C Cola' écrit par Miss Bonn, an Appalachian tune. Sensible!
La classe!
Un Bluegrass standard: 'What have they done to the old home place?' Tous en route pour Charlottesville.
A request 'Tom Dooley' , fais ta prière Tom Dooley ..you're bound to die!
Grosse claque, lorsque James ramasse sa clarinette tout en refilant sa contrebasse à Emily: 'Araber Tantz' du Klezmer jazzy. Chez les Turcs, faut oser!
Salve d'applaudissements dans le jardin.
Back to American roots: 'Tell me Baby', suivi d'un Willie Nelson: ' Bloody Mary Morning'.
Willie est sorti avec Steven hier soir, je crois!
La voix traînante et nasillarde d'Emily fait merveille.
We have to end the gig, on nous attend à l'Ace Café: 'Lazy John', un downtempo pour terminer en douceur.

Et le bis, Emily?
Juste, Auguste: 'Cotton Eyed Joe' pour les Red Necks , les Arabes, Juifs, Jaunes, homosexuels, curés et pour vous...
Un joyeux bluegrass final.
Non, pas final, un second bis magistral :'Drowsy Maggie', traditional Irish folk, avec une démonstration d'Anna au fiddle.
Apothéose d'un second set fabuleux.

Wat drink je, menneke?
Une Guinness, please!

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> <br /> Merci de m'avoir mis avec tant d'ironie dans l'arbre généalogique de Toots, je te fais remarquer que le peï en question a fait la demande à l'avance et c'est donc avec leur accord que j'ai pu les<br /> accompagner dans la mesure du possible et le plus discrètement possible et pas au point de leur piquer le micro...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Articles Récents