Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 11:00

Le 12 mai 2012, du côté de  la Bourse retentissent les flonflons roses fluo de la 17è Belgian Lesbian & Gay Pride, deux arrêts de métro plus loin, la FNAC City 2 propose une jeune musicienne dont le premier CD 'Salomé' traîne depuis peu dans les étalages des disquaires indigènes:  Charlotte Haesen!

DSC05861.JPG

DSC05847.JPGLa charmante  Charlotte, légère et appétissante comme une mousse aux fraises, réside aux Pays-Bas, née d'un père hollandais et d'une maman franco-africaine ( certaines sources citent belgo-africaine), elle étudie la musique aux conservatoires d'Amsterdam et de Maastricht pour se lancer dans une carrière musicale aux accents jazz/indie pop.

Début 2011, elle enregistre 'Salomé'  accompagnée d'un band international ( des Lettons, un Luxembourgeois, un Islandais et un percussionniste originaire de Curaçao).

La rondelle reçoit des critiques élogieuses de Breda à Leeuwarden, quelques journalistes n'hésitant pas à la comparer à Björk ou Hanne Hukkelberg.

DSC05842.JPG

A l'occasion de la sortie de l'album chez nous, juffrouw Haesen fait la tournée des FNAC en trio: guitare acoustique ou électrique, le subtil  Lucien Fraipont, que tu vis, il y a peu, dans le groupe de Toine Thijs, Rackham - aux backing vocals, la Jean Seberg lookalike, Célia Tranchand, se produisant en duo avec Lucien Fraipont ou en quartet pour un  Tribute à la grande Shirley Horne.

DSC05862.JPG

Le set est entamé avec 'Just a little girl' un nu soul/jazz pop mélodieux sur fond de fingersnaps.

Superbe timbre, frais, aérien, d'une limpidité inaltérée, la seconde voix s'envole en vocalises dramatiques, le lied se colore de teintes chaudes et chaloupées.

Il n'a fallu qu'un morceau pour te conquérir.

DSC05845.JPG

 

DSC05841.JPG

'Misunderstood' est dédié à toutes les femmes incomprises, de jolies touches africaines décorent cet uptempo élégant, proche de l'univers d'Asa ( Bukola Elemide) ou de Yael Naïm, tu peux même songer aux moments les plus doux de Zap Mama.

Le soft ' Yellow Fever' traite de mimétisme, de contagion, la guitare se fait bluesy jazz , la voix caracole capricieusement dans les airs.

Titre volatile!

Retour de la choriste pour 'Sit down', une rêverie romantique (  I'd like to fly Over the lake Touch the water With my wings ) aux intonations Janis Ian.

Lumière douce et flou artistique à la David Hamilton pour le tendre ' He and She' traitant avec pudeur d'amours adolescentes.

Un tout nouveau titre, l'éthéré ' Walk down'. Charlotte à l'acoustique, Lucien électrique, secondés par la voix de Célia ébauchent un ravissant paysage sonore.

Le showcase prend fin avec un singalong métissé ' Septolini' te rappelant au bon souvenir d'une certaine Khadja Nin.

DSC05872.JPG

Concert charmant!

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents