Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 08:35

Le billet de JPROCK :
1378399_460635267386410_192903011_n.jpg
Pour certains d'entre vous le nom de Bent van Looy ne vous dit peut-être pas grand chose.
Pourtant le frontman de Das Pop et batteur de Soulwax est une pointure incontournable et douée du rock en Belgique, qui s'est offert une aventure en solitaire avec son dernier album très réussi "Round the Bend".
Résident à Paris, sa rencontre avec Jason Falkner, qui lui propose une collaboration, va être déterminante pour cet album qu'il défend ce soir à l'AB en configuration théâtre assis.

1383481_460635520719718_818848524_n.jpg
"Round the Bend" est bien loin de l' univers pop sucré de Das Pop, il sonne plus proche de l' univers d'un Randy Newman ou d'un Elton John.
Sur scène, hélas, le concert de ce soir ne m'a pas convaincu et je n'ai jamais été transporté.

1376398_460635264053077_638978083_n.jpg

Pourtant les morceaux sont de qualité et la présence de  Jason Falkner dans le band d'accompagnement de Bent van Looy et en première partie n'est pas à dédaigner non plus, mais quelque chose coince...
Est-ce le côté assez scolaire du show qui ne décolle jamais ?

 

1378508 460635530719717 1797050897 n

 Est-ce cette impression d'assister à un set statique qui voit notre homme passer de son piano, à gauche de la scène, à son orgue, à droite de celle ci, et commenter chaque titre sans réellement faire preuve de charisme... Bizarre.
Toujours est il qu'après 45 minutes, j'ai du mal à ne pas m' assoupir et je décide de quitter les lieux. La fatigue peut-être...
Manque de courage de ma part ? 

Possible.

 Un jour sans pour le chroniqueur assidu que je suis ? 

Possible aussi.
Ou alors tout simplement la déception de ne pas voir cet excellent album transcendé sur scène par son créateur. 

 Probable.
Pour moi la scène doit apporter un "plus" et son lot de risques, sinon autant écouter l'album chez soi.
Peut- être le concert s'est il enfin emballé lors de la partie que je n'ai pas vue, je resterai donc sur la réserve quant à porter un jugement global sur une prestation à laquelle je n'ai assisté qu'en partie mais mes premières impressions n'ont pas été très positives même si musicalement tout était bien exécuté et très propre.

 Trop propre peut -être à mon goût...
1385843_460635557386381_2088809387_n.jpg
Dommage aussi que Bent van Looy ne s'adresse au public qu'en néerlandais.

 Bien sûr nous sommes à l'AB mais un petit mot en français, clin d'oeil à ses fans francophones présents dans la salle, aurait sûrement été apprécié comme le font régulièrement des artistes comme Arno, Daan, Deus et Ozark Henry, pour n'en citer que quelques uns.
A l' heure où la musique et le foot se portent en rassembleurs des communautés qui forment notre petit pays en proie à de tristes idées séparatistes, ce genre de détail fait plaisir. 

Même Peter Gabriel y pense lors de ses shows en Belgique !
Mais je pinaille, je pinaille...

En résumé, que mon avis tout à fait subjectif ne vous empêche pas de tendre l'oreille vers ce musicien talentueux et d'aller le voir en concert afin de vous faire votre propre opinion, car qui suis-je pour prétendre détenir la vérité ?
Je suis peut-être tout simplement passé à coté du concert, ça arrive parfois, surtout quand on assiste à plus de cent concerts par an...

Texte et photos : JPROCK.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents