Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 11:04

Altamont, un nom qui siffle comme une balle!
1969: 300000 personnes sur le circuit, le Altamont Speedway Free Festival, point culminant du Rolling Stones US tour 1969, mis en image dans le documentaire Gimme Shelter, lead track de 'Let it Bleed'.
Prémonitoire ce titre, du sang, il y eut: un homicide, trois morts accidentelles... une page d'histoire!
P1160635.JPG
2008, Bruxelles: naissance d' Altamontt, un trio ressuscitant le rock teinté de soul, cher à Alex Chilton et ses Box Tops, aux McCoys, aux Stones époque British rhythm'n blues ( 'Tell Me', 'Carol'...), aux Animals d'Eric Burdon ou aux Them de Van Morrison: un rock qui déménage tout en t'engageant à bouger les fesses.
P1160652.JPG

Ready to attend la première party du nouveau collectif Female Rocks, organisée par Flup K, le flamboyant bassiste des Narcotic Daffodils?

Il sera 21h45', lorsqu' un quartet montera sur le podium instable, érigé au fond  du Coq.
P1160623.JPGLe bouge est rempli, ça va chauffer!
Attends, Charel, tu mentionnes un triumvirat et ensuite un carré, t'es bourré avant le début des hostilités ou t'as croisé RickyBilly?
Juste, le bodybuildé, à l'haleine de cendrier malade, affichait présent, tout comme Fred Cerise et la basse de Narcotic Daffodils et aussi celle aux jambes moins velues de Sophie Chiaramonte( Vassias, ex dIPLOMAT), on t'explique:
Zuno:Guitar,Lead vocals -Doro:Drums-Dav:Bass,Vocals, forment Altamontt en 2008!
Zuno= Bruno Bernas, sur sa carte de visite: 10000 Women Man, Suture, Mary Me, devenue Mary & the Bastards....
Doro= Dorothée Moermans, Columbo a trouvé une trace: Fie, groupe féminin qui aurait, dans le temps, assuré la première partie de 10000 Women Man.
Dav, c'est pas le Hollandais efféminé et sa Vanina sans laquelle il n'est rien.. Dav= David Duré: Suture, Mary Me...
Mais ce soir un quatrième fantassin se joint aux mousquetaires: guitare et Korg:Gabriel Marlier, le batteur de MorpheusP1160650.JPG Secrets, le band de Samy Birnbach de Minimal Compact.
Un renfort de choix!
Premiers accords, tes fesses sagement posées sur un vétuste siège s'élèvent de 20 centimètres, Fred Cerise, surpris, arrose ses godillots de la Blanche qu'il comptait ingurgiter: un niveau sonore aussi vermillon que le noeud pap du formateur, l'ampli installé sur le baffle de Dav ballotte dangereusement.
Il faut trente secondes à tes écoutilles pour s'adapter à 'My last day' ,mais, non, elles espérent encore tenir le coup quelques années!
A part ça, le truc est juteux , les guitares écorchent, la rythmique groove, un plongeon de plus de quarante ans te ramène du côté de Soho, le Marquee, Wardour Street, un certain Long John Baldry se produit avec les Hoochie Coochie Men!
P1160644.JPG' Vote for me' , peux pas, je vis in Vlaanderen, le roquet Ben Weyts, alias Ben Laden, surveille!
'Hell Yeah': hallelujah, Steve Marriott est revenu parmi nous après un détour chez les damnés.
'Much to lose': un rock bien juicy, ouais comme le Juicy Lucy, qui en son temps compta Micky Moody à la guitare, un son plein sans artifices....bref, du vintage, pas du fake!
Fred, convaincu, parle de les placer au Libr'Air!
Un midtempo pour varier les plaisirs 'If u were mine'. Les gamines reluquent amoureusement Bruno s'époumonant... I love you, love you more each day... du temps de Jess & James, non pas des copains de Lucky Luke, les frères Lameirinhas , c'était un hit assuré!
Même thème ( t'aime) ' I'm in love with you' , traitement différent: heavy & raw.
Une promesse: 'Won't forget you', quelle nana tombe encore dans le panneau?
Le pusher vient de passer: 'Cocaine', le mariole vendant des roses fanées aussi mais zont pas joué 'Dead flowers'.
Un downtempo catchy ' Drive thru the past', pour terminer avec le touffu et secouant ' No way around it'!
P1160640.JPG
40' appréciées, Bruxelles a sué, gueulé, dansé et réclame un bis!
Vite fait, une cover, le 'Be my Baby' des Ronettes, pas la version Phil Spector , encore moins la friandise Bay City Rollers, mais la variante garage Sonics, the Seeds, the Trashmen...


Du bon boulot!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents