Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 21:13

Deux noms seulement sur l'affiche ce soir sous la Rotonde du Botanique mais enfin une soirée Sold-Out!


A 20H, Fink, deux britanniques Fin Greenall (Guitare et voix) et Guy Whittaker (à la Basse 6 cordes). Privés de leur batteur, ils vont réaliser un set minimaliste, Guy tappotant sur ses cuisses pour établir la rythmique. Ils sont sympas, ils jouent bien de leur gratte et chantent avec un beau grain de voix ... Mais c'est d'un monotone, d'une platitude indescriptible ... Deux morceaux suffiraient à endormir un hyperkinétique ... ils nous en ont fait 45 minutes, plus un rappel ... interminable ! Le pire c'est que le public en redemandait ... j'ai pas compris !

21H10 La jeune autrichienne Anja Franz Lasch envahit la scène ....

Soap&Skin, une ombre mystérieuse, un personnage échappé d'un film de Tim Burton, elle s'assied derrière son piano, le Mac posé sur le « porte partitions » et immédiatement, la magie opère ... une envolée de chansons toutes plus étranges, envoutantes les unes que les autres. Elle lance des samples et rythmiques de deux doigts sur son touchpad et ca vous envoi un grand coup dans les tripes, des textures qui collent parfaitement à sa tessiture vocale et se mêlent subtillement aux sons de piano. Magnifique! En plein milieu se son set, en intro de morceau, elle descend dans la foule ... on se demande encore pourquoi, comme si elle cherchait quelqu'un, quelquechose ... puis remonte dans l'urgence sur la scène pour être raccord avec « la bande » ... Ses petites valses aux mélodies légères font irrémédiablement penser à Yann Tiersen et forcément à cause de son côté « Dark » à Shannon Wright. On aura du mal à lui arracher un bis (un seul morceau) et puis c'est fini ... elle n'a qu'un album à son actif, c'est vrai, mais on est quand même resté un peu sur notre faim, tant notre appétit était grand !  On peut encore espérer de grandes choses de cette artiste tant qu'un exorciste ne sera pas passé sur son chemin ...

Remarque: Lio l'avait déjà chroniquée l'année passée pour son passage au Wirloof bar. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

manu 25/05/2009 12:50

Pour ma part, je ne suis pas un modèle de réactivité...Mais je m'obstine à faire des comptes rendus qui n'ont rien de live Au plaisir de vous recroiser à un concert !http://blog.getnexthighestdepth.com/?p=94

marc 18/05/2009 17:22

Beau compte-rendu d'une vraiment très intense prestation. J'avais adoré l'album et j'ai été vraiment impressionné par la jeune et hantée Anja.Je profite de l'occasion pour féliciter la rédaction de ce site. Votre réactivité fait vraiment plaisir à voir.http://www.mescritiques.be/spip.php?article859

Articles Récents