Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 21:42

       C'est Madensuyu (qui signifie eau minérale en turque), un groupe gantois, qui a assuré la première partie du concert de Ghinzu. Le groupe est composé d'un batteur et d'un guitariste, qui jouent un rock agressif, très brouillon et criard. En effet, le chanteur, Stijn De Gezelle, chante ou plutôt crie, de manière très saccadée et énergique. Il est difficile d'étiqueter correctement le style musical de ce nouveau groupe qui se montre sur scène depuis déjà 2005. Cette première partie aurait pu être mieux appréciée si le son avait été mieux réglé, et surtout si le volume des hauts-parleurs avait été réduit. A voir ou à revoir dans de meilleures conditions. 

      John Stargasm & co apparaissent sur scène vers 20h40 avec un titre du troisième et nouvel album « Mirror Mirror ». Titre dont s'est inspiré le groupe pour le décor scénique puisqu'on y trouve des miroirs inclinés en arrière plan. Ces derniers sont accompagnés de néons formant un demi cercle, qui donne un très bon jeu de lumières lors de certains sets électros. Les fans remarquent alors que c'est le charismatique Jean Monte, du groupe Montevideo dont John Stargams avait produit l'album, qui remplace Kris Dane. Comme à son habitude, le leader du groupe porte un costume noir et des lunettes noires.

      Le troisième morceau joué est le succulant « High Voltage Queen (the reign of) » de l'album « Blow », suivi du single actuel « Cold Love ». Avec ce nouveau titre, la température au sein du public monte encore plus et les pogos commencent à arriver. John annonce le titre suivant, « Take it Easy », qui est aussi une nouvelle chanson remplie de dynamite et pêcheuse à souhait. Les fans se rendent encore mieux compte que les nouveaux morceaux ont été composés pour du live tout comme le groupe l'est et l'a toujours été.

      Quand Ghinzu entame les premières de notes de « Do You Read Me », la foule ne se tient plus, une grande partie du public bouge, danse et saute à souhait tout en reprenant ces paroles bien connues. C'est avec plein d'humour et un déhanché assez surprenant, que John demande au public de chanter comme pour un concert de Patrick Bruel. Le titre suivant provient aussi du nouvel album, il s'agit de « Kill the Surfer ». Ce morceau est lui aussi taillé pour la scène, avec un jeu de de lumières et de sons extraordinaires qui permettent au groupe d'exploser en live. Le groupe remercie son public et sort de scène pour revenir avec deux rappels d'une chanson chacun. Le premier rappel se fait avec l'éternel « Blow », titre éponyme du deuxième album. Et le deuxième et dernier rappel se fait avec l'excellent « Mine », titre aussi tiré de l'album « Blow » et qui ne donne pas les sons auxquels les fans sont habitués. A force de vouloir donner trop de puissance, trop d'explosivité sonore, le groupe fini par se perdre dans sa musique brouillonne et oublie les jeux de de synthé solos essentiels à certaines chansons.

      Ces deux rappels n'en n'ont pas vraiment été, puisqu'un seul titre a été chanté à chaque fois et que les temps de pauses étaient assez courts. Pour ce retour tant attendu, John a d'ailleurs remercié la foule pour sa patience, Ghinzu a réussi encore une fois à démontrer qu'il est un groupe inventif fait pour la scène. 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Samanta - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Alexia 31/03/2009 13:43

Ils ont d'abord fait Mine avant Blow...la set list complète si y'en a que ça intéresse:-Intro- Death (ancien titre de nouvelle compo = The End of the world)- Death II (idem = The dream maker)- High voltage queen- Cold Love- This light- Take it easy- The Dragster wave- 21st century crooners- Carmina (idem = This war is silent)- Do you read me- Do you read me- Je t'attendai (pas jouée)- Kill the surferrappel 1: Minerappel 2: Blow

Articles Récents