Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 21:18

Je devais vous parler du concert organisé au Schip par Maxime Lê Hùng du Label Matamore. Attiré par le concept « concert dans mon salon » j’ai été porte de Flandre écouter Paul LABRECKE et Peter WALKER.

Dès 18h le premier nous infligeait une musique indienne-psyché-méditative et improvisée pas des plus intéressante. Ça se laisse écouter, avachi dans un divan de préférence avec des substances illicites mais dans certaines limites tout de même. L’archet et le banjo ne font vraiment pas bon ménage ! !

Vers 20h Peter WALKER venait nous faire une démonstration du « comment frimer avec une guitare ». Basé sur des techniques Flamencos, indienne et folk, il nous impressionne par son jeu mais la performance terminée, on reste sur sa faim… 

Je devais vous parler de tout ça mais, pour moi, l’événement de la journée a été la lecture de Mathias ENARD (« Zone » chez acte sud) mise en musique par Dominique A à la Bellone dans le cadre du festival littéraire Passaporta. Un magnifique endroit, une cour intérieure couverte où l’on a mis quelques gradins et des coussins, un ampli une guitare fender et deux micros.

Mathias ENARD a prévu de lire quelques passages percutants et rythmés de son roman « Zone », Dominique A l’accompagne suivant les ambiances du texte. Après chaque extrait Dominique A enchaîne avec une de ses chansons se rapportant de près ou de loin à ce qui a été lu auparavant.

Le livre parle des guerres du 20ème siècle et semble sombre et sanglant, Dominique A joue des morceaux librement, s’arrête de temps en temps. Et surtout Mathias ENARD donne un rythme à sa lecture... Bravo à lui, on pourrait presque dire qu’il chante Mathias… il hausse le ton, parle plus bas, ralenti et augmente le rythme pour coller au riffs du chanteur. IMPRESSIONNANT ! ! Et Quand Dominique A se lève pour interpréter un de ses morceaux, vous tombez en pâmoison ! ! Des frissons parcourent votre dos…

200 personnes ont assisté à cette performance qui m’a laissé sans voix ! !. Ca donne envie de revoir Dominique A au plus vite sur scène et lire « Zone » de Mathias ENARD.

Houllebecqu et Burgalat avaient déjà fait un bon album, il y a quelques années en associant la pop yé-yé et les poèmes ciselés de l’écrivain. L’association de ce jour est au moins aussi bonne avec quelques imperfections due au manque de répétition. Ca pourrait donner quelques chose de bien sur album !?


Partager cet article

Repost0

commentaires

sylvie 14/12/2009 12:19


merci de nous parler de cette expérience originale qui donne envie. Je viens de lire Zone, c'est comme ça que je suis tombée sur ton billet, qui m'a donné envie d'écouter Dominique A. Merci donc :)


Articles Récents