Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 22:06

Configuration assise pour le Witloof ce soir. Ils sont confortables ces divans ! ! Quel bonheur ! Ambiance bleutée sur la scène, une chaise, un micro, une guitare et un banjo… il ne manque que Samamidon pour débuter…

Un beau grand gars arrive, s’assied et débute le set… un set fait de reprises de vieilles chansons américaines, de celles qui se transmettent de génération en génération, de mère à fils (écoutez aussi Johnny Cash qui reprend les cantiques de sa mère ! ! sublime). Ca va du Gospel à la country-folk. Il alterne banjo et guitare, sa voix ressemble très fort à celle de Kurt Cobain, mais le début de set est assez chaotique : Son banjo est mal accordé, il a du mal à jouer juste, il n’arrive pas à rentrer dans son concert…. Nous non plus..

 

C’est alors qu’au beau milieu d’une chanson il dépose son banjo et fait une 20aine de pompe ! ! Le public déstabilisé se demande un peu ce qui se passe. Lui, stoïque ré-empoigne son banjo et continue à chanter comme si de rien n’était (à peine essoufflé)… et il est miraculeusement devenu un autre performer… Il chante et joue bien mieux, les chansons prennent une autre ampleur et commencent à toucher les cœurs. Il enchaîne les magnifiques classiques américains, c’est beau et touchant mais un peu répétitif. Il n’y a rien à faire un chanteur seul à la guitare, au-delà des 20 minutes ça commence à lasser. Sam est bien au clair avec cette difficulté et n’hésite pas à faire des happenings surréalistes en plein milieu de certaines de ses chansons, pour casser le rythme, il va crier longuement, raconter un rêve, changer 3 fois d’instrument (et d’arrangements), c’est étonnant mais finalement bien vu.. Les 45 minutes sont passées très vite et on n’a pas eu le temps de s’ennuyer une seconde.

Il terminera son set par une reprise de R Kelly, « l’artiste de la décennie qui parle le mieux de notre monde » d’après lui… Il faut dire qu’avec un arrangement country ça donne tout de suite très très bien ! !

Deux chansons en rappel dont une a capella pour clôturer une soirée étonnante mais plutôt réussie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lio - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

michel 12/02/2009 16:34

déjà en mai à l'AB Club,il a eu des réactions étonnanteshttp://concerts-review.over-blog.com/article-19560710.html

Articles Récents