Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 22:18
Le bunker forestois est full pour le passage des frères ennemis en Belle Chique.
Leur dernière plaque 'Dig out your soul' a bonne presse et le band a choisi Vorst Nationaal, comme seconde date de sa longue tournée européenne (la veille : Nantes).

Le blockhaus est à moitié rempli, à 19:55 , lorsque Twisted Wheel se rapplique sur scène.
Une batterie , deux amplis, un grand rideau noir : décorum réduit au strict minimum pour le trio de Manchester.
Jonny Brown - Vocals, Guitar
Rick Lees - Bass
Adam Clarke - Drums



nous ont envoyé un old school garage rock à relents punk , aux influences Pretty Things , early sixties Kinks, Clash , the Pogues.....
Une belle énergie : un drumming dépassant allègrement les 70 miles an hour , prévus pour smog alarm, une basse en béton armé et des riffs de guitare noisy cinglants . Sans oublier des vocaux enragés , avec accent Manchester United fan , ayant avalé 25 pints de Newcastle Brown ale, dans la meilleure tradition des milliers de groupes issus de la British Invasion (Animals, Them, Who and so on...)
Les new mods ont sorti 1 ou 2 EP's dont ils nous servent quelques titres coup de poing vigoureux. 'Lucy the Castle' aux vocaux scandés, te fait penser aux Jam de Paul Weller et arrache un max. Frantic energy!
'Smash it up' , 'Bang of the beat' 'She's a weapon' message clair ! Pour varier le menu 1 ou 2 chansons seront plus calmes et peuvent servir de singalong dans les stades. Au passage on change de gratte pour t'asséner des lignes métalliques assassines.
Bien vite on revisite le punk façon the Damned et on t'envoie une dernière salve furieuse et percutante . 10 titres , 35' toniques.
Bon support !

21h Clameurs
Noel , Liam et les autres (3) montent sur scène .



1569 GSM 's font clic clic clic.... , fini les briquets de l'ère hippie!
Officiellement ils sont quatre : les Gallagher + Andy Bell (ex
Ride) à la basse et Gem Archer: rhythm guitar (ou lead selon les titres) , un ex Heavy Stereo.
Depuis quelques mois
Oasis se paye un nouveau batteur: Chris Sharrock au palmarès éloquent : Icicle Works, LA's, World Party , Del Amitri, Robbie Williams .....
'Rock'n Roll Star' titre adéquat ouvre le bal. Terrible son , pour une fois l'acoustique de Forest est OK. Sur écran géant décomposé , tu peux avoir un close look sur les musiciens . Great idea!

Liam, arrogant et classieux dans sa redingote noire, semble en forme .... Tonight I'm a rock'n roll star...on y croit tous.
Apparition du 6th element aux claviers (époustouflant, le mec) pour 'Lyla' . Solo brillant de Noel.
'The Shock of the lightning' sur le dernier CD .. come in , come out tonight ... Forest en ébullition.
'Cigarettes & alcohol' Definitely Maybe reste un album incontournable. Grand titre , immortel!
'The meaning of soul' podium baignant dans un halo rouge .
On revisite le dernier né :'To be where there's life' hymne psychédélique avec light show Pink Floyd et claviers Rick Wright. Excellent.
'Waiting for the rapture' Noel au chant pour ce blues rock distingué. Liam off stage!
'The Masterplan' une acoustique pour ce slow title , nous prouvant qu'
Oasis a assimilé le catalogue Lennon/McCartney. Grande force suggestive.
'Songbird' retour du singer.2 acoustiques , 2 claviers , pas de basse , ni de lead pour cette ballade émouvante.
'Slide away' ... let me be the one that shines with you ... a lovesong.
Liam jette un tambourin dans l'assistance et attaque un 'Morning Glory' bien sec.
'Ain't got nothing' a bluesy highlight with Liam's powerful voice . Toujours aussi suffisant le gars , il nous regarde comme si on était des avachis débiles , mais malgré son attitude (all part of the show) sa voix reste superbe.
Temps mort , conciliabule , Noel consulte et maintenant? Pas prévu sur la setlist , mais Noel avait une petite envie 'Half the world away' .


.. that was nice , no... souffle son frangin. Indeed , mec, fabuleux.
Retour à la playlist ' I'm outta time' majestueux , avec solo illuminé de Gem. Une perle cette pierre précieuse.
Hit hit hit 'Wonderwall' Bruxelles déchaîné , un chorus grandiose. On termine avec 'Supersonic' rutilant!
1h20' de show très pro. Mais tu signes à deux mains pour un truc de cette qualité.
On sait qu'ils vont revenir !



Noel se saisit de son acoustique et toute la salle en pleurs pour un émouvant 'Look back in anger', valant le déplacement à lui seul!
'Falling down' un rock psyché chanté par Noel.
'Champagne Supernova' un feu d'artifice pétillant. Mes voisins ne se tiennent plus et gueulent à en perdre la voix . Apothéose avec 'I'm the Walrus' . Une version destroy flamboyante.
1h45' de show
Forest une oasis écosystémique radieuse dans le Kalahari bruxellois !
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
On a bien vu le même concert d'Oasis (les critiques ont été vaches). C'était bieeeeeeeeen (aaah). Par contre, Twisted Wheel, j'ai trouvé ça d'un ennui presque mortel... J'avais beau essayer, je remuais même pas le pied.
Répondre
M
MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI pour ce compte rendu de ce concert magnifique au quel moi aussi j'ai assité.C'était fabuleux! Pour ma part, première fois que je voyait Oasis sur scène. J'ai passé un incroyable et inoubliable moment musical.Merci aussi pour les extraits et les photos.Pour moi, ce concert était parfait. Rien à redire :)
Répondre

Articles RÉCents