Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 12:34
Il fallait réserver pour assister au lunch -concert (12:30) , organisé par le Conseil de la Musique, dans la magnifique salle de la rue Lebeau.
Gradins remplis pour MURDER , un duo Danois (Copenhague) pratiquant un dark folk esquimau boréal.
Qui sont ces assassins ?


Au chant (et piano), sailor cap and beard , Jacob(us) Bellens , on lui suppose des ancêtres mossel en frietjes. Un look zeeman immortalisé par Constant Permeke, le Jacob chante aussi dans 'I got you on tape' . A l'acoustique et seconde voix , le blond Anders Mathiasen.
Ce soir , Murder , se produit au N9 à Eeklo , en décembre ils tournent avec Tindersticks en Allemagne. En 2005 sort le Cd 'One year from now it's my birthday' , et en 2006 'Stockholm Syndrome'
It will be a slow opener nous balancent-ils , tout leur set sera lent et grave...
'Queen of calm' calme , indeed!
La voix caractéristique de Mr Bellens est bouleversante , les accords sobres et les harmonies d'Anders forcent l'admiration silencieuse des spectateurs.... there's no need to talk... chantent-ils ,damned right , guys!
A new song 'Age of milky teeth' , la moitié du répertoire sera composé de nouveaux titres , normalement  prévus pour être joués en band (avec electric guitar ou cello). Des musiciens de Under Byen ont déjà accompagné les compères sur scène. Malgré les dents de lait, de sublimes harmonies vocales et une mélancolie poétique, pour cette superbe ballade... her body will die without a warning...
Le monde lyrique d'America, 'Sister Golden Hair' 'Ventura Highway' 'Muskrat Love', refait surface . 'Ember song' (nouveau). Je suis surpris , dit Anders, how serious our music sounds et pourtant nous sommes de joyeux lurons . Pince-sans -rire, les mecs! S'agit-il d'un hommage au groupe acoustique ' Ember' ?
'Sounds below the sun' en close harmony. Quiétude,plénitude, félicité scandinaves...


A song about sex...'Bodies Collide' (sur Stockholm Syndrome) Eh Guy , ne te colle pas à moi , fieu !
Oops.... un micro rend l'âme , en plein effort. What happened? C'est pas moi , je n'ai touché à rien , chuchote le gars à la table. Jacob termine le chant en solo, accompagné par la guitare sage d'Anders.
Titre plus ancien, plus pop 'Telegraph' . Nouveau contretemps , Anders a les doigts ensanglantés , normal pour un meurtrier, me souffle Guy . Mais non , vieil hibou , il joue sans pick.
Cet air bucolique ciselé te transporte du côté de Nick Drake , voire Cat Stevens .
Le nounours au piano pour un titre miel Meli 'When the bees are sleeping' , au chorus.... it doesn't have to take so long to win it back .... d'un classicisme intimiste captivant.
Intro de guitare majestueuse pour 'Subrosa' et des vocaux dignes des Buffalo Springfield ou de Crosby & Nash.
Another new song , qu' Anders entame allègrement à la guitare . Sorry , mec , je rêvassais , faut que tu recommences , j'ai oublié de chanter lui souffle meneer Bellens.
On remet ça 'Supervalu' (?) ... I keep my fingers crossed....the sun is here to keep us warm.... Heaven will help us.... des lyrics mystiques.
Une dernière tout aussi biblique 'Help the Dead' , en l'honneur de Saint-Paul , vous connaissez en Belgique?On n'est pas de Tarse , on connaît Paul Van Himst ou feu Pol Lenders du Pol's Jazz Club , c'est pas le même?
... Fleshes decaying... mais c'est du El Greco , du Francis Bacon ...des visionnaires nos Jutes .
Rien à voir avec Hans Christian Andersen et sa petite sirène.
C'était notre dernier titre !


Le public , conquis par le duo immobile , adepte du folk noir , implore un rappel. Murder nous l'accorde volontiers : 'Feast in my Honour' un titre presque frétillant et doté d'une palette impressionniste .
Une heure de douceur , de délicatesse en compagnie d'un duo doué.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents