Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 15:05
Johnny Berlin, le Trudonnaire , descend sur Bruxelles.
Johnny Berlin n'est PAS le documentaire comique produit par Michael, REM , Stipe.
Ce quintet de Sint-Truiden fait dans l'indie/new wave et, a sorti un EP 'I am Johnny Berlin' en 2006 et un full CD en 2008 'Find what you love and let it kill you' (chez Kinky Star Records).
Ce midi, à la FNAC , on aura droit à un show acoustique , à 1000 lieues de leur real live sound ou de leurs enregistrements.
Si Roberto Beck est bien derrière la batterie, celle-ci est réduite à la portion congrue (pour le transport , elle était dans la poche de son veston). Jean Latour, groot als een toren, à la basse. Pas de synthé , pas de lead guitar mais 3 acoustiques pour les Renner Bros (Laurens en Paul) , les chanteurs berlinois, le troisième gratteur se nomme Tom S Downing.
A 12h40 on est ready pour une version light de JB sans glaçons.
'Bender Parts' ouvre le festival , ce sera un ballroom dancing track , nous balance un des frérots.
Sais pas ce que c'est , anyway , ce 'Bender Parts' sonne joliment Crosby/Nash ou America. Les harmonies vocales sont grandioses et l'instrumentation sobre est d'une élégance Bowie à Berlin. Evidemment on est à des bornes de la comparaison avec Joy Division ou Editors , mais la chanson épurée te rappelle The Church et leur guitar interplay.
'Dirty Tackles' en ai vu sur Ronaldo (Villareal/Man United) hier !
Une intro pendant laquelle un des Renner martèle sa guitare, avant d'être rejoint par la famille, pour de nouveaux vocaux harmoniques.
Imagine René Vandereycken chanter .. As I grow cold , so cold As I grow old , so old...avant de finir par la ligne ..We don't deserve this 'cause we're not worth it .... Pas de fausse modestie, Johnny , vos compos sont bien foutues et mémorisables.

'Jenny C' godv. se dit Roberto,  j'ai un kit ridicule et ça déconne encore , à la FNAC ils n'ont pas de médecin spécialisé en batteries.
Au revoir Jenny C , mais non , on a tous applaudi trop tôt , ze komt terug. Un titre plus long , avec break, ça doit être super en version électrique.
''Echoes' non pas le best du Floyd... ce titre atmosphérique sera joué à 2 (Tom /Paul) , le frérot est prié d'aller s'asseoir à 25 mètres de là (ga verder zitten , menneke , ik wil je niet tegenover mij). Roberto a fini de bricoler et rejoint le duo pour le final. ...don't go .... chante le Polleke... We zijn niet weg, gars!
'Minus Eder' titre hispanisant , Mr Downing sait jouer, pour lequel Laurens et Paul alternent les vocaux. Du folk/pop catchy et attrayant .
Pour finir ce mini-set , leur Studio Brussel hit 'Four' avec ooh ooh oohs rafraîchissants et effectivement radiovriendelijk.
35' qui nous ont donné envie de voir Johnny Berlin sur scène pour un vrai concert , Fred des Soirées Cerises est sur la même longueur d'onde!

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents