Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 22:53
Florin, l'organisateur ne sait plus à quel saint (tu choisis le théisme selon tes convictions) se vouer.
Ce concert , ça fait des mois qu'il le bichonne , son chapeau lui-même en est devenu tout gris (aigri) , et hier soir , la magnifique salle du Bouche à Oreille n'accueille qu'une trentaine de spectateurs . Des passionnés du blues (Miss Dartevelle et friend, Milou sans Tintin ...) ou des amis , venus soutenir la folle entreprise de Mr Utopia. Fred, sans sa Kriek, Rudy (tout, sauf un bluesman) délaissant son Brabant Wallon et Greg, abandonnant son Deltaplane . Même , ma dulcinée occulte Julie Lescaut pour faire clic clic.
Tu organises le même concert dans une salle de province et tu refuses du monde.
Mais à Bruxelles ...'Fleet Foxes' : sold out à l'AB, Doctor Nurse au DNA , les théâtres, les cinés , les restos... et j'avais un ticket pour 'Fujiya & Miyagi' au Vooruit.



A 21h (Rudy a contrôlé tous les cachets) on passe dans la salle ...

SOFAÏ (Ile -de -France) nous attend, avec sa gratte, ses chansons et ses longues jambes. Pas une novice: Sofaï ...

Un album vient de voir le jour 'Ici ou ailleurs' . Des collaborations diverses : Gregsky , un trio jazz, Mathieu Johann ...des premières parties intéressantes: Beverly Jo Scott ,Tom Poisson ... pas à en rougir!
La belle a du culot et de l'humour . Peu de monde , qu'à cela ne tienne , approchez-vous les petits , on va mettre de l'ambiance.
'J'attends' et où attend -t-elle? 'Sur le quai de la gare de l'Est Pas un regard Pas un geste...' Bonne voix ,phrasé jazzy . OK, pas très rock , ni vraiment blues , même légèrement variété , style Patricia Kaas , mais la nana a de la présence , Milou est conquis!
''Ici ou ailleurs' les voyages forment la jeunesse, dit-on.
'Au pays des ex' très série française , texte subtil , facilement mémorisable.
Les 20 pelés sont mis à l'ouvrage : taper des mains, faire le chorus ... Quelques madames s'y prêtent volontiers , Rudy est dur à la détente , il se souvient qu'il a quitté le nid conjugal sans avoir eu sa pitance , direction frietkot , place Jourdan (je crois). Sacré Rudy , tout, sauf faire la choriste.
Connaissez-vous le 1/4h américain ? Je connais le filet américain, madame !
Paraît que dans les boîtes de la ville lumière , c'est 15' de slows d'affilée : Robin et Jean-François en profitent pour se rouler des pelles.Ici ce sera 2 titres in English, des compositions radieuses écrites par BJ Scott ou Sal Bernardi (New- York born but living in Pariiiiis). Ce mec a composé pour Rickie Lee Jones et Willy De Ville. ''Artistic Drought' et 'Sweetest Illusion' sont des folky blues d'excellente facture.
Retour chez le petit Nicolas : 'Les 5 à 7' : Agnes Varda? Les rencontres libertines avec ou sans Earl Grey et pâtisseries diverses ...Mes désirs font désordre ... elle manie le second degré et le clin d'oeil ,Miss Sofaï.
'Les Belles Choses' pour sa grand-mère , d'un classicisme désuet.
Bien joué, madame.

Le temps d'avaler un breuvage national et on nous prie de regagner nos places pour :
CISCO HERZHAFT.

Ce Bordelais (aimant le whiskey!), né après la seconde World War, est une des figures de proue du blues hexagonal. Un véritable bourlingueur , sur la route depuis des lustres . Ses titres de gloire : guitariste pour John Lee Hooker (il nous l'a répété quelques fois), guitare sur des albums des Haricots Rouges , albums folk (il est copain de Mr John James) avec Marie Courcelle, et depuis 1991, retour au blues et albums solo: dernier en date 2007 'Cisco's Cooking'.
Ce soir : Patrick Cassotti (batterie) , Rémy Sagot (contrebasse) et Xavier Laune (harmonica) l'accompagnent.
En route pour un trip historique et didactique dans le monde du blues/ragtime/fingerpicking.
'Boom Boom' en hommage à celui qui nous a quittés le 21 juin 2001.
'Good morning blues' et la vie de Leadbelly , ventre de plomb , le mec qui, lors d'une rixe en 1918 , descend un mari jaloux et se retrouve au bagne . Merci Alan Lomax de l'avoir sorti de cette galère. Impressionnant travail de fingerpicking de Mr Herzhaft. 'Rock me Baby' version laidback , pleine de feeling .(La table vient de se rendre compte que le mouth harp de Xavier était couvert par les boum boum rock'n roll de Mr Cassotti).
Nouvel exposé : la genèse du ragtime ... C'est dans la famille, de tout vouloir expliquer . Son grand frère, Gérard, est une encyclopédie du blues . Une compo de Cisco : ' Fontainebleau rag' car Melun rag , ça sonnait pas bien. Un crack du rag . Autre chose que du rap et du crack...
Un shuffle 'I want to walk you home' enchaîné avec 'love me baby' sur mode susurré.
On passe à la resonator guitar pour nous éblouir davantage , à la slide:'Highway 61' de Mississippi Fred McDowell , celui qui a pu s'acheter a gas station , grâce aux royalties de ' You Gotta Move', joué par les Stones.
Petit historique de l'autoroute 61 , je revois Charles Trenet nous expliquer la genèse de 'Nationale 7'.
La prohibition et 'Canned Heat Blues' , c'est pas bon l'essence de térébenthine?
On va laisser jouer les potes qui s'ennuient un peu ...I got the blues ,baby ... à vous la rythmique , et toi, Xavier , t'as droit à 70 secondes ... Retour à la démonstration du maestro.
'See See Rider' en ragtime.
'Poor Home Cisco' pompé sur 'Sweet Home Chicago', pompé sur 'Sweet Home Baltimore', pompé sur 'Jeff , un petit verre ...'. Geif beuze , Cisco....
Il faut toujours un peu de boogie, nous disent Patigny et de Paduwa : ' Cooking the Boogie' .
Du country fingerpicking avec 'Freight Train' , admirez ma dextérité!
Un autre classique des classiques , non Fred c'est pas 'Love me two times' des Doors...
'Baby, please don't go' Patrick a droit aux projecteurs, ça faisait 70' qu'il attendait, sagement, ce moment.
Je vais y enfiler quelques riffs de 'Caravan' se dit el virtuoso , avant de murmurer à nouveau : Baby , please ne t'en va pas...
On reprend la steel et la slide et on nous rappelle que tous les black bluesmen sont de descendance Cherokee: 'Indian Whiskey Blues' pour Barak Obama , Tina Turner, Muddy Waters, Jimi Hendrix et Bart De Wever (cherchez l'erreur!).
Il est 23:30' , fait soif ..
Si on m'apporte un Scotch , je vous fais mon numéro de chez Barnum. Le patron du BOA obtempère , et le Ciske nous joue d'une main en avalant la gnôle de l'autre . Tiens, je vais utiliser mon verre comme bottleneck . Joli étalage de savoir-faire , Patrick Sébastien et Michel Drucker se battent pour l'avoir dans leur émission. Retour de la cavalerie pour l'assaut final: 'Ce n'est qu'un au revoir' ('Auld Lang Syne'), version John Wayne et ses boy-scouts. 
Le BOA tape des mains , ravi!
Fausse sortie et 'Everyday I have the Blues' (BB King) met un terme à un concert de 2 plombes.
Clelia , espiègle, lance :'Un petit whiskey et t'en refais une....'.
Cisco , un virtuose , for sure, mais le manque de public et un répertoire archi -connu n'ont pas rendu ce show mémorable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel (Photos : Clélia) - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents