Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 21:39
Didier ,le patron du café Montmartre, place de la Petite Suisse à Ixelles , a décidé de fêter son anniversaire en musique.
Il invite trois groupes dans son arrière bistrot, transformé en vraie salle de concert.
Au niveau promotion de l'événement , ça reste artisanal: pas d'affiches,rien dans la presse... le bouche à oreilles et encore, tu ne sais pas à quelle heure débuteront les festivités.
Faut dire que chez ces gens -là tout est gratos ...pas la pintje , y faut pas rêver! Donc pas de pleurnicheries car t'as raté 2 morceaux de RUE HAUTE , ayant démarré son set à 19h35'

RUE HAUTE

C'est là , dans les Marolles , que naît Michel Kuyken (guitare acoustique). C'est ainsi ,en 2003 , qu'il a baptisé son nouveau projet de musique française /jazz manouche . Ce poussin brusseleir n'est pas un novice sur les scènes nationales: du blues, du rock ... Blue Valentine, Big Troble, Blanc Marié (3 CD's). En 1997 ce prof, auteur-compositeur se lance dans les musiques traditionnelles et le gypsy jazz (entraînant dans son sillage , un certain Laurent Bijnens, accordéoniste de son état) , et en 2003 naît : Rue Haute.
Accordéon: Laurent Bijnens, j'ai appris la musette chez Jo Destré.
Contrebasse: David Legley, uit Holland- Violon: Valentin Terechkov : musicien d'obédience classique , originaire de Minsk. Professeur de violon en Pologne et membre fondateur du trio 'Popular Classics' . Il a enregistré quelques albums avec 'The Absolut Orchestra' : un virtuose !


Mais Rue Haute ne serait rien sans Dounia Depoorter au chant et aux pas de danse sensuels .
La belle chanteuse, comédienne et danseuse, née à Kinshasa , participe à l'aventure ubuesque 'Les Frères Brozeur' (elle devait les rejoindre en soirée, pour une performance au théâtre de Poche). Elle a fait partie de la troupe du Magic Land Théâtre, chante pour Gadja ou avec Gwenael Micault et tourne dans quelques films....et elle donne encore des cours de chants polyphoniques!
Slaapt ze soms?
J'ai raté 'Comme une prière' j'étais à la messe et je prends place pendant 'Un jour de chance' : j'ai du bol , ce truc vaut à la fois le coup d'oeil (Dounia a une plastique plus agréable que celle de Laurette Onkelinx) et musicalement c'est loin d'être con. 'Valse Misère' encore une composition originale (il y aura 2 reprises). Une valse musette lutécienne colorée. 'La bouteille' le café Montmartre porte bien son nom ce soir! 'Gilori' un violon tzigane dolent pour cette ode à une petite gitane vendant ses fleurs fanées au marché. Dounia nous gratifie d'une danse bohémienne suggestive et l'élément masculin bat des mains , pendant que la rom tournoie gracieusement. Valentin nous balance une radieuse finale au violon . Nous baignons dans l'univers d'Edith Piaf, Juliette Gréco , Koen De Cauter , Waso Quartet ou celui de Dani Klein (Vaya con Dios). 'Tombé du Ciel' : une ballade nostalgique 'Dans une gare' .... Quand vient le soir je tends les mains vers nulle part... Désespoir profond !
Toujours cette mélancolie qui sied à merveille à la belle. 'C'est à Paris' Un titre te faisant penser à Régine, mais Dounia est méchamment plus sexy et moins imbibée d'alcool.
'Les Chevaux de bois' tourne manège. Titre virevoltant,expressive la môme.
Vous allez reconnaître ...'J'attendrai': une version manouche , coquine et magique. Silence religieux dans la salle, ce soir je fous ma version kitsch de Dalida dans mon sac poubelle brun.
3, 2, 1 start: lance David :'Une vie ensemble' : accordéon et violon allègres , choeur masculin mutin. Paris ,les années après-guerre: Marcel Cerdan va obtenir le titre mondial des poids moyens. Miss Piaf piaffe.
A -t-il des cornes? 'Le chef de gare' belle intro du kuiken des Marolles. Quelques intonations Patricia Kaas , la vulgarité en moins et un violon obsédant.
On doit terminer 'C'est la vie' , tu les voix les amants timides sous la tour Eiffel?

Rappel : Piaf évidemment 'Padam' .. Cet air qui m'obsède jour et nuit Cet air n'est pas né d'aujourd'hui... Peut-être , mais l'immortalité , ça existe.
De l'émotion , de la majesté , de la séduction. On est tous conquis! Nog eentje, pour les femmes mariées : 'La Mariée' un nouveau gypsy jazz enjoué. Ambiance Caf'Conc' ce soir.
Rue Haute a sorti un Cd 10 titres. On recommande.

21h20 John Lauwers Band

Un revenant sur scène à Ixelles Dans les années 60 avec Les Dollars, puis un LP , collectors' item, 'Love & Kisses'. Dis-toi que ta maman ne connaissait pas encore ton papa...

Ce vétéran singer/songwriter , bluesman (chant, guitare acoustique et cravate vert/rouge) est accompagné d'un duo de joyeux vétérans: José Cuisset, j'ai pas maigri, à la basse (si t'es né après 1952 , tu oublies) : Lagger Blues Machine- Dr Downtrip + Rendez-Vous... et déjà membre du John Lauwers Band en 90' . Guy Stroobant, le magicien de la guitare acoustique et , fils spirituel de Derrol Adams, au banjo.Guy a joué avec tout le monde à Bruxelles , il connaît tous les bistrots où les musicos peuvent jouer pour 10 pintjes . Watte ?Namen? Barry Mc Neese, le Duo des Nonnes, Bernard Degrave, Didier Courtmans, David Mc Neil....
On y va , ils ont, au moins, répété pendant 5 minutes avant ce gig: 'Satisfied and tickled too' Taj Mahal joue ce truc. Un country /blues avec fingerpicking guilleret. John a décidé de mettre le volume sonore au plus bas , les clients déjà houblonnés et, racontant leurs exploits d'avant 1963, font un raffut horrible. Ma voisine a beau gueuler 'Shut Up' de manière distinguée , ils ne pigent rien à son accent Oxfordien. 'Take a whiff on me' d'où vient cette fausse note? Dedjeu , c'est ma cravate , elle s'est prise dans mes cordes...'Long Haired country boy' , à toi de jouer, Guy . Arpèges séduisants et le cravaté de chanter ... some people say I'm no good coz I'm stoned in the morning and drunk in the afternoon... Qui sont ces gens méchants?
'Old Joe' de Allan Taylor . 'To see Leslie sing' , la rumeur confuse devient envahissante et le zatlap derrière moi hurle toutes les 2' : on veut du rock'n roll. Folklore Marolles , ça va cogner, je le sens...
'Love & kisses' pour calmer les nerfs, on joue pas trop fort , on vous dérange pas, tout de même. De la Brusselse zwanze.

Banjo time 'The last thing on my mind' Tom Paxton. 'Make me a pallet on your floor'plongeon dans les années 20. 'Acapulco Goldie' direction le Mexique. Très Willy Deville , il est question de tequila et de putas ... accent chicanos de Molenbeek en prime.
'Deep river blues' et 'Oklahoma Hills' de Woody Guthrie. Didier , il fait soif, fieu ! Interlude pour boire un coup , demain c'est dimanche sans voitures. Ils envoient un 'Happy Birthday , Didier' , pas de bol le baas n'a pas payé de tournée générale (son zinc est plein à craquer).
Deux pour le même prix 'The wreck of the old 97' et 'I ain't gonna work tomorrow' : heureusement, car ce serait encore un travail bâclé. Mr Stroobant continue de nous régaler de soli racés.
Kris Kristofferson : 'Me & Bobby McGee' , le grand jeu ! Nouvelle chanson intimiste 'A hole in my shoe' deux acoustiques en duel: une perle, digne du meilleur Lee Clayton.
La dernière, on a besoin de vous : je dis 'clap' tu tapes, je dis 'stop' tu stoppes'. C'est clair ? Pas pour tout le monde, fieu: 'Teddy Roosevelt' du western swing.
65' de blues/folk/country et, le John ne s'est pas démonté devant la grossièreté ambiante. Il a survécu à 46 guerres, le gars ...
Rappel 'My friend Jack' , pas celui des Smoke . Non, un brave gars du Tennesse dont le nom de famille est Daniels, et qui n'aime pas le Spa !

23:15 SPIRIT of the 70's

Tête d'affiche ce soir. (Loli est responsable de la programmation du Montmartre)
Loli=Olivier Decoene :chant,guitare ac. et lignes d'harmonica - Philippe Mobers ,un tueur aux drums- Alain Goutier : basse acoustique et backing vc., consulte l'encyclopédie du rock in Belgium pour voir avec qui il a joué , je te donne un nom: COS -Wim Hombergen (ouais celui de Kleptomania): vocals,guitare acoustique et, ce soir, en guest, Geneviève Dartevelle et ses harmonicas.
Un concert extraordinaire, uniquement des reprises de titres fabuleux.
'Two more bottles of wine ' Wim se rappelle avoir joué ce truc lorsqu'il était membre du John Lauwers Band. Le monde est petit. 'Muddy Waters blues' un joyau , avec Little Gene à l'harmonica. Du blues pur jus. Les bavards la ferment . America: 'A horse with no name' une des perles soft rock des seventies , des harmonies vocales superbes. Un petit solo discret d'Alain à la basse acoustique. Ma voisine ferme les yeux, l'ivrogne derrière moi lui pique son vin rouge... Wim , au galop sur ce canasson sans nom. Creedence Clearwater Revival 'Let the midnight special' un train nocturne, mieux que le TGV. Intro caractéristique de Loli: 'Summer in the City'. Let's go West Coast. Crosby,Stills and Nash , puisque Mr Stills vient nous voir en octobre : 'Helplessly Hoping', album Déjà Vu. Magie vocale pure. JJ Cale: 'Drifter's wife', a laidback Tennessee track.Eric Clapton + JJ: 'Ride the River' du country rock parfait.Clapton, encore 'Let it grow' période post Delaney & Bonnie.461 Ocean Boulevard, God prend congé de l'héroïne...
Crochet 60's: 'I'm a believer' plus nerveux que la version des Monkees , merci Mr Diamond.
An all time favourite 'The Weight' ,The Band. Il n'existe rien de mieux.
Wim enchaîne et rappelle Harmogene 'Lay down Sally' . Geneviève a enfin trouvé un groupe à la hauteur et exprime son talent.
Une improvisation diabolique.
Break de 15' , we hebben dorst.
On recommence par un doublé Beatles 'Norwegian Wood' et 'I saw her standing there' , toute ma jeunesse.
Neil Young 'Ohio' ...Tin soldiers and Nixon coming... , nous on a De Wever et sa clique...
Geneviève, please,on stage: 'Hoochie Coochie Man' une version dantesque de plus de dix ' , Loli à la slide. Ils ont réussi à réveiller les cadavres du cimetière d'Ixelles, situé à 300 m. Ils dormaient tranquille en écoutant le vent. Allez, lance la suivante Miss, 'After Midnight' , tu l'as dit Loli , il est 1 heure. Repos des guerriers, solo ludique de Mr Mobers aux drums. A ton tour Alain...eh , doucement les basses. C'est reparti...after midnight...Petit signe de Philippe: maintenant je le joue rien qu'avec Geneviève. Duo coquin. Slowhand devient slow mouth.
Une bonne femme, la cinquantaine bien entamée et passablement beurrée, entame une danse de Sioux. Ambiance à l'hospice.
Ils n'attendent pas le rappel, another one for the road 'Key to the Highway' . La piste de danse est prise d'assaut , cette clé ouvre les portes de la cure de jouvence. On remercie le Didier et on termine par un boogie 'I just wanna make love to you' . Peuvent encore faire ça, avec tout ce qu'ils ont ingurgité?
Surprise, insidueusement le truc vire 'Gloria' . Le zinc entier gueule G L O R aïe aïe....é , Gloria. La folie.
Les mamies viennent de perdre 40 ans. Fini les teintures et les crèmes anti-rides.
On revient à Love to You , avant de faire revenir Gloria.
Apothéose d'un concert épique.
Il est 1h35'.
On se tire , les irréductibles assoiffés continuent à vider les fûts et à danser sur Jacques Dutronc et son piège à filles.
Bordel , je suis à nouveau en 2008 et je n'ai plus 20 ans!
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents