Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

16 juillet 2021 5 16 /07 /juillet /2021 13:27
Live Fever au bal du quatorze juillet à Paimpol, quai Duguay Trouin, le 14 juillet 2021

 Live Fever au bal du quatorze juillet à Paimpol, quai Duguay Trouin, le 14 juillet 2021

 

 Ils m'entraînent au bout de la nuit, les démons de minuit, pas besoin de se rendre dans une discothèque branchée d'Ibiza pour danser jusqu'au bout de la nuit, en cette belle soirée de Fête Nationale, la ville de Paimpol a invité l'orchestre Live Fever pour animer le traditionnel bal du 14 juillet. Cette formation porte bien son nom car une ambiance de folie a secoué le port de 21:30' aux petites heures, seulement interrompue le temps d'un feu d'artifices grandiose qui  a émerveillé petits et grands.

En principe, les bals populaires  ne  te transportent pas  au nirvana ,... j'ai horreur de tous les flonflons, de la valse musette et de l'accordéon, chantait le Grand Jacques, à toi aussi, la purée, le disco pourri, la variétoche et le rap ringard te refilent des petits boutons inesthétiques, mais bon, la Bastille est tombée, il fait bon, madame est dans de bonnes dispositions, ooh la la la, let's go dancin'...

Et tu ne l'as pas regretté, Live Fever a emballé toute la place. Un duo mixte de chanteurs particulièrement doués, un guitariste ( trois ou quatre instruments)  performant et, caché à l'arrière, l'homme à tout faire, discret, qui se charge de l'orgue, du synthé et des bandes, on a gardé le meilleur pour la fin, deux danseuses, belles, souples et sexy à damner tous les saints du paradis, du jannah  et d'ailleurs .

Live Fever étale plusieurs formules, selon les besoins et le budget, la soirée dansante pratiquée en formation maxi ( jusqu'à huit exécutants) ou petit comité/ les spectacles ( top 50/ cabaret/ summer party) ou la déambulation.

Ce soir les artistes ont pour nom Anaëlle Lastenet ( chant), Morgan Marlet ( chant), l'imposant Julien Petit ( guitares, chant) , David Lardic ( claviers, chant), plus les mannequins, capables de se changer en 26 secondes, Charlotte Bourdais et Amélie Gauthier ( chorégraphie).

Il ne t'a pas fallu longtemps avant d'être conquis, ils ne sont pas des masses les orphéons à inclure  ' Easy Lover'  de Philip Bailey/Phil Collins à leur répertoire.

Et ce n'est qu'une des nombreuses bonnes surprises de la soirée!

Il y en a eu pour tous les goûts, on énumère sans respecter l'ordre chronologique et en négligeant des tonnes de tubes, on a dansé avec Marcia Baïla, on a abandonné les capitaines à leur triste sort, on a vu Alexandrie et Alexandra, entrevu quelques belles, belles, belles, bu plusieurs cafés gourmands, on a  lancé des grenades avec Clara, puis vint Gala libérée de ses désirs, Johnny s'est ramené avec Gabrielle, comme c'est une frileuse il a allumé le feu.

On a croisé Stromae, qui t'a proposé de sortir pour oublier tes problèmes, du coup on a dansé sur toutes les rengaines disco de Kool and the Gang, Dona Summer, Gloria Gaynor , on lui a dit ' Don't leave me this way', puis Posh Spice a délaissé le beau David pour réunir les Spice Girls et chanter' Wannabee'.

Tout Paimpol a chanté, hurlé, dansé, frappé dans les mains et tapé du pied, les plus acharnés avaient entre cinq et dix ans.

Curieusement on a eu droit à 10 minutes de Bruno Mars, un alien pas trop connu par ici.

  T'es pas trop fortiche au niveau quizz années 2019, 2020, 2021, plusieurs hits actuels te sont inconnus, aussi, t'as voulu téléphoner à Nagui, il était déjà couché, du coup madame te souffle, t'as vu l'heure, il est minuit trente, on se tire avant de se retrouver dans la cohue.

Sur la route du retour elle questionne, tu chantes quoi ...


Freed from desire 

 Na na na nanna nana nanana nanana 

Na na na nanna nana nanana na na...

C'est de qui?

Sabrina!

 

Live Fever au bal du quatorze juillet à Paimpol, quai Duguay Trouin, le 14 juillet 2021
Live Fever au bal du quatorze juillet à Paimpol, quai Duguay Trouin, le 14 juillet 2021
Live Fever au bal du quatorze juillet à Paimpol, quai Duguay Trouin, le 14 juillet 2021
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents