Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

29 juillet 2021 4 29 /07 /juillet /2021 16:11
Crazy Foot aux Mardis de Paimpol, quai Neuf, le 27 juillet 2021

Crazy Foot aux Mardis de Paimpol, quai Neuf, le 27 juillet 2021

( Michel)

Troisième séquence des Mardis du Port à Paimpol, la première à devoir se soumettre aux nouvelles mesures imaginées par les hautes autorités du pays.

 Pass sanitaire obligatoire pour tout évènement accueillant plus de 50 personnes, Paimpol doit revoir l’organisation de ses animations de l’été 2021.

Conséquences : les mardis sont déplacés sur le Quai Neuf, les nombreux cafés du Quai Duguay-Trouin viennent de perdre 50% de leur clientèle, les anti-tout ronchonnent et décident de boycotter, de toute façon, les entrées sont filtrées et tu peux te promener avec un carton fixé sur un manche à balai pour marquer ta désapprobation, tu ne passeras pas au delà des barrières, Nadar ( en Belgique), Vauban ( en France), non électrifiées en Bretagne, où on respecte le bétail.

Résultat du tiercé, à peine une trentaine de ploucs sur le site, à 19:40', lorsque Crazy Foot se présente sur le podium.

Crazy Foot, c'est fou et ce n'est pas le pied, tu as retourné toute la toile, tu n'as rien déniché quant aux membres de ce team paimpolais, qui semble se produire deux ou trois fois par an dans le coin.

On a lu ceci, Crazy Foot est composé  de cinq musiciens issus de l'école de musique Paimpol Goëlo, ils étaient six, avant... le banjo les a abandonnés, transféré au PSG pour une somme coquette.

On a vu monter trois dames ( deux flûtes et un violon) et deux messieurs ( un violon, une acoustique)  sur le podium.

Des sources, peu sûres, nous signalent que deux d'entre eux pourraient être Guillaume Heulard au violon et Sylvie Le Du à la flûte traversière, pour les autres, le mystère demeure entier, faudrait aller questionner les élèves du collège Chombart-de-Lauwe pour éclairer nos lampions.

Au répertoire du panard aliéné: des traditionnels irlandais, du folklore du Québec, une touche de klezmer, du cajun, des valses, des polkas, du circassien rond...

La clique entame son périple par une suite de tounes ( québecois pour tune) jouées sur les rives du Saint-Laurent.

Les flûtes virevoltent, les archets caressent les violons, la guitare rythme la cadence, un pied fait des claquettes sur une planche, c'est contagieux, les gosses l'imitent sur l'asphalte.

Direction l'Irlande pour une procession de jigs, loin d'être stoïques, pour la troisième tirade, le chef nous recommande d'avaler une petite mousse, ou deux, ( t'as décliné, par manque de Kilkenny) pour se mettre dans l'ambiance et danser sans circonspection. 

Jigs et reels s'emballent, Paimpol, hésitant ,  reste de marbre, même lorsqu'une des protagonistes troque sa traversière pour une  penny whistle frivole que tu peux te procurer pour 700 pence.

Les danseurs brillent par leur absence, on ralentit la cadence, la suivante, paresseuse, fait partie du répertoire de Sharon Shannon.

Chers auditeurs, montrez-vous indulgents, mon anglais est du genre exotique, m'en vais vous chanter ' Star of County Down' , un singalong  dont le texte a été écrit par Cathal McGarvey.

Pas de panique, son English n'était pas plus ridicule que celui du président du Conseil européen.

La valse qui suit a été enregistrée par les String Sisters.

Euh, pourquoi tu souris bêtement, Loïc, ah, je vois, ne rêve pas, strings, ce sont des cordes!

Retour au Québec pour une série de reels domestiques.

Petite moment didactique expliquant l'usage de la podorythmie, une spécialité québecoise.

Parenthèse, là-bas un caller vous explique les pas à suivre, cet usage n'existe pas en Bretagne, vous improvisez!

Deux cavalières, pas olympiques, en piste, Marie-Jeanne a immortalisé la chose sur son Samsung, acheté sur Amazon.

La Bottine Souriante a gravé le traditionnel ' La Banqueroute' , vous aurez droit à une version locale.

Les finances sont au plus bas, je vends tout.

Non, Gédéon, pas ton violon!

Un peu d'histoire: 
Turlough O'Carolan (1670-1738) was a blind Gaelic harper, composer, and singer whose great fame is due to his gift for melodic composition. He was the last great Irish harper-composer and is considered by many to be Ireland's most celebrated composer. 

Il a retrouvé la pièce harmonieuse  'Captain O'Kane', interprétée en trio: flûtes et guitare.

A ton tour, Jean-Yves ( la guitare), chante leur ' L'Alouette', un vieil air que le Québec est venu dénicher en France.

Après le chant polyphonique, on déménage du côté de l'Europe de l'Est pour 'Flatbush Waltz', une valse klezmer suivie par le chant de marin  participatif ' Les Mouettes Ont Pied'.

Retour dans la verte Irlande pour un second titre collecté par Turlough O'Carolan, la ballade est suivie par une gigue intrépide.

Message: la polka a été adoptée par les musiciens irlandais... Paimpol s'est enfin éveillé, six couples, dont deux mixtes, ont entamé un ballet improvisé.

Après le premier mouvement, on note un abandon sur crevaison, les autres poursuivent leur gymnastique.

Le terminus est en vue, on vous chante ' Madeleine' , un titre qu'on a appris par le biais de  Gwazigan.

 

Tu quittes le Quai Neuf, Madeleine, les vaccinés, les Crazy Foot pour rejoindre Madame, sa copine, et les gosses, attablés  devant un Muscadet et une Bonne Humeur  au Terre Neuvas, tu entendras le bis sans pass sanitaire. 

 

 

Crazy Foot aux Mardis de Paimpol, quai Neuf, le 27 juillet 2021
Crazy Foot aux Mardis de Paimpol, quai Neuf, le 27 juillet 2021
Crazy Foot aux Mardis de Paimpol, quai Neuf, le 27 juillet 2021
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents