Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

16 mai 2021 7 16 /05 /mai /2021 16:13
Album - Alice Animal - Tandem

 ALICE ANIMAL Tandem 2021

 Sortie fin mai

 

Par NoPo


Production : Alessandra Records

Issue d'un parcours classique (guitare, violoncelle, chorale), Alice adore la guitare électrique et ça s'entend.
La chartraine (de ... Chartres, pas la chartreuse qui venait d'ailleurs!), dans un contexte confiné, sort une quarantaine de capsules instrumentales depuis plus d'un an.
On peut se les inoculer dans les oreilles, sans risque, ni de caillots, ni de cailler, tellement c'est chaud.
Elle y a glissé des instants brefs de complicité avec différentes guitares (dont son modèle propre).

Valérie Lagrange chantait 'Animal sauvage'. Alice (ex. 'Aless'andra Giraudo), griffe 'Cythère' comme une panthère, dans son 1er album 'Théogonie' de 2017.
En 2021, Alice chante seule "Tandem" et "On n'a qu'une vie" en duo. Sur scène, elle reprend 'La nuit je mens'... qui croire?

La photo de la pochette (Yann Orhan) ne conviendrait pas à une carte d'identité.
J'ai cru devoir changer mes lentilles car une double personnalité scintille sur un arrière-plan noir, l'une plus éclairée que l'autre.
Alice regarde, en face, rose à lèvres et boucles d'oreilles perdues dans ses boucles blondes.
Elle porte une robe noire, laissant le haut de son buste dénudé.
Sur ce fond sombre, flashe la blancheur de la signature 'ALICE ANIMAL', penchée en 2 étages zébrés par un trait oblique entre le 'A' (de 'Animal') et le 'E' (de 'Alice').
L'oblique reprend sur chaque 'A'. 'Tandem' finit sobrement les présentations.

Pour la situation artistique, la boussole se positionne sur un pop-rock hexagonal qui aime Lavilliers, Axel Bauer et Guesh Patti aussi; on sentirait même un parfum de Mama Béa Tekielski.
La production de Vincent Faucher (musicien pour Bernard Lavilliers, Marc Lavoine, Imany…) fait chauffer les 7 titres :
1-Tandem
2-Finir à L.A.
3-Tes éléphants roses
4-Mauvais garçon
5-Mon or
6-On est barock
7-On n'a qu'une vie

Avec conviction, la musicienne sort Kent (qui ne vient pas du comté) de ses travaux en solo.

L'entrée en matière choisit un vélocross en 'Tandem' (écrit par Kent donc). Le balancement perceptible fait tanguer comme en danseuse, un peu paresseuse, car l'air entraîne sans effort.
De plus, la batterie recharge, en continu un rythme, ondulé. Roue dans roue, on suit la cadence avec un grand plaisir.

Là, le riff, accaparant, se gratte dans l'effet pour 'Finir à LA'. Mais pour commencer, on annonce un gros son ricain à rocker et un chant arrogant.
Bijou plaignait 'C'est un animal, blessé et fatigué'. Ici, la voix droite de l'animal ne manque pas de vigueur.

'Tes éléphants roses' (pas issus d'un esprit (star)shooté, Kent n'y étant pas... Pierre-Yves Lebert s'y colle) laisse une brume s'installer, par une boucle électronique, pour mieux recevoir un son de guitare (violette) vibrant comme toute la chanson.
L'intro pose le contexte d'une fille adulée, le refrain, fougueux, synthétise 'Tu m'aimes trop'. Basse, batterie roulent les mécaniques. Sur cette fondation, les cordes glissent discrètement insidieuses.
Dans un single clippé, Alice nous promène en Ford Mustang comme un road trip à la 'Thelma et Louise' mais avec une fin moins tragique. Alice impose 'Tu m'aimes', sec, en conclusion

La batterie défonce la route pour un 'Mauvais garçon'. Le riff combine avec les fingersnaps.
Puis, la guitare joue des arpèges. Le refrain prévoit les wohohohohoh pour les concerts où la foule devrait vaciller et sautiller...

La mélodie mélancolique 'Mon or' rutile. La guitare accompagne un texte poétique. La rythmique, au diapason, n'en fait pas des tonnes, batterie timide, basse arrondissant encore un plus les angles.
Laisse aller, c'est une valse! Ou presque...

Contrairement au titre 'On est barock', le rock se veut simple, sans barreaux et ... haut dans cette chanson guillerette.
Les instruments pêchent et ça mord, j'oserai même, ça donne la canne!!

Alice choisit un sacré morceau pour le dessert. Les 3 notes de guitare posent une ambiance à refaire le monde et les paroles s'en chargent, chargées d'émotions.
La basse se la joue contre et la batterie discrétise.
Kent chantait 'Quel bel avenir' avec Starshooter, ici il met tout le mode d'accord avec Alice : 'On n'a qu'une vie'.


Un bel avenir? On doit pouvoir lui promettre ça à l'artiste!
Manset fredonnait 'Animal on est mal', soyons rassurants! Alice, on est bien!
Seule ou en tandem, voire en équipe? Une autre histoire, une autre vie, la seule!

PS : Pas d'infos sur d'éventuels musiciens ayant collaboré (pourtant j'ai cherché!)

 

note de la rédaction -  Musiciens : Alice Animal (chant et guitares) / Vincent Faucher (basse, guitares, claviers) / Sylvain Joasson (batterie)

Po

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents