Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

15 avril 2021 4 15 /04 /avril /2021 09:00
Album - Jason Ringenberg – Rhinestoned
Album - Jason Ringenberg Rhinestoned
 
Label: Courageous Chicken Music
 
62 piges qu'il se tape le brave cowpunker Jason Ringenberg, qui a accédé à une notoriété internationale comme leader de Jason & the Scorchers, un fer de lance de la scène country de Nashville dans les eighties/nineties, à une époque où les kids ne juraient que par le heavy metal ou par Wham, pour une autre catégorie, Jason et ses bolides perpétuent la tradition, en ajoutant quelques touches de rock ou de punk à leur cocktail country.
Un premier EP ( Reckless Country Soul) voit le jour en 1982, il est suivi par une quinzaine d'enregistrements, le dernier en date 'Halcyon Times' date de 2010.
'It’s a great, fun listen' concluait un mec ayant chroniqué la rondelle.
Dès 1992, le chef fait quelques infidélités à la clique et pond différents albums solo, le premier 'One foot in the honkytonk', le huitième ( en tenant compte de Stand Tall de 2019 et The Roots of Stand Tall, paru un an plus tard) a été baptisé 'Rhinestoned'.
Les cowboys aiment les paillettes et le strass.
 
Tracklist:
1. Before Love and War (3:28)
2. The Freedom Rides Weren’t Free (5:16)
3. Nashville Without Rhinestones (4:03)
4. The Storms Are on the Ocean (3:53)
5. Christ the Lord Is Risen Today (3:11)
6. I Rode with Crazy Horse (6:45)
7. My Highway Songs (3:49)
8. Time Wrap (3:18)
9. You Win Again (4:11)
10. Stoned on Rhinestones (4:05)
11. Keep That Promise (3:35)
12. Window Town (3:54)
 
Line-up:
Jason Ringenberg – Vocals, ac guitar, backing vocals, harmonica
George Bradfute – (12 string) ac guitar, lead gt, baritone gt, bass, banjo, mandoline, cello
Steve Ebe – drums, percussion
Kristi Rose – lead vocals, backing vocals
Fats Kaplin – pedal steel, fiddle, accordeon
Addie Ringenberg – backing vocals
Mark Andrew Miller – backing vocals
Camille Ringenberg – piano, backing vocals
 
Un coup d'oeil à la jaquette: Jason a de la gueule, coiffé d'un Stetson presque aussi élégant que celui de John Wayne dans "The Searchers", il est armé d'une Epiphone à faire baver tous les puceaux tâtant de la guitare, il semble nous narguer pour nous dire "t'as intérêt à écouter ma nouvelle rondelle, elle claque!"
 
Une guitare bourrée d'effets de réverbération, George Bradfute aime sa vibrato handle, c'est certain,  ouvre ' Before Love and War', un country rock mélodieux, co-écrit par Jason et le singer-songwriter Arty Hill, un collaborateur familier de la famille Jason and the Scorchers.
Autre point fort de  cet uptempo bien enlevé, les harmony vocals, pas du tout  fanés, assurés par Kristi Rose, la légitime de Fats Kaplin.
On quitte le champ de bataille Love and War  pour un autre combat, qui implique  un plongeon dans les 60's avec  ' The Freedom Rides Weren’t Free' qui évoque les luttes pour les droits civiques ( le Civil Rights Movement) .
 Des images de Claudette Colvin , Martin Luther King ou Rosa Parks se confondent avec celles de 2020 qui ont engendré le mouvement Black Lives Matter.
Il y a du Bob Dylan, mais aussi du Johnny Cash, naturellement, dans l'approche de ce titre coup de poing, propulsé par des guitares impétueuses.
D'une voix narrative  proche de celle de Stan Ridgway, le cowboy propose 'Nashville Without Rhinestones' qui dépeint d'une manière sarcastique ce qu'est devenue  la première agglomération du Tennessee, les accessoires rutilants ( rhinestones) décorant la garde-robe des vedettes country, c'est du passé, désormais la Music City est peuplée de hipsters et d'amoureux de la bicyclette.
Tu dis?
Envoyer Hidalgo dans le Tennessee, il n'est pas décédé Hidalgo.
Il s'agit d'une autre hidalga, pas une copine de Marine!
Virage Celtic folk ballad sur 'The Storms are on the Ocean', une valse mettant  fiddle, accordéon et la voix de Kristi Rose en évidence.
Jason n'est pas le seul à inclure ce titre de  The Carter Family  ( 1927) à son répertoire, avant lui Larry Perkins & Alison Krauss ou les Walkabouts s'y sont attaqués.
Un petit tour par l'église méthodiste pour entamer l'hymne 'Christ the Lord Is Risen Today', tous en choeur, s v p, et pas d'inquiétude pour l'accompagnement rock, ni le Christ, ni les anges ne sont sectaires!
Retour aux choses moins sacerdotales avec 'I Rode with Crazy Horse'. 
Enfourche ton canasson, ramasse ta Winchester,  pendant plus de six minutes tu vas galoper aux côtés de Crazy Horse, le Lakota war leader, et de son cousin, qui narre l'épopée par la bouche d'un cowboy.
Tu vas assister à quelques unes de ses plus illustres batailles et être présent lors de  son trépas, sur fond musical épique. 
Homérique... d'accord  Ulysse!
Tu veux de la  country ethnique, tu écoutes 'My Highway Songs', tu auras: de la lap steel, des violons, de la mandoline, des violoncelles, une basse, des guitares et drums et des harmonies vocales filiales ( nice job, Camille!)
'Time Warp' date de 1975, la version originale  s'entend sur l'album ' The Car Over The Lake' des Ozark Mountain Daredevils , un groupe mixant  intelligemment  Southern rock, rockabilly  country et bluegrass. 
La version de Mr Ringenberg tiraille davantage que celle des gars du Missouri, sans la trahir.
Voix traînante et à nouveau un  travail admirable de l'équipe, une plume pour Fats Kaplin.
Hank Williams est au programme,  son 'You Win Again' colle parfaitement aux capacités vocales de Farmer Jason qui, pour l'occasion,  a sorti un harmonica de la poche de sa splendide liquette.
Mick Jagger qui passait par là et qui, comme grand country lover, avait repris le classique de Hank sur l'album' Some Girls' des Stones, tend l'oreille avant d'ajouter... great stuff, Jason! 
Jason, tu peux nous dire ce qui te branche: champagne, cocaine, women, politics....?
Well, I'm ' Stoned on Rhinestones'.
C'est une obsession, gars, Rhinestones, bof!
Tu ne peux pas comprendre, t'es pas d'ici, t'as pas grandi avec Hank Williams, moi, je suis né with a Telecaster in my hand.
 Booze, dope...  ça ne m'intéresse pas , donne-moi de la country, du rockabilly, du hillbilly, du honky tonk blues ou du bluegrass, écoute mes potes jouer   'Stoned on Rhinestones' et je te défie de ne pas frapper le sol du talon ou de te mettre à faire un rodéo sur la piste de danse!
Jason Ringenberg a écrit plusieurs titres avec Todd Cerney, un singer - songwriter de Detroit, décédé en 2011, le country rock  'Keep that Promise' , bourré de twang et décoré d'un ligne d'harmonica nerveuse, est un bon exemple de cette collaboration fructueuse.
Bob DiPiero  is an American country music songwriter. He has written 15 US number one hits ( notamment "American Made" par  The Oak Ridge Boys ou "Wink" par  Neal McCoy).
Bob cosigne le dernier grain du chapelet avec Jason, le fluide  'Window Town' sur lequel on retrouve à nouveau Kristi Rose aux secondes voix.
Comme Fats Kaplin ( un copain de Jack White et de feu John Prine)  a ressorti la steel guitar, l'album s'achève sur une note country emblématique.
 
Authenticité, honnêteté, énergie, créativité et savoir-faire, caractérisent un album qui ne décevra aucun fervent de genuine country music.
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents