Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 17:06
EP - Ioio- Inflorescence

 EP - IoioInflorescence 

 Alter-K Distribution ( distributeur numérique) 

Ioio?

Sur un site de E Commerce, tu découvres: achat Ioio pas cher!

Comme t'es d'une génération vaccinable, tu pensais à un yoyo, le jouet que,  gosse, tu maniais maladroitement, ce qui faisait se marrer toutes les fillettes de ta classe.

C'est pas ça,  il s'agit d'un microcontrôleur OTG pour téléphone portable Android!

 T'es pas geek, déjà tu détestes le mot, donc t'achètes pas.

Dis- nous, Joséphine ( nom de famille  Hurtut): écoute, Io est la fille d'Inachos, le dieu fleuve, pour d'obscures raisons, Zeus la transforme en génisse, après bien des périples elle retrouve forme humaine mais au lieu de parler, elle mugit.

 Efcharistó, mais pourquoi io+io?

A cause d'Annie Cordy!

'Inflorescence' est sorti à la veille du printemps, normal, tout bourgeonne, c'est le premier EP de la demoiselle, qui auparavant avait tâté de la musique avec Public Audience, un duo franco-mexicain se mouvant dans la sphère électro.

Sinon le nom de Joséphine Hurtut est associé au collectif Banana Tragédie pour lequel elle se charge de l'élément sonore.

 Inflorescence a mis plusieurs années avant de voir le jour, il a été peaufiné et mis en boîte par Samy Gérard ( ingénieur audio au studio simone rec), le mastering est signé Emilie Daelemans, Ioio  est créditée pour l'écriture, la composition, la production et l'interprétation.


Inflorescence tracklist!

 

 

1
Eve at Dawn 4:41
2
Fusée 3:08
3
July 3:54
4
Domino Tatami 5:46
5
Run Run Run 7:01
6
Nuit 3:59
7
Eve At Dusk 3:13 
 
 
 
La pochette de l'objet a été finement façonnée par Simon Lazarus, la partie gauche est réservée à l'intitulé de l'album et au nom de l'artiste, rose pour le bébé et bleu tendre pour la demoiselle, à droite, le graphiste a utilisé la technique du graffiti et des couleurs scintillantes pour un rendu modern art du meilleur effet.
L'aube pointe: ' Eve at Dawn'.
 Eve s'éveille en douceur, quelques étirements sur fond percussif créé au drumpad, apparition d'un synthé qui coïncide avec la transformation du bourgeon en corolle fragile, déployant ses pétales alors que le calice se déchire et choit au sol.
Tel un papillon sorti de sa chrysalide, le morceau prend son envol, la voix, délicate, semble se volatiliser dans l' éther.  
Une bulle voltigeant au gré de  sonorités vaporeuses, comparables à celles qu'ont pu façonner des gens aussi raffinés  que  Röyksopp ou Fever Ray.
Un soleil radieux apparaît après  cinq minutes de poésie  végétale, Ioio enchaîne,  sur ' Fusée' , titre trompeur, car toujours chanté dans la langue de Chaucer.
Le décollage de cette fusée synthpop a précédé la sortie de l'album de plusieurs semaines et a permis au public de faire connaissance avec l'univers finement ciselé de la chanteuse.
Avec Ioio, les machines ont acquis une âme, tu peux te hisser dans le vaisseau spatial sans arrière-pensées, la nébuleuse que tu vas découvrir n' a rien  de  pandémoniaque.
Dis, Joséphine, tu t'amuses à brouiller les pistes, après 'Fusée' en anglais, tu psalmodies ' July' en français.
Why, questionne Annie Lennox!
Et sinon, en juillet, les cigales travaillent sans filet, dans le marais, libellules graciles  ou demoiselles gracieuses se posent délicatement sur une feuille de nénuphar et perçoivent à peine le chant feutré de la séduisante artiste, flânant indolemment le long des berges de l'étang.
Madame pénètre dans ton antre, décrète il fait chaud, décide d'aérer la pièce, tend une oreille et avance " c'est  mélodieux", je connais?
Berthe Morisot, t'as répondu alors que le tableau ' Au bord de lac' venait de s'imprégner sur ton écran cérébral.
' Domino Tatami': Japanese electro, dans le moule Mademoiselle Yulia?
Pas vraiment, le titre baigne  plutôt dans une sphère chillout/downtempo/lounge  similaire aux compositions de Air ou  des fantastiques Koop.
Elle avoue être fan d'Alice Phoebe Lou, esthétiquement les deux demoiselles sont soeurs. 
L'instrumental techno/ electro à la sauce Kraftwerk  ' Run Run Run', décoré de vocalises opportunes, devrait plaire aux deejays les plus branchés de la planète.
La mélodie répétitive et obsédante risque de  cartonner à Ibiza et à Tomorrowland.
Le nocturne galactique  ' Nuit' était lui aussi paru avant le lancement de l'Extended Play.
...J'ai vu tout l'univers reflété dans tes yeux... les météores, les astres, les planètes, les satellites, les comètes, les disques de poussière... tout un manège tourbillonnant défile comme dans un songe.
Après 'Also sprach Zarathustra' ou  ' Space Oddity' , Ioio nous offre une autre vision du voyage sidéral.
La balade avait été amorcée à l'aurore, logiquement elle s'achève au crépuscule, ' Eve At Dusk' a les joues rougies.
Le soleil? La confusion? 
Anyway, Eve likes to blush, c'est ce qui ressort de ce trip introspectif fascinant.
 
 
Avec ' Inflorescence' Ioio signe un premier effort original, esthétique et soigneusement abouti.
Une demoiselle à suivre de très près!
 
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents