Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 17:50
EP- grabyourface – Sea

 EP- grabyourface Sea

 

What in God's name a poussé Marie Lando, sound and graphic designer, à opter pour le nom de scène grabyourface?

T'as consulté des forums, un psychanalyste débutant a une petite idée...  face grabbing is domestic violence..., si le grabber est un bébé le message est différent, il s'agit d'un exercice d'exploration.

Tu présentes ton projet, Marie?

I make dark electronics under the project name grabyourface, for which I do everything myself (composition, recording, lyrics, vocals, editing, mixing, mastering, visuals, etc.) and perform live.

Thanks!

Les spécialistes se souviennent qu'elle avait prêté sa voix sur le morceau 'False Gods' de l'EP 'Fieldworks Exkursion' que  Covenant a enregistré en 2019, sa production personnelle se chiffre à un full album, ' Keep Me Closer' (en 2018) et une flopée d'EP's, le dernier en date s'intitule 'Sea' 

 

Il est sorti chez Negative Gain ,  un label delivering industrial, EBM, darkwave, coldwave, post punk, synthwave, popnoise, darkpop and  goth recordings.

 

Tracklist
1. Sombre
2. Sense
3. Somewhere Else
4. Shore
5. So
6. Sea
 
 All music and lyrics and some of the mixing by grabyourface (Marie Lando) 
 
Marie te prévient: Sea is a six-song collection focusing on mental health.
 This album is the product of fucked up shit that happened, but I will not thank that for happening. At all.
 
Les news partagées sur facebook ne sont pas du genre à remonter le moral des troupes, un exemple... On mène deux guerres en même temps : celle de la COVID et celle en santé mentale, disent les experts préoccupés par la forte hausse des troubles psychologiques depuis le début de la pandémie.
Ou celui-ci: Covid-19 : surconsommation d'anxiolytiques et de somnifères ....
 
Pour bien te faire comprendre que la liesse et les réjouissances ne sont pas prévues au programme, la dame de l'Aude a proposé ' Sombre' comme intitulé pour la plage inaugurale du recueil.
Un sentiment d'angoisse s'empare de toi à l'audition de son déballage, I can’t fucking breathe, I can’t hear your words, I can only scream tonight , plus loin, elle ajoute, I can only drink tonight... tu as saisi, la bouteille de London Dry Gin, sans prendre la peine de happer un verre, tu as bu au goulot, tu t'es senti mieux, ça n'a pas duré, seconde rasade, tu as remis le premier morceau, toujours aussi déprimant, t'as vidé le flacon, tu as dansé en solitaire, ton chat t'a dévisagé et envisagé d'appeler le SAMU, tu l'as caressé et tu as  continué à balancer la tête en suivant ce post-punk grinçant sur lequel elle place un spoken-word glaçant et angoissant.
Pour fans de Jessica93, Soror Dolorosa, Lebanon Hangover  ou de Minuit Machine.
Pas remis de tes excès liquides, tu envoies la suivante, ' Sense' , même impression d'être pris au piège, la claustrophobie guette,  le tempo lent ajoutant  un effet obsédant à cette impression d'étouffement..
Tu n'as plu senti un tel état de tension depuis l'écoute de 'Europe Is Lost'  de Kate Tempest.
P J Harvey, elle aussi, se rappelle à ton souvenir, the mess we're in... fredonnait-elle, aidée par Thom Yorke, va-t-on un jour échapper à ce merdier?
Accalmie, ' Somewhere else' est amorcé par un piano minimaliste et délicat,  avec en toile de fond un nappé de synthés. Après 90 secondes une voix exsangue lance ...I just don't care.... tandis qu'une guitare acérée vient pénétrer tes chairs décaties.
A côté de ce thriller désespéré,  'A Nightmare on Elm Street' passe pour un conte pour enfants sages.
Sea, sex and sun, ce n'est pas ce que Marie Lando chante dans ' Shore'. 
Sur cette plage, abandonnée, sans crustacés,  tout est noir et il ne s'agit pas d'une coulée de pétrole échappée d'un nouvel Amoco Cadiz,  non, la demoiselle s'épanche, révèle une rupture, se donne tous les torts, sur fond industriel fait de beats vibrants et de synthés infectieux. Tu aimerais lui balancer la bouée qui pourrait la sauver du naufrage, elle n'en veut pas!  
Sad as shit, I wanna stay alone!
Longue intro ambient indus pour amorcer ' So'  baignant dans un climat de sinistrose totale, plus rien ne peut la soustraire à la dépression, à la prostration, même.
"I am dislocated
I’m finished 
I am done
I did give it a try
Tomorrow will not come".
Tu lui paierais bien une bière, mais tu crains la réaction,... tire-toi, vieux con!
Tu croyais que le ' Berlin' de Lou Reed était le disque le plus noir jamais entendu, tu ne connaissais pas grabyourface.
A l'écoute de la dernière pièce ' Sea' tu te dis que Marie Lando n'est pas sur le point de quitter la clinique, les plaies sont loin d'être cicatrisées, quel thérapeute pourra la sortir du trou dans lequel elle s'est engouffrée, la guérir des blessures auto-infligées? 
Il reste un espoir: music can   help individuals and communities to cope with trauma...
 
Et la musique confectionnée par grabyourface est de celles que l'on n'oublie pas, la beauté peut se cacher dans la plus profonde noirceur!
 
Marie  nous a ouvert son âme,  son honnêteté nous a ébranlés!
 
Great job!
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents