Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

26 novembre 2020 4 26 /11 /novembre /2020 07:37
Brad Stivers- Six EP

Brad Stivers- Six EP

 

Label- VizzTone Label Group

 

VizzTone n'a pas la réputation de publier des branques, quand tu sais qu'un  de ses membres fondateurs a pour nom Bob Margolin, Steady Rollin pour les intimes, un guitariste blues qui collectionne les lauriers, de même qu'un reporter de renom, tu te doutes que l'extended play de Brad Stivers, que tu comptes glisser dans le lecteur,  ne va pas ressembler à de la daube tiède.

Brad Stivers n'a pas trente ans, mais ce jeune guitariste texan a déjà un fameux parcours derrière lui, à 19 ans, il forme le Bad Brad and the Fat Cats, un blues rock combo qui écume tout le Colorado et  a pondu deux plaques.

Un gars écrivait à propos du disque ' Take a Walk with Me' ...The lyrics are often secondary, as Brad rips off note after note...

En 2015, le garçon met le cap sur Austin où pas mal de gens font appel à ses talents, notamment la 
blues-rocking, soul-singing drummer Lindsey Beaver, sa future épouse.

Certains l'ont vu aux côtés de Jimmie Vaughan, Marcia Ball, Kid Ramos ou  Bob Margolin, e a, le garçon ne chôme pas,  quand il a un moment à lui,  il tourne et  enregistre sous son nom,  “Took You Long Enough” sort en 2017,  et pendant la pandémie, il concocte ' Six', une poignée de titres allant du blues au rhythm 'n' blues en passant par le rock et la soul.

 

Tracks:
01. Lose Your Love
02. Three Times A Fool
03. Just A Memory
04. The Very Thought of You
05. Turn Your Damper Down
06. Your Turn to Cry
 
 
 

 

Line-up:

  • Brad Stivers – vocals, gt, bass (track 3)
  • Lindsay Beaver – drums, vocals (track 5)
  • Barry Cooke – organ (track 1,2,4,), piano (track 3,5,6)
  • Reo Casey – bass (track 5,6)
  • Sax Gordon – bariton and tenorsax (track 3)

Démarrage Grand Prix de Formule 1 avec ' Lose Your Love', un bluesrock saignant, porté par un jeu de guitare flamboyant, le label n'hésite pas à citer les Three Kings ( Brigitte Bardot, Albert de Monaco et Freddie, le fils d'Ella Mae King et de J. T. Christian), à l'arrière l'orgue de Barry Cooke ne sent pas le réchauffé , autant dire que cette entrée en matière fait mal.

Pas question de s'arrêter car le feu vire au  rouge, le bolide fonce de plus belle sur ' Three Times a Fool' ,  le nom de BB King est cité , pendant le solo qui suit  la guitare fait des étincelles, l'orgue est à nouveau au rendez-vous et Miss Beaver abat un boulot de castor infatigable.

Rocking time in da house, kids!

Virage r'n'b avec ' Just a Memory', il y a du Fats Domino dans ce morceau, rendu gluant par le sax de Monsieur Gordon, un brave gars dont tu as pu admirer les capacités lors d'un show monumental à La Grande Ourse de Saint-Agathon. 

Il faut faire souffler la bête, passons au downtempo ' The very thought of you' , une romance que l'on doit à Ray Noble.

Brad succède à des  voix jazz  illustres: Billie Holiday, Tony Bennett, les Cole ( Nat King et sa fille) ou Michael Bublé, pas peur, il s'est dit, je ne suis peut -être pas le crooner idéal, mais je la joue smooth et la décore d'une guitare caressante.

Une réussite!

Les souliers de bal sont rangés au placard, 'Turn Your Damper Down',  chanté en duo vocal conjugal, joue à fond  la carte rock'n'roll, avec un piano à rendre nerveux Jerry Lee et le petit Richard. 

On arrive au dénouement de la pièce avec 'Your Turn to Cry', la ballade bluesy symboliquement entamée par les mots ...the day that you left me... j'ai fait le voeu de ne pas pleurer, maintenant mon chou, it's your turn to cry et je te refilerai pas mon mouchoir, garce!

Sont durs, les mecs au Texas!

 

Sinon, Brad, ça te dit de te pointer par chez nous, tu peux emmener Lindsay, on viendra te voir sur scène avec plaisir, ici, en Côtes-d'Armor, on aime le blues, le vrai!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents