Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

28 octobre 2020 3 28 /10 /octobre /2020 15:04
Coast ar jazz aux Cochons Flingueurs à Saint-Quay-Portrieux dans le cadre de Jazz ô Châtaignes, le 25 octobre 2020

 Coast ar jazz aux Cochons Flingueurs à Saint-Quay-Portrieux dans le cadre de Jazz ô Châtaignes, le 25 octobre 2020

 

En quittant le Casino, les mains dans les poches, accompagné de madame et d'une amie, tu profites de l'air iodé sur la plus connue des plages de Saint-Quay, le ciel est lumineux, deux ou trois courageux batifolent dans l'eau d'un bleu indigo, qui  attire l'oeil d'un impressionniste amateur,  la promenade sera brève car un second concert nous attend vers 19h aux Cochons Flingueurs.

Flanqué de Bertrand, un copain de Marc, nous prenons place en terrasse, non chauffée, écoute
Barbara Pompili : « On ne peut pas climatiser la rue en plein été lorsqu’il fait 30 degrés et on ne peut pas non plus chauffer à plein régime des terrasses en plein hiver lorsqu’il fait 0 degré pour le simple plaisir de boire son café en terrasse en ayant chaud. », un sextet s'échauffe ( elle est bien bonne) avant l'heure du kick off: Coast ar jazz!

Jazz ô Châtaignes annonçaient sept musiciens, le guitariste faisait défaut, les autres membres du groupe originaire de Lannion, mais formé aussi bien de locaux que de mercenaires à la solde de la perfide Albion sont présents: Rob Mitchell, piano/ Roland Giberti, sax tenor/ Simon Pocock, sax baryton et tenor/ Christian Sohié, contrebasse/ Gérard Blotteau, batterie et Pierre Claudé, sax alto de poche et baryton.

A la lecture de leur fiche d'identité et en scrutant leur faciès juvénile, tu te dis que tu connais certains de ces artificiers.

Les Trimarantes, voilà, Gérard, Rob et  Pierre Claudé accompagnaient les Andrews Sisters des Côtes -d'Armor lors d'un concert auquel tu as assisté à Tréguier.

Ils jouent également sous l'étiquette The Trio.

Simon, l'autre British du groupe, non seulement souffle fort et bien, mais il tient un blog destiné à ses compatriotes établis chez les Bretons, "Blues in Brittany".

Roland le Corse a perdu sa carte de visite, quant à  Christian, il officie au sein de Bla Bla Song et de Dans ma Valise.

Au programme ce soir: humour,  jazz et  rhythm and blues à gogo.

 Fait pas torride, te souffle madame, on se commande des accras de morue, ça peut dégeler nos phalanges, Roland a caché les siennes dans son pardessus, sur la grève, les pingouins  se dandinent, les angoras,eux,  se sont réfugiés près du radiateur.

19:00, sans préavis la brigade entreprend une première parabole dominée par les trois instruments chers à Adolphe.

Le fameux ' Work Song' ( Cannonball ) jaillit, le groove ruisselle à grosses gouttes, la température vient de grimper de plusieurs degrés.

Miles Davis succède à Monsieur Adderley, son 'Milestones', brûlant,  maintient le thermomètre dans le rouge.

Les Tower of Power du Trégor embrayent sur 'Footprints' de Wayne Shorter.

Une ballade laissant des empreintes sur le sable chaud, non, ce n'étaient pas celles du légionnaire poursuivi par Edith Piaf.

Pierre le bûcheron a ramassé le mini sax alto qu'il avait reçu de Saint-Nicolas pour ses six ans, la troupe se lance dans une jam monstre construite sur ' Perdido'.

Depuis l'entame du festival, Coast ar Jazz est le premier groupe à faire appel à un batteur, le brave homme, soutenu par Rob et Christian, imprime une cadence d'enfer tandis que les instruments à anche se tapent des envolées piquantes.

Bref, ça déménage dans la porcherie.

Et quand Christian Sohié se décide à jouer de la basse électrique, la narration devient encore plus nerveuse, ' Backlash' de Freddie Hubbard est du style jazz/r'n'b fumant.

Rien ne vaut la musique noire, Nougaro et Nino Ferrer le savaient!

Les canards se les gèlent, pas nous, ' Cold duck time', bien pimenté , t'invite aux déhanchements.

Lors d'un Gent Jazz, tu as eu l'occasion d'admirer Herbie Hancock, après le gig, tu t'es vite procuré 'Head Hunters' sur lequel on entend ' Watermelon man' , quel groove, messieurs, dames!

On les entendant, tu te souviens de cette époque bénie où les tubes se nommaient ' Soul finger' ( Bar-Kays) , ' Green Onions' ( Booker T) ou 'Out Of Sight' (James Brown), aujourd'hui on te gonfle avec Bigflo et  Oli, Maître Gims et Damso...

Après la ballade ' Nostalgia in Times Square' de Charlie Mingus, ils optent pour ' Now's the time' de Charlie Parker .


It's still the time, and it will forever be the time... ajoute un assidu!

Herbie rides again, ' Cantaloupe Island' demeure irrésistible et ensuite la troupe nous propose un trip vers la Nouvelle-Orléans avec ' Mack the Knife'.

Ce devait être la dernière salve, mais comme pas mal de gens avaient mal lu le flyer et se sont pointés à 20h, on demande à Coast ar Jazz d'ajouter un chapelet à la playlist initiale.

Tes compagnons se sont depuis un petit temps réfugiés inside, tu les rejoints pour écouter, d'une oreille distraite et fatiguée, les trois ou quatre ajouts proposés par les vaillants voltigeurs qui auront gratifié l'assistance d'un concert exemplaire!

 

Coast ar jazz aux Cochons Flingueurs à Saint-Quay-Portrieux dans le cadre de Jazz ô Châtaignes, le 25 octobre 2020
Coast ar jazz aux Cochons Flingueurs à Saint-Quay-Portrieux dans le cadre de Jazz ô Châtaignes, le 25 octobre 2020
Coast ar jazz aux Cochons Flingueurs à Saint-Quay-Portrieux dans le cadre de Jazz ô Châtaignes, le 25 octobre 2020
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents