Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

25 avril 2020 6 25 /04 /avril /2020 16:25
Back to before and always....Robin Trower !

Flashback

Considérations en période de confinement... par NoPo

 

ROBIN TROWER - Day of the Eagle extrait de Bridge of Sighs 1974

Robin Trower s'est fait entendre dans Procol Harum dont tout le monde connaît 'A Whiter Shade of Pale'qui n'est pas le plus représentatif de leur discographie originale.

En 1973, son groupe solo se stabilise avec l'exceptionnel et sous estimé James Dewar à la basse et à

la voix chaude (mort en 2002 à cause d'une maladie rare qui l'empêcha de continuer ses activités au

delà des années 80). Robin admire Jimi Hendrix et ça se sent mais malgré quelques critiques sur cette

influence importante, il développe une personnalité musicale captivante au milieu des années 70 avec 3albums majeurs : 1973 Twice removed from Yesterday et surtout 1974 Bridge of Sighs et 1975 For Earth Below.

Il assure un niveau de grande envergure jusque Victims of the Fury en 1980 puis avec Jack

Bruce, bassiste de Cream, dans BLT.

Sa discographie devient plus confidentielle ensuite bienqu'honorable (son dernier CD étant sorti en 2017).

Day of the Eagle reste emblématique de la touche Robin Trower : riffs intenses donnant un puissant rockblues lancinant, teinté de soul grâce en particulier à la voix de James Dewar.

Petit par la taille mais grand Monsieur!!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents