Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 10:19
The Banging Souls - Rock’n Beers Home Sessions - Sart Saint-Laurent, le 14 février 2020

THE BANGING SOULS : HOME ROCK ‘N’ BEERS SESSIONS – SART-ST-LAURENT – 2020.02.14

Pour une fois dans ma vie, je n’ai pas envie d’écrire, ma douleur est trop violente, trop soudaine car tu es parti sans crier gare en ce matin du 15 Février. Mon ami Eric Laforge s’en est allé rejoindre le panthéon des musiciens où il a pleinement sa place tant il a apporté à la musique sur les ondes de Classic 21 de par son éclectisme et sa bonne humeur. La seule musique que j’ai entendue ce matin ne comportait que deux notes : « plic, ploc » c’était le bruit de mes larmes qui s’écrasaient sur le plancher de ma chambre. Je n’ai pas envie de grand-chose mais je sais que tu n’aurais pas voulu ça car tu m’as toujours encouragé et apporté ton soutien dans l’écriture. Alors pour toi je vais passer au-delà de ce sentiment de vide et dominer ma peine. Oui, je vais l’écrire cette revue de concert mais cette fois tu ne seras pas là pour me donner ton avis et tes commentaires. Mais quelque part, les gens qu’on aime ne quittent que notre champ de vision quand ils s’en vont, dans nos cœurs, ils vivent à jamais. Merci mon Ami.

Hier soir c’était les retrouvailles ; le premier concert des « Souls » depuis 2019 et le bras cassé de Ludwig. On essuyait donc les plâtres pour le retour au bercail des enfants prodigues. Une superbe nouvelle Gibson Les Paul, plein de monde et donc de nouveaux visages, à un point tel que si çà continue, il faudra bientôt que le groupe ouvre sa propre salle. on l’appellera « The Banging’s Hall » Imaginez un peu les tee-shirts « The Banging Souls Live At The Banging’s Hall » ça en jetterait non ? Par contre, c’est super gentil de venir à un concert mais si vous pouviez arrêter de raconter votre vie lorsque le groupe se produit ce serait déjà une marque de respect, en clair, fermez vos gueules, mettez une veste et allez dehors pratiquer vos épanchements Sidonie… ça ne marche pas avec un autre prénom… Ça, c’est fait !

Aujourd’hui, je vous fait grâce de la setlist parce que ce soir, on s’en fout et parce qu’il y a des moments où on n’en a tout simplement pas besoin ! C’était un concert de retrouvailles, comme quand des frères et des sœurs se revoient après une longue séparation. On est maladroits et on se marche un peu sur les pieds les uns, les autres lorsqu’on se prend dans les bras et qu’on s’étreint, simplement pour dire « je t’aime » du fond du cœur. On ne le dit pas assez souvent et puis un jour, c’est trop tard. Alors oui, c’est un concert de reprise, tout le monde est heureux et tout le monde se relâche un peu. Le boulanger sort quelques petites tartines mais pas de pains entiers, non, ce ne sont pas des béotiens tout de même.

Nouvelle disposition scénique pour le concert le plus heavy auquel j’ai assisté à un point tel qu’on entendait plus assez Gaëlle, le wall of sound d’hier aurait fait passer Black Sabbath pour la chorale paroissiale de la deuxième unité des dames patronnesses de Wanfercée-Baulet au festival « seigneur nous te louons » de Gendrain-Gendrenouille, c’est vous dire. Mais c’est pour des moments pareils qu’on les aime tant nos « Souls », parce qu’ils sont faits d’humanité et d’émotions, de chair et de sang, ce sont les tripes et le vécu qui font le show, ce n’est jamais la reproduction exacte du précédent, toujours une surprise. C’est un peu comme quand t’étais gosse et que tu regardais Eddy Merckx à la télé, quoi Bernard Thévenet ? qui Benard Thévenet ? Quoi la montée vers Pra-Loup au tour ’75 ? Ta g***** toi, fais pas ch*** ! Oui, je disais donc, tu savais qu’il allait attaquer mais, jamais quand. Tu savais qu’il allait te bouffer de toutes façons. Les Souls c’est comme Eddy, hier, même topo ! Grosse surprise d’abord avec Clément, l’ingé-son, le quatrième « Soul » qui se joint au band armé de sa Gibson SG pour un vibrant cover bluesy à souhait du fabuleux « Simple Man » de Lynyrd Skynyrd. Et puis l’instant magique survient et tu décolles, oui, même moi j’y arrive, j’ai anticipé ta question, langue de vipère que tu es.

Comme à chaque fois ça passe trop vite ! Mais ils sont généreux nos « Heavy Souls » et ils nous offrent en rappel un énorme titre, celui de l’album ! Si le groupe avait été Lyonnais et pressé d’en finir on l’aurait dit « Bitch to the Rhône » mais ils sont Belges et « Rich to the Bone ».

Quand à moi, c’était la dernière fois que je les voyais…

En Février 2020 !

Mitch « ZoSo Duterck »

The Banging Souls - Rock’n Beers Home Sessions - Sart Saint-Laurent, le 14 février 2020
The Banging Souls - Rock’n Beers Home Sessions - Sart Saint-Laurent, le 14 février 2020
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents