Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

13 février 2020 4 13 /02 /février /2020 15:00
L'Ocelle Mare / Mariachi / Tachycardie à la Brasserie Atlas, Anderlecht, le 10 février 2020.

 L'Ocelle Mare / Mariachi / Tachycardie à la Brasserie Atlas, Anderlecht, le 10 février 2020.

 

Florian Hexagen découvre de nouveaux lieux....

 

 

Pas eu le temps encore de revenir sur la soirée qui s'est tenue à la  Brasserie Atlas ce lundi, organisée en partenariat avec Les Ateliers Claus (salut à l'ami Tommy Denys), mais cette proposition artistique en trois étapes était aussi tarée que le lieu, complètement fou, que je n'ai découvert qu'à cette occasion (ouais je sais, honte à moi).

Cet espèce de corps type 'old brewery' est juste gigantesque, avec des salles et des recoins de partout (tiens, un bar, tiens, une alcôve chelou, tiens, des chiottes, tiens, une cour, tiens, des appart', ...) et se révèle être juste idéal pour accueillir ce type de soirées expérimentales ou bien encore carrément un festival indé un jour qui sait...?

Arrivé un peu en retard par rapport à l'horaire annoncé, j'ai pu chopper la fin du set de Mariachi, une nana qui jouait des accords stridents weird radicaux sur une guitare au milieu de tout le monde. Un peu trop dissonant pour bibi, même si je comprends le trip.

S'est ensuite enchaîné pour le plaisir des yeux et des oreilles le set tout en classe et intensité de L'ocelle Mare, où Thomas Bonvalet nous a encore enchantés par ses créations musicales uniques, type Chapi Chapo qui aurait décidé d'accepter de vieillir et d'expérimenter plus encore en troquant ses instru-jouets contre des instru-encore-plus-chelous, le tout enrobé dans un état d'esprit d'un berger multi-instrumentiste perturbé qui se serait perdu dans les collines désertes du Massif du Lubéron sous un cagnard d'enfer en prenant trop d'acide fin du 19ème siècle. Bref, un cosmic rural trip envoûtant et hypnotisant, pour un set plus expé encore que la dernière fois où je l'avais vu.

Enfin on a eu droit à un concert expéditif mais délicieux de Tachycardie (JB de Pneu), qui a troqué la violence du tapage de fûts à la noise pour une electro drums expé radicale planante et transante, et c'était bien, bien coolos (mais trop couuuuurt, on en veut plus la prochaine fois .

Une toute bonne soirée dans un lieu méga cool et un line-up bien aventureux, quoi demander de mieux pour un lundi soir pluvieux en mode post-tempête Ciara dans la capitale belge qui ne dort pas tant que ça en fait?!

L'Ocelle Mare / Mariachi / Tachycardie à la Brasserie Atlas, Anderlecht, le 10 février 2020.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents