Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

29 février 2020 6 29 /02 /février /2020 14:16
Beast against Fires - Salle de L'Estran, Binic, le 23 février 2020
 
Dimanche 23 février 2020 Binic- Salle de l'Estran (14h-18h)-Beast against fires
 
 
Gros après-midi de musique alternative au programme de Binic ce 23 Février 2020.
La bête (Beast Records) s'est mobilisée pour venir en aide aux Australiens sinistrés par les feux dévastateurs de cette année, belle initiative du disquaire rennais et de son acolyte Ludo du Binic Folk Blues Festival!
6 groupes, majoritairement rennais, à l'affiche et un fil rouge en la personne de Maxwell Farrington, représentant briochin de nos amis australiens, dans le rôle de Mr Loyal en costume de crooner. Depuis plus de 10 ans, l'organisation du Binic Folk Blues festival (par la Nef des Fous), s'est professionnalisée pour aboutir à des manifestations aussi réussies qu'aujourd'hui : son très propre, éclairages agréables pour le public et les photographes, timing rigoureux, merchandising, bar et même crêpes puisqu'on est quand même en Bretagne et le tout dans une ambiance bon enfant de 7 à 77 ans!
Le changement de matériel se fait dans un temps record et sans risque de s'ennuyer grâce à Maxwell l'entertainer de service, si sympathique, gracieux et fluide.
Malgré un profil peu sportif, on le verrait pourtant bien danser en tutu le cuisinier, doté d' une voix si exceptionnelle, et capable de douceur autant que de puissance métal dans le groupe Dewaere de St Brieuc
. Entrée en matière avec Humming Bird, habituellement duo nimois (déjà passé par Binic il y a 2 ans), réduit au seul Sylvain Arnaux à la guitare pour l'occasion.
Un tapis de musique sombrement blues met en exergue une voix profonde. Le ton est envoûtant et on pense à Nick Cave, il y a pire comme référence!
Bed Bunker enchaîne avec un gros rock nerveux et classique proche de celui de Head On (groupe de Seb Blanchais patron de Beast et chanteur à lunettes noires à ses moments perdus) où Franck officie habituellement en tant que batteur. Il chante et gratte ici, accompagné de JB Polidoro (non ce n'est pas le poupou du coin!). On tape fort du pied. Les musiciens sont impliqués et appliqués.
Et soudain vogue Galère! Légère et fraîche, la musique du groupe parfois légèrement dissonante mais toujours mélodique nous fait surfer.
Constitué de Chris, guitare et chant, Max à la basse et Xav à la batterie, le trio est sautillant et surprenant comme XTC à ses débuts.
De la famille d'Electric Nettles (passé à BFBF il y a 2 ans), Chouette (passé en 2016), Regal (passé en 2015), les musiciens sont complices et heureux d'être là sous les feux de la rampe.
Après cet air frais c'est un vent chaud de l'Ouest américain qui souffle sur l'Estran.
Toute aussi chaude, la voix basse et puissante de Sleeper Bill (qui ne s'endort pas et nous non plus!) fait vibrer les murs de la salle (il était venu il y a quelques années au BFBF avec Mr TOF et Mylène à la scie!). La musique oscille entre un rockab' venu d'Elvis, le country western et le folk dépressif de Johnny Cash.
Le maninblack rennais assure avec une équipe brillante et bien pourvue à la contrebasse malgré l'absence de Mr Tof.
Tout en douceur, Marius, le batteur, promène ses balais mais se lâchera plus tard dans le groupe suivant.
Vient l'heure de Marius justement avec son groupe Clavicule comprenant Kamil à la guitare, Ian à la basse et Alexis à la batterie, Marius assurant chant et guitare. Jeune groupe qui n'a publié qu'un EP, son énergie est impressionnante. Sa musique survitaminée tend vers un garage punk avec des traces de Smashing Pumpkins dans leurs envolées. Marius invite le public à s'approcher.
Restés sage jusqu'à présent, les spectateurs s'emballent comme la musique, ça headbangue et ça sent le pogo pour les concerts à venir!
Les Druids of the Gué Charette nous avaient laissé sur une forte impression au BFBF de 2018 qui plus est dans une ambiance crépusculaire.
De nouveau la voix du grand maître a résonné pour la gran' mess et nous avons adoré ! Sous des tuniques de moines (période live Rust de Neil Young ou le Nom de la Rose pour le visuel), le quintette de Brocéliande (sic) s'inspire de Black Sabbath pour l'état d'esprit et dessine une trame plutôt gothico black à voix death pour le son mais avec une construction plus simple et directe (plus punk 'garage') que les autres groupes qui y sont généralement affiliés.
Leur 2è CD sort en avril pour agrémenter nos prochaines soirées barbecue au sanglier et arrosées de sang frais.
Les prestations ont été assez courtes 30 à 35 minutes mais 6 groupes en 4h, c'est un timing serré. çà nous laisse un arrière goût de trop peu et une grande envie d'en découvrir plus.
Un grand coup de ‘big up’ chapeau aux organisateurs et aux musiciens !
Seb Blanchais et Ludo concluent ce superbe moment par des remerciements et l'annonce en avant première (avant l'officielle à l’UBU de Rennes) des premiers noms pour le BFBF : la plupart des groupes présents cet après-midi reviendront au port de Binic.
Clôture du festival avec l'inénarrable Maxwell qui y va de sa contribution lyrique et réussit à vendre aux enchères ses lyrics écrits de sa main (50 €!). Sur la base d'une catastrophe climatique et humaine, un événement réjouissant qui, si j'en crois l'urne bien remplie, ferait des jaloux en ces temps d'élection ... un pari réussi pour les organisateurs (le journal le confirmera le lendemain, belle affluence, et dons proportionnels). Cette présence donne de l'espoir quant à la possible solidarité entre individus et leur capacité à se soutenir dans les moments difficiles.
J'aime à penser que le rock n' roll est un bon vecteur pour véhiculer cet état d'esprit. .
 
NoPo
 

 

 

Beast against Fires - Salle de L'Estran, Binic, le 23 février 2020
Beast against Fires - Salle de L'Estran, Binic, le 23 février 2020
Beast against Fires - Salle de L'Estran, Binic, le 23 février 2020
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents