Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 14:55
Algiers au Botanique, Bruxelles, le 12 février 2020

Algiers au Botanique, Bruxelles, le 12 février 2020

 

Un opéra rock, blues, gospel, punk, new wave qui dénonce l’injustice... disait le Bota.

Et Florian Hexagen, il en pense quoi?

 

Très bon concert d'Algiers hier soir dans la Rotonde du Botanique (avec des lights et un son au top, ce qui ne gâche rien).

Avec trois albums à son actif, "Algiers" (2015), "The Underside of Power" (2017) et le petit dernier, "There Is No Year", sorti cette année, tous chez Matador, le désormais quintet d'Atlanta a réussi à nous servir une sorte de mix idéal de tous les genres qu'il touche en 90 minutes très (peut-être trop même?) généreuses, avec une intensité et une approche de partage qui faisaient plaisir à voir et à entendre.
On passe d'un morceau de rock gospel à du post-punk vindicatif, avec de-ci de-là des touches de free jazz (ce saxo quand il sonne...) et de synthé des années 80, rappelant la new/no wave par moments.
Ils se définissent eux-mêmes comme de la "dystopian soul due to its somber mood", avec un côté politique ultra assumé, et ça leur va plutôt bien.
On avait été un peu moins convaincu par ce "There Is No Year" que par leurs deux précédents, mais les versions live des morceaux rendent quand même méchamment bien sur scène.
Franklin James Fisher est toujours aussi habité, en un peu plus détendu/apaisé désormais, avec cette voix toujours si puissante et soul, quant à Ryan Mahan, le bassiste synthé fou, et bien il est encore plus dingo qu'auparavant, mêlant mimiques et pas de danse "contemporains" comme si la liberté totale de mouvement sans honte était une divinité et s'était réincarnée en lui, c'était méga plaisant et fun à voir .
Sans compter qu'on a eu droit au TUBE (pour moi en tous cas) qu'est "Blood", avec une version aussi monstrueuse que dans la vidéo , bonne baffe!
Bref, un tout bon concert encore une fois, décidément, cette semaine est une bonne pioche, entre Thurston Moore Group dimanche, L'Ocelle Mare et Tachycardie lundi, The Murder Capital mardi et donc Algiers hier! 

Music is everything!

Algiers au Botanique, Bruxelles, le 12 février 2020
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents