Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

22 décembre 2019 7 22 /12 /décembre /2019 13:57
Album - Sofia Härdig - This Big Hush

Album - Sofia Härdig - This Big Hush

 

On a lu quelque part, Sofia Härdig is a Swedish multi-instrumentalist and singer. She’s been making records since 2005 ( 'This Big Hush' doit être son huitième effort discographique) , le gars poursuit... I was quite intrigued by the list of bands she’s worked with in the past — Free Kitten, The Hellacopters, Belle and Sebastian, Lydia Lunch, David Sylvain, The Cardigans, and many more....

Assez de références pour susciter l'intérêt et, comme la photo sur la pochette piquait ta curiosité, tu as glissé le palet dans le lecteur.

 

Tracklist:

1 Silence

 

2 Saturday

 

3 Sucking The Flowers

 

4 Infatuation

 

5 Radiant Star

 

6 Camera Queen

 

7 Counting

 

8 This Big Hush

 

9 Walls Of Glass 

 

'Silence' est initié par d'incisifs riffs post punk,  dès que Sofia intervient, ton esprit  élabore des croquis esquissant P J Harvey ou Patti Smith, la plage prend des tonalités dramatiques lorsqu'une chorale liturgique rejoint la chanteuse pour la transformer en psaume noir, obsédant.

Une entrée en matière redoutable.

Le rock 'Saturday' qui suit est nettement plus saccadé, il évoque l'époque punk de Patti et affiche une agressivité que l'on pouvait entendre chez tes groupes punks du calibre X Ray Spex.

Si tu penses aux papillons ou aux abeilles en lisant le titre 'Sucking the flowers', tu risques d'être surpris  en entendant le phrasé Siouxsie de la Suédoise , il vient se greffer sur une bande son  brûlante et hargneuse. 

'Infatuation' mixe des éléments glam et post punk , ce cri de guerre repose sur une séquence percussive métallique et des riffs épais rappelant le David Bowie de Tin Machine.

Dans sa plus tendre enfance Sofia Härdig a été marquée par la berceuse/nursery rhymes '  Twinkle, Twinkle, Little Star' qu'elle jouait au piano à l'âge ouù Wolfgang Amadeus s'essayait aux sonates, elle s'en souvient et écrit ' Radiant Star' pour ce nouvel album.

Climats obscurs,  désolation extrême, malgré l'irradiance des corps célestes, l'atmosphère n'invite pas à l'optimisme, longue est le nuit, pénibles sont les insomnies.

Encore un grand morceau!

Tu ne jures que par l'underground aux saveurs 90's, style Liz Phair , Belly ou Rilo Kiley, tu risques de craquer pour le gothique et tourmenté 'Camera Queen'  .

Et pour écouter ' Counting' tu es prié de t'assurer de la présence de bouées de sauvetage dans ton canot, ce post-punk basé sur un fond sonore hachuré, aux intonations noise industrielles, est porté par un chant fiévreux et convulsif qui   te refile le vertige.

'This big hush', qui donne son titre à l'album, nage à nouveau dans une réservoir fréquenté par des nanas telles que Patti Smith, P J Harvey ou à la rigueur Bat for Lashes.

Ne va pas confondre 'Walls of Glass' de Miss Malmö au ' Wall of Glass' de Liam Gallagher, il n'est pas question de Britpop mais bien d'anxiété, d'âpreté , d'urgence et de fragilité, des ingrédients qu'on retrouve par exemple chez Baby Fire de  Dominique Van Cappellen-Waldock 

 

Il est grand temps que la France et la Belgique découvrent Sofia Härdig...

 

On tour in 2020

 

 

29/2 Gasfield Bremen Germany

7/ 2 Prinz willy Kiel Germany

6/2 KOHI Karlsruhe Germany

5/2 Druckluft Oberhausen Germany

4/2 BASTION Bochum Germany

3/2 Der Weinländer Wiesbaden Germany

2/2 Hafen 2 Offenbach Germany

1/2 The Loft Cologne Germany

31/1 noch besser leben Liepzieg Germany

30/1 Liederbuch Germany

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents