Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

28 juillet 2019 7 28 /07 /juillet /2019 14:40
Margaret Airplaneman au Binic Folks Blues Festival, Scène Cloche, Binic, le 26 juillet 2019

Margaret Airplaneman au Binic Folks Blues Festival, Scène Cloche, Binic, le 26 juillet 2019

 

Donc, parmi la pléiade de groupes à l'affiche, tu avais  marqué quatre noms, l'option t'offre plus de deux heures de récréation.

Comment occuper ton inaction?

La plage? Pas de maillot et soleil absent.

Un bistro? Tu pressens des contrôles alcoolémie pas rigolos.

Une balade le long des quais avant d'avaler une spécialité locale!

Tes pérégrinations te conduisent sur la place de la Cloche, tu t'arrêtes car une grande fille vient de commencer son laïus, accompagnée par une autre souris, pas hideuse, à la batterie.

Nom de nom, ça sonne vachement bien, on reste pour assister au show entier de  Margaret Airplaneman, programme modifié!

En vérifiant les flyers, tu constates que  Margaret Garrett, alias Margaret Airplaneman, était prévue pour un set solitaire.

Coup de bol, la moitié de Mr Airplane Man a emmenée Sophie Clemente pour l'accompagner aux drums.

Pas de cigar box cet après-midi, mais une vieille gratte jouée à la slide, pour un set essentiellement bluesy tendance trash.

Le duo ouvre avec la plage ' Oh high', audible sur "Live at Charles River Museum of Industry", un blues artisanal et minimaliste qui accroche d'emblée.

Binic, we have a first guest this afternoon, please welcome Misty White on tambourine , cette amie d'Alex Chilton et de Townes Van Zandt affiche un parcours peu banal, membre des Hellcats, the Chiselers, the Zippin Pippins ou Alluring Strange, elle aboutit en France et devient singer-songwriter , pour la petite histoire, tu peux loger chez elle si tu cherches un Airbnb à Toulouse, tu risques de quitter les lieux dans un état second.

Misty va secouer son engin percussif tout en souriant sur les plages ' Miles', 'Like that' , 'Never break' et  ' Quiet snakes'  , toutes hypnotiques, intenses et profondes.

Miss Toulouse  se tire pour avaler un Sauvignon avec les roadies, Margaret et Sophie lancent le downtempo répétitif et obsédant ' I'm ready'  .

Hey Brittanny, we have a second guest, Looch from The Magnetics ( il joue en soirée avec King Khan) , le guitariste ajoute un fond grave sur  'Surferliner'.

Binic, faut rester ici, après nous vous entendrez les fantastiques Shifting Sands, I'm in love with their music.

Les Australiens t'avaient ébloui deux jours auparavant à Saint-Quay.

This one is called 'Manifest',  le démarrage velouté avant une montée en puissance enfiévrée.

La voix de Margaret, limpide, posée, envoûtante,  est contrebalancée par un jeu de guitare sec et âpre, dominé par une slide omniprésente, les percussions expertes de Sophie habillent la toile musicale d'un côté tribal efficace.

Du boulot d'orfèvres.

' Be undone' nous offre des accents voodoo intéressants et en vue du terminus,  l'aviatrice rappelle Misty White pour tambouriner sur ' Till I'm in the ground' , un boogie blues que tu demanderas au curé de jouer lors de tes funérailles.

Tiens, mec, c'est fini... Misty te fait un clin d'oeil en te refilant sa playlist.

Quoi, un rappel, on peut, Messieurs les organisateurs?

Yes!

Miss T,  frappant comme une dératée sur ' Jesus' en perd ses lunettes de soleil, pour ne pas les écraser, d'un coup de pied digne de Maradona, pas encore usé, elle les envoie valser  en coulisses.

That was  it, Binic, et merde, il pleut!

Margaret Airplaneman au Binic Folks Blues Festival, Scène Cloche, Binic, le 26 juillet 2019
Margaret Airplaneman au Binic Folks Blues Festival, Scène Cloche, Binic, le 26 juillet 2019
Margaret Airplaneman au Binic Folks Blues Festival, Scène Cloche, Binic, le 26 juillet 2019
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents