Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

30 juin 2019 7 30 /06 /juin /2019 15:59
Estelle Meyer au Lyncéus Festival, Esplanade de la Banche, Binic, le 28 juin 2019

Estelle Meyer au Lyncéus Festival, Esplanade de la Banche, Binic, le 28 juin 2019

 

Depuis le 27 juin, Binic vit au rythme  du Lyncéus Festival, un événement dédié aux écritures contemporaines, que ce soit en programmant des pièces de théâtre, en accueillant des conférenciers ou  en organisant des débats ou des séances de lecture, sans oublier la chanson, quatre artistes sont prévus.

Tu as choisi un des concerts d'Estelle Meyer, donné sous un chapiteau dressé face à la plage de la Banche.

En mars dernier, tu avais croisé la jeune comédienne, chanteuse, poétesse lors de la carte blanche à L ( Raphaële Lannadère) à La Ville Robert à Pordic.

A l'époque, son talent et sa forte personnalité avaient sidéré l'assistance, ce soir elle vient présenter son propre spectacle, basé sur un premier livre-disque, « Sous ma robe, mon coeur », dont la sortie est annoncée en octobre.

 

20:35, une cloche invite les écoliers à quitter la cour de récréation, ou la plage, et les invite à prendre place sur les bancs de maternelle installé face au mini-podium.

Estelle et le pianiste  Grégoire Le Touvet ( fondateur du projet Les Rugissants, un ensemble à géométrie variable à la croisée du jazz, du rock progressif et de la musique contemporaine) attendent que la marmaille soit assise.

La grande, Estelle, pieds nus, comme il sied à une sauvageonne, nippée d'une longue robe aussi noire que ses yeux,  entame a capella un lament originaire d'Amérique latine, ' Duerme '.

Le chant est grave, poignant, embrasé, il inspire la déférence.

Tandis que la voix, lyrique, marque une pause et que l'artiste semble transformée en statue de sel, le piano attaque un impromptu pas follement folâtre, un bref instant de silence méditatif précède le titre ' Lune d'argent' , le  chant récitatif permet de bien discerner le  propos mystique.

Après un bonsoir, Binic, gracieux, le duo attaque le plus ancien et féministe  ' Septembre' , gravé sur l' Extended Play  'La louve aux étoiles' .

Braves gens, pouvez-vous  vous marteler le thorax comme un tambour, accélérez le tempo, s v p, vous remplacerez notre batteur, absent, pour rythmer ' Les Invalides' , une peinture néo-classique de la ville lumière.

Grégoire amorce ensuite le tribal et tourbillonnant ' Felicidad' avant un nouvel appel à la participation et à la communion, pouvez-vous saluer votre voisin(e)  et échanger quelques mots avec lui/elle, ce sera une mise en condition idéale pour le chant d'amour, ' Mon amoureux',  qu'elle fait précéder d'une chorégraphie furtive.

Si le thème et le ton évoquent ' Mon homme' popularisé par Mistinguett, l'approche s'oriente plutôt vers Barbara ou Jeanne Moreau.

C'est pas banal un homme qui lit à la fois l'Equipe et Shakespeare!

Je fais  appel aux hommes virils et solaires, qui fait partie de cette catégorie?

Vous pensez faire l'affaire, Monsieur, OK... ' Fais de moi un homme'.

Ce titre coquin évoque Magali Noël chantant Boris Vian.

Elle est terrible, Estelle, elle roule des yeux, chante avec conviction d'une voix expressive, remue nos tripes et nous fait sourire.

Avec la suivante ( 'Bleu')  je vous trimballe dans une ville mystérieuse, suivez le guide....

Grégoire délaisse ses pianos, empoigne une guitare sèche, le duo a entamé ' Mon petit amour est mort' qui te rappelle Anne Sylvestre.

Après une cascade mal calibrée qui se termine sans heurts, Binic se voit proposer de se muer en fleuve agité, la mélopée africaine, aux  coloris pointillistes, nous emmène loin, très loin, de la Bretagne dans une contrée où les derniers fauves se foutent des algues vertes et du glyphosate.

'Il y a' débute par un raid wagnérien, l'orage ( joyeux) gronde dans son coeur, tandis que les forêts brûlent.

Que d'images!

'La gitane' est probablement le morceau qui lui colle le plus à la peau, il y a du Brel chantant 'Les vieux amants' dans ce texte beau à en pleurer.

 Une séance de spiritisme collectif précède ' Pour toutes mes soeurs' , une pièce au groove infectieux,   chantant toutes les femmes, nées nues et belles!

On retrouve la force et l'expressivité d'une Alice Dona, ou d' une Jeanne Cherhal, dans la démarche artistique de la fougueuse gitane  qui décide de nous enclaver dans ' Une chambre orientale' pour conclure un set ovationné par une audience enthousiaste.

 

Binic la rappelle et c'est avec un 'Cantique'  arabo-andalou, d'une sensualité à fleur de peau, que s'achève ce concert lumineux.

 

 

 

 

 

 

 

Estelle Meyer au Lyncéus Festival, Esplanade de la Banche, Binic, le 28 juin 2019
Estelle Meyer au Lyncéus Festival, Esplanade de la Banche, Binic, le 28 juin 2019
Estelle Meyer au Lyncéus Festival, Esplanade de la Banche, Binic, le 28 juin 2019
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents