Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 08:06
Marie-Laure Béraud avec Laurent Stelleman à l'Archiduc, Bruxelles, le 27 août 2017

Marie-Laure Béraud avec Laurent Stelleman à l'Archiduc, Bruxelles, le 27 août 2017

 

Convient aux enfants, indiquait facebook, nous on veut bien mais à l'instar d'une de ses influences, Jeanne Moreau en l'occurrence, Marie-Laure Béraud incarne la femme moderne née avec le cinéma de la Nouvelle Vague, femme qui combine intelligence et liberté sexuelle.

La pochette d''Ultralight', son dernier méfait, nous semble d'ailleurs calquée sur une image de la Jeanne, dans une baignoire, extraite de 'La Notte'.

 

Marie-Laure sur scène est un événement assez rare, il fallait donc choisir entre le concert du 25 à Grimbergen et l'Archiduc ce dimanche.

C'est la guitare de Laurent Stelleman ( il était la veille aux côtés d'Akro aux Solidarités)  qui accompagne la diva, l'expat  a d'ailleurs l'art de choisir ses musiciens, de Bert Dockx  en passant par Lyenn, Ad Cominotto, Yannick Dupont, Nicola Lancerotti, Charles Loos ou  la famille De Cauter , elle ne s'entoure que de gens racés!

Les espadrilles sont larguées dans un coin, Laurent se cale à gauche, Marie-Laure, perchée sur un tabouret  et cachée par le micro, entame la soirée avec 'Là'. Voix légèrement voilée, nonchalance distinguée, guitare americana et reverb, rien n'a changé dans l'univers de celle qui , ce soir, a choisi le chignon austère, il ne manquait que le tailleur pantalon pour la transformer en cadre supérieur, pour se présenter au public pas encore nombreux du plus bel établissement art-déco de Bruxelles.

On a déjà mentionné Jeanne Moreau, le jeu de  guitare de Laurent éveille en nous des images de Marianne Dissard, l'Occitane amie des groupes Calexico ou Giant Sand.

L'entame des 'Trahisons' est sèche, ce plaidoyer, tendant à dépénaliser l'infidélité conjugale,  amuse et captive.

Ce soir tu as l'intention de faire écouter la tirade à madame, tu sais qu'elle répondra:  tu n'as plus l'âge!

Une confession, ' Je suis folle', mais pourquoi penses-tu à Dominic Sonic?

La chanteuse férue de littérature, de philosophie et de peinture, aime brouiller les pistes et s'exprimer en différents idiomes, l'allemand est au rendez-vous,' Der Wind hat mir ein Lied erzählt'. Zarah Leander est née en Suède, mais c'est la Vienne  de 'Portier de nuit' que ton cerveau dessine.

Troublante Charlotte Rampling, ensorcelante Marie-Laure!

' Au petit jour' , il n'y aura ni café brûlant, ni croissants au beurre, mais une amère désillusion, ...au bout du corridor il n'y a rien de rien aucun  conquistador pour faire chanter demain... ce n'est pas encore la haine ou l'amertume...

Ils ont oublié qu'autrefois

Ils naviguaient de fête en fête

Quitte à s'inventer à tue-tête

Des fêtes qui n'existaient pas...( Jacques Brel) 

mais l'amour semble bien éteint!

Enregistré en 2013 sur ' Que voulez-vous', en anglais dans le texte, ' What',  aux relents Marianne Faithfull pour la voix et aussi Kevin Ayers/ Johnny Thunders pour l'esprit.

' Call me' de Blondie est toujours au répertoire, ce soir, Bruxelles goûtera à une version minimaliste du tube de Deborah. 

Et maintenant, du cul ...une déclaration qui inspire un mâle,  manifestement non castré, qui se met à miauler comme un matou sollicitant un accouplement, le duo entame 'L'orage', plus cru que celui de 

Gigliola Cinquetti.

Tu aimes Françoise Sagan, Nathalie Sarraute, Marguerite Duras, un coup vite fait derrière une porte cochère, tu seras déçu par le coïtus interruptus clôturant ce court-métrage.

Break!

 

 

Le bar s'est peuplé, pas mal de têtes connues se sont installées aux tables voisines, un Metteko, une Alkaline, e a , le duo décide de reprendre le flambeau avec ' Que voulez-vous', titre qui permet à la croqueuse d'hommes de se mettre à nu de manière languide et sensuelle.

En femme fatale, Marie-Laure sait allumer le désir pour te laisser tomber comme une vieille chaussette après usage.

' Le diable' aime le rock.

Tu dis, madame?

Le diable n'existe pas et tu ne veux pas expier avec les bigots contrariés... diable, euh, sorry, diantre!

Baby, let's go for a walk ...introduit ' Get lost', une ballade classique.

En se regardant dans le miroir, elle amorce une moue, retouche son make-up et avise' Je manque de bon sens' , un constat établi au contact d'éléments de l'autre sexe prétextant l'indifférence mais dont les desseins ne sont pas toujours innocents. 

Lady  Wintermere, can I have your fan...on étouffe ce soir!

Une amie lui tend un éventail, elle induit un courant d'air bienfaiteur et attaque ' La femme idéale'. Cette perle n'est pas trop verbale, ni trop cérébrale, un qualificatif qui a branché  un intello/plaisantin planqué à l'arrière du cabaret, il le bourdonnera pendant les trois minutes de la plage.

Maurice Fanon avait écrit ' L'écharpe' après sa séparation avec Pia Colombo, ce texte poétique colle parfaitement au phrasé précieux de la séduisante Marie-Laure.

Comme la dame de Laeken s'est mise au grec, les clients de l'Archiduc auront droit à un blues de Méditerranée, mixant rebetiko, fado et saudade, fort éloigné du sirtaki pour touristes imbibés d'ouzo dilué à l'eau, c'est un crime d'après les Hellènes!

Palabres, incertitudes, le choix se porte sur le tourbillonnant  'Elle' avant de terminer le voyage avec la reprise du Velvet, le formidable 'Femme fatale', dédié à  Edie Sedgwick.

Lou, Nico, Sterling Morrison, Warhol ( tous au paradis), John Cale, Doug Yule ....,  on est à des lieues de  Bigflo et Oli!

Voilà, c'est tout, s'excuse la comtesse aux pieds nus.

Un rappel, rien de prévu, attendez, je ramasse quelques feuillets et en hommage à Jeanne Moreau, je vous balbutie 'La peau Léon'.

 Un exercice de style badin.

 

Tu quittes la rue Dansaert, Bruxelles, l'éternel chantier,  somnole, le piétonnier pue, l'après Mayeur n'est pas encore rose.

J'irai pisser sur son buste, te souffle Boris!

 

 

  

 

 

 

Marie-Laure Béraud avec Laurent Stelleman à l'Archiduc, Bruxelles, le 27 août 2017
Marie-Laure Béraud avec Laurent Stelleman à l'Archiduc, Bruxelles, le 27 août 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents